Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Conseil Général - Commission permanente de juillet 2007

Conseil Général - Commission permanente de juillet 2007

Ecrit le 8 août 2007

 Commission Permanente du 5 juillet 2007

Environnement

Le Conseil Général achète 6300 m2 au lieu-dit « Le Grillard » à St Aubin des Châteaux, au titre des espaces naturels sensibles.

En ce qui concerne les syndicats des bassins versants de La Chère et du Don, le Conseil Général prend en charge 45 % du financement des techniciens. Le reste est financé par les communes.

Pour évaluer la présence de polluants et leurs effets potentiels sur l’environnement, le Conseil Général embauche une sentinelle : l’Abeille mellifère qui sera étudiée pendant 3 ans ! Dosage des polluants, détermination de l’origine florale des pollens, analyse paysagère des aires de butinage et enquête auprès des professionnels agricoles sur les pratiques d’utilisation des pesticides.

Enseignement

Les collèges privés reçoivent des aides publiques. Par exemple, sur un budget de 1 454 823 € pour 2006/2007, le collège St Joseph recevra :
– 31,8 % de l’Etat
– 14,5 % du Conseil Général
Il lui restera 780 108 € à financer mais, selon la loi Falloux, le Conseil Général prend encore en charge 10 % de cette dernière somme.
De ce fait, le collège doit financer 702 097 € soit 48,3 % de son budget.

Même chose pour le collège de Derval : sur un budget total de 741 300 €, les fonds publics se montent à 43,6 %

Création d’entreprises

Le Conseil Général a décidé d’aider les personnes qui créent leur entreprise à condition qu’elles aident obtenu une aide de l’ADIE (association pour le droit à l’initiative   économique) et la prime régionale à la création d’entreprise. Lors de sa réunion du 5 juillet le Conseil Général a accordé 1500 € à chaque créateur :
– 9 bénéficiaires d’une allocation
de retour à l’emploi
– 19 Rmistes
Parmi elles : deux personnes d’Abbaretz, et Nort sur Erdre.

Aménagement des bourgs  : pour une étude d’aménagement des bourgs, le Conseil Général accorde environ 9000 € à Puceul et à Sion les Mines soit 75 % de la dépense subventionnable.

La Chapelle Glain reçoit 13 340 € pour des travaux en agglomération sur la route n° 163 - St Aubin des Châteaux reçoit 23 227 € pour des travaux sur la voirie communale. La procédure d’appel d’offres est lancée pour l’élargissement des ponts des Noës à Marsac sur Don.

La commune de Louisfert recevra 18 758 euros pour participation au financement d’un plateau sportif de proximité.

Formation : Une jeune fille de Châteaubriant reçoit 400 € pour un séjour de BTS Assistant Trilingue en Espagne.

Lecture : Dans le cadre du Contrat de Territoire de la Com’Com’   de Nozay, le Conseil Général octroie une subvention de 100 000 € pour la bibliothèque de La Grigonnais.

Le Conseil Général soutient le programme éducatif local d’Issé en accordant 3500 € et celui de Saffré en accordant 4500 €

Handicapée : une personne handicapée de Derval recevra 615 € (20 % de la dépense) pour aménager son logement : douche et portes adaptées, électrification des volets.

A la Maison de retraite de Rougé (60 lits), le remplacement d’un ascenseur et le changement de la centrale incendie coûteront 173 000 € HT  . Le Conseil Général accorde 20 % de subvention.

Foire de Béré

Le Conseil Général a accordé une subvention de 13 800 € lors de sa commission permanente du 3 mai 2007. Il y ajoute 6200 € pour les deux animations prévues en 2007 : l’élargissement des animations équestres et l’institution d’un concours national avicole.
Manque de chance, par crainte de la grippe aviaire, ce dernier concours est annulé.... Il y aura des 4x4 à la place. Dommage.

Derval

Le Conseil Général accorde, dans le cadre du Contrat de territoire, 160 200 € pour l’aménagement de l’ancien presbytère en « pôle social », et 18 000 € à la Com’Com’   pour aménager le pôle emploi.

Mobilité : les eaux vives

L’association Les Eaux Vives portera le projet « mobilité » : mise à disposition d’un parc de véhicules sur le nord de la Loire-Atlantique. Il s’agit de favoriser la mobilité des publics en insertion sociale et professionnelle et de faciliter l’intégration des différents publics sur le territoire. Le Conseil Général accorde une subvention de 30 000 €

Chantiers d’insertion

Le Conseil Général a passé une convention avec l’Etat, l’ANPE, le COORACE, et le réseau des ateliers et chantiers d’insertion pour améliorer la qualité de l’accompagnement, l’accès à la formation des salariés en contrats aidés, et le renforcement de la dimension économique des chantiers d’insertion.

Relations internationales

le Conseil Général accorde 1000 € au Comité Palestine Israël de Châteaubriant (pour envoi de 5 jeunes en Palestine) et 10 000 € à l’association Lafilavie d’Erbray (construction d’un dispensaire à Issaogo au Burkina Faso) et à l’association Tamadi de Saffré pour du tourisme   solidaire en Roumanie et à Madagascar.


 Le Conseil Général à la Foire de Béré

– Inauguration par Patrick Mareschal, et stand
– Débat sur le développement durable
– Débat sur la Culture

 La culture, une tâche de Pays ?

La culture est un sujet qui intéresse de nombreuses associations venues participer au débat organisé par le Conseil Général. Aucun élu de Châteaubriant n’y participait, comme d’habitude : dans cette commune on ne dialogue pas, on impose.

« Nous avons tous quelque chose à exprime, dit Pascal Lehec. Il faut trouver la fibre qui est la nôtre et trouver le lieu où elle puisse s’exprimer. Le théâtre est lieu de rencontre entre nous, avec un auteur, avec notre histoire, avec le public. Le club théâtre est le moyen de voir l’expression des autres et d’arriver à s’exprimer soi-même ».

Pour Vincent Beechmann et Nicolas Louineau, il faut apporter une offre culturelle variée et souvent gratuite, qui valorise l’identité locale. « Mais il ne faut pas rêver : qui dit gratuité dit subventions » ajoute Sylviane Pagny cependant que Fernando appelle à développer le travail en réseau des associations.

Pour Jean Luc Colin, comme pour l’ensemble des participants, la culture devrait être prise en compte dans la réflexion du Pays de Châteaubriant  . Les associations souhaitent pouvoir en débattre.