Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Conseil Général juin-août 2006

Conseil Général juin-août 2006


 Une exposition sur le bois

(écrit le 9 août 2006)

Une exposition, visible à Châteaubriant (à la Maison du Département  ), invite à s’interroger sur les usages du bois. Ce matériau du passé, a trouvé une nouvelle jeunesse dans des usages d’avenir, la construction et l’ameublement bien sûr, le chauffage évidemment. Mais sait-on que la cellulose extraite du bois est utilisée pour réaliser des tissus « non-tissés » ? Pour des produits aussi divers que la pâte à papier, les éponges synthétiques, les explosifs, les similicuirs, les pellicules photographiques, les boutons, les laques, les disques, les emballages alimentaires, etc.

Le bois entre dans la composition de produits modernes, comme le lamellé-collé, les panneaux de fibres (isolation), et l’OSB (Oriented Strand Board) (pour charpente composite, toiture, contreventement, plancher et rayonnage). Selon le conférencier « le bois est éternel s’il est employé sec et protégé de l’humidité ». Il existe en Suède et en Russie des églises de bois construites aux XIIe et XIIIe siècles, comme celle de Kaupanger. Le Japon a gardé des temples en bois du VIIe siècle, Venise repose sur des piliers de chêne. On dit même que la mairie de Châteaubriant est construite sur pilotis.

Les pays nordiques connaissent bien la construction en rondins empilés ou en madriers. Dans nos régions se développe l’usage de structures « poteaux-ponts » ou de panneaux massifs. Les maisons à ossature bois permettent de fortes économies de chauffage car le bois est un bon isolant thermique : il conduit la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier ! Il résiste très bien aux insectes et champignons.

Et le feu ? Le bois a un très bon comportement ; L’extérieur se carbonise mais l’intérieur reste intact. Au feu le bois conserve ses propriétés mécaniques. Il n’en est pas de même des structures en acier et béton. De plus le bois, en brûlant, produit peu de gaz nocifs.

Et la déforestation ? Ce n’est plus une crainte pour les forêts exploitées de façon durable. Actuellement, dans les Pays de Loire, la forêt augmente en moyenne de 2 000 hectares par an (+ 6 % de superficie en 10 ans) : la récolte est inférieure à l’accroissement naturel .

Exposition à voir jusqu’au 1er septembre 2006 à la Maison
du Département.


Ecrit le 30 août 2006

 Juin-juillet 2006

Lors des Commissions Permanentes du Conseil Général, en juin-juillet 2006, il a été pris les décisions suivantes :

Agriculture  : aide à des agriculteurs de La Meilleraye et de Marsac sur Don qui envisagent l’aménagement de leur siège d’exploitation avec insertion paysagère des bâtiments. La CUMA de Puceul, qui a quitté le centre-bourg, recevra une subvention spécifique. Des agriculteurs de Saffré, Issé, Moisdon, Nozay, Puceul, Ruffigné, St Julien, Treffieux, et Marsac recevront une aide pour reboisement ou plantation de haies bocagères.

Foncier  : la commune d’Abbaretz recevra une subvention pour son aménagement foncier.

Commerce  : le Conseil Général participe aux travaux entrepris par les communes de la Meilleraye, Noyal sur Brutz et St Julien de Vouvantes qui aménagent des bâtiments communaux pour accueillir leur dernier commerce de proximité (épicerie, boulangerie).

BG Ouest  : le Conseil Général soutient chaque année l’association BG Ouest qui accueille les personnes qui ont un projet de création ou de reprise d’activité. BG Ouest tient des permanences à Châteaubriant et envisage d’y doubler son activité. Le Conseil Général lui apportera une subvention de 100 000 € (au lieu de 64 000 € en 2005).

Etudiants  : des jeunes de Châteaubriant, Nozay, Moisdon-la-Rivière, Rougé et Derval, qui ont fait des stages de 2 à 3 mois à l’étranger, reçoivent une aide de 400 €.


Traversées d’agglomération
 : le Conseil Général accorde une aide lorsque des routes départementales traversent des communes.

Ainsi Issé recevra 40 % des 335 500 € prévus pour poursuivre l’aménagement de la RD35.

Et Vay recevra 60 % de 324 500 € pour améliorer la sécurité routière de la RD2.

Par ailleurs, cette fois pour la voirie communale, Fercé, La Grigonnais, le Grand Auverné, Le Petit Auverné, Louisfert, Lusanger, Moisdon, Noyal, Nozay, Soulvache, Treffieux et Vay vont recevoir une subvention.

Représentations :

  • Gilles Philippot, Conseiller Général de Nozay, siégera à la Maison Départementale des Adolescents et au bureau du Conseil de Développement.
  • Jean Poulain, Conseiller Général de St Julien de Vouvantes, siégera au Conseil d’Administration des Amis du Musée de la Résistance   de Châteaubriant.
  • Jean Seroux, Conseiller Général de Châteaubriant, continuera à siéger au CODERPA (Comité départemental des retraités et personnes âgées)

Lecture  : le Conseil Général subventionne la construction ou l’aménagement de bibliothèque à Lusanger, Marsac sur Don et Vay.

Musique  : pour développer les pratiques amateur et collectives à l’Ecole de Musique de Châteaubriant, le Conseil Général accordera une subvention de 20 674 € (en plus de l’aide qu’il apporte déjà).

Tourisme   et patrimoine

Tourisme   : en 2005 l’Association de développement du Tourisme   (ADT  ) a réalisé un diagnostic « Randonnée » sur le Pays de Châteaubriant  . Pour mettre en place la signalétique, un chargé de mission sera recruté pour 3 mois. Le Conseil Général prendra en charge 80 % de la dépense.

Pour la réhabilitation des zones naturelles du Parc de son château, la commune de Saffré envisage 328 800 € HT   de dépenses sur 3 ans. Le Conseil Général accordera une subvention de 62 700 €.

Le Conseil Général apporte une aide pour l’amélioration de deux chambres d’hôte à Derval

Le Tourisme   solidaire vise à créer une offre touristique adaptée aux bénéficiaires de minimas sociaux. Le Pays de Châteaubriant   est l’un des deux territoires d’expérimentation. Il recevra pour cela une aide de 10 000 € notamment pour organiser un circuit vélo et des goûters à la ferme.

Patrimoine et Culture  : le Conseil Général apporte une aide pour le petit patrimoine : roue et porte d’écluse du moulin de Jans, restauration de fours à pain à Nozay, calvaire de la Forge-Michel à Issé. Il subventionne l’ASPHAN   à Nozay, pour son opération de valorisation du schiste. Et la Pastourelle de Jans.

Loisirs  : Le Conseil Général accordera 1300 € au Centre Communal d’Action Sociale de Châteaubriant pour ses sorties familiales d’été, et 1855 € pour l’opération « Premiers départs en vacances ». Le Conseil Général poursuivra son partenariat avec l’association Rencontres   en accordant 12 500 €. De son côté le Relais-Accueil-Proximité du Grand Auverné recevra 17 500 € .

Pour l’accès aux loisirs des jeunes en difficultés, le Conseil Général accorde 188 € aux « Potes des 7 lieux » de Derval et 674 € à La Mano à Nozay.

Animations

Contrat éducatif local  : ce programme d’actions éducatives, en direction des 3-16 ans, est soutenu par le Conseil Général qui apportera 2708 € à Issé et 3700 € à Saffré.

Animations  : le Conseil Général subventionne les associations de jeunesse et d’éducation populaire de Abbaretz, La Meilleraye, Moisdon et Erbray, l’ACLA de Châteaubriant, Les Potes des 7 lieux à Derval, Lus’en joie à Lusanger, le Marsupilami à Marsac, la Mano à Nozay, Loisirs Jeunesse à Rougé, et les associations de Saffré et St Aubin-des-Châteaux, St Vincent des Landes, Sion-les-Mines.

Logement

Le Conseil Général soutient les opérations visant à construire de l’habitat locatif abordable. C’est ainsi qu’il soutiendra les projets du Foyer Occupationnel prévus sur Châteaubriant, Soudan et St Aubin des Châteaux, de même que la création d’un foyer ADAPEI à Châteaubriant. Par ailleurs l’office HLM envisage sérieusement la poursuite de logements dans le Parc de la Trinité à Châteaubriant. Tandis que Atlantique Habitation projette d’investir sur Saffré.

99 personnes de plus de 60 ans, et 27 personnes handicapées physiques ont pu prétendre à une aide pour amélioration de leur habitat.

Environnement

Végétaux  : le département de Loire-Atlantique est confronté à l’envahissement de certains espaces aquatiques par des végétaux du type Jussie ou Myriophylle, qui se développent au détriment des espèces indigènes et colonisent totalement le milieu aquatique. C’est le cas par exemple des bassins versants de la Chère et du Don pour lesquels le Conseil Général apporte une aide.

Eau-Assainissement  : les communes de Vay, Issé, Marsac sur Don, Derval, Sion-les-mines recevront une aide du Conseil Général pour leurs travaux d’assainissement des eaux usées. Par ailleurs quatre personnes de Petit Auverné, Sion-les-Mines et St Vincent-des-Landes recevront une aide pour des forages particuliers destinés à alimenter en eau potable les habitations non raccordables au réseau collectif.

Collèges et international

Collèges  : le Conseil Général a pris en charge 50 % des dépenses du collège Jean Mermoz à Nozay, pour réparation des armoires chaude et froide. Il a attribué 35 000 € au Collège St Joseph de Châteaubriant pour utilisation des installations sportives de la ville.

Le Conseil Général versera, en outre, 268 300 € au collège St Joseph de Châteaubriant et 80 000 € au collège St Joseph de Derval, au titre du « Forfait d’externat » et d’aide à l’investissement.

En ce qui concerne le collège Robert Schuman à Châteaubriant, le bâtiment de trois étages devait être restructuré niveau par niveau. Mais la prise en compte du désamiantage (non prévu) oblige à neutraliser le bâtiment en entier pendant un an. De ce fait les travaux vont durer 9 mois de plus. Par ailleurs ce collège va recevoir une subvention de 32 000 € pour poursuivre l’aménagement du Centre de Documentation.

International  : le Conseil Général soutient les projets d’associations de Saffré (Mali) et Treffieux (Nicaragua).

 Stratégie territoriale du Conseil Général

Voir le document

Contrats de territoire

Le Conseil Général et les Personnes âgées

Le canton de St Julien se sent à l’écart