Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > Règne de Sarko Premier > Faillite ? Ne vous laissez pas abuser

Faillite ? Ne vous laissez pas abuser

Ecrit le 3 octobre 2007

 Croyons, gobons, casquons

Après avoir fait un paquet-cadeau fiscal de 15 milliards, pour les plus riches des Français, le gouvernement fait pression pour imposer des sacrifices à tous les autres.

— -

 Faillite ... dit Fillon

« Je suis à la tête d’un Etat en faillite. Je suis à la tête d’un Etat qui n’a jamais été capable depuis 15 ans de faire un budget en équilibre... ». Houla, M. Fillon, c’est la déprime ou quoi ? Vous avez été ministre de mai 2002 à juin 2005, et vous n’avez rien dit ? Et Sarkozy qui n’dit rien, rien de rien ! Il était au gouvernement lui aussi et il ne savait rien ? Ou bien la faillite s’est aggravée depuis 4 mois ?

On notera que, durant la campagne électorale, le candidat Sarkozy a promis monts et merveilles. On notera que, un mois après son élection, il a lancé les grandes décisions qui ont conduit à faire un paquet-cadeau-fiscal de quelque 15 milliards d’euros, par an. Il n’était nullement question, alors, de « faillite ».

L’épouvantail de la dette

JPEG - 27 ko
L’épouvantail de la d

Mais maintenant que les cadeaux sont faits, il va falloir payer et faire payer tout le monde ! On supprime 22 921 postes de fonctionnaires ... ça ne va rien rapporter du tout car ils partent en retraite. Mais cela fait 22 921 emplois de moins pour des jeunes. Et comme, dans le même temps, les licenciements dans le privé ne s’arrêtent pas, on se demande comment on va permettre aux Français de « travailler plus » .

Pour faire admettre ces sacrifices, le gouvernement sort son épouvantail : la dette publique. Rendez-vous compte, à l’en croire, l’endettement de la France représente 64 % du PIB (produit intérieur brut). Horreur !

Mais ce qu’on ne nous dit pas c’est que l’Allemagne et les Etats-Unis ont une dette publique à la même hauteur, et que la France est bien loin de la faillite comparativement à d’autres pays tels que le Japon avec une dette à 130 % de son PIB, la Grèce avec 110 % ou l’Italie avec 108 %.

A côté de cela la Roumanie a une dette de 20 % seulement. Riche la Roumanie ? En bonne santé la Roumanie ?

 Dettes ... catastrophe ?

Avoir des dettes ... une catastrophe ? Voire ! Une famille qui gagne 18 000 € dans son année et qui emprunte 50 000 € pour construire une maison, est endettée de 270 %. Si elle ne s’endette pas, souvent sur 30 ans, elle ne pourra jamais faire construire ! Et pourtant le gouvernement actuel la pousse à faire cet investissement ... pour aboutir à une France de propriétaires.
Alors pourquoi cette dramatisation soudaine au niveau du gouvernement ? Parce qu’il faut bien donner une explication aux Français qui voient se profiler des tours de vis dans tous les domaines, parce qu’il faut bien leur faire croire qu’ils vivent au dessus de leurs moyens et qu’il faut serrer la ceinture de deux crans.

Et les Français gobent cette explication parce qu’ils n’ont pas d’éléments de comparaison. Et parce que la grande presse, dont ce serait le boulot, soutient cette argumentation gouvernementale. Parce qu’elle va dans le sens de la lutte des classes, vous savez, les luttes que mènent les puissants de cette terre contre les autres, les petits, les plus faibles, dont ils ont absolument besoin (pour travailler, pour consommer) mais auxquels ils souhaitent donner le moins possible.

Et Sarkozy qui ne dit rien ! Lui qui est si bavard, on ne l’a pas entendu dire si oui ou non il y a situation de faillite.

 Calcul du niveau de CM2

Les Français gobent tout et n’importe quoi. Tenez, par exemple, Sarkozy explique dans son interview du 21 septembre sur TF1 : « C’est un enjeu la fraude sociale et la fraude fiscale, d’environ 30 milliards par an ». D’où ils sortent ces 30 milliards ? Le Figaro du 22 septembre explique : « L’Elysée se base sur une étude officielle menée en Grande-Bretagne qui estime que les fraudes représentent 2,3 % du produit intérieur brut ». Et voilà, on applique ça à la France et on obtient ce chiffre faramineux de 30 milliards. La politique finalement c’est une histoire de calcul, du niveau CM2.

La politique c’est aussi une histoire de « Com’ » comme « communication ». On occupe l’esprit des citoyens, tantôt sur un sujet, tantôt sur un autre ... Par exemple on ne cause plus des banlieues, des bandes, des racailles. Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, se rabat sur les chiens méchants et sur les mini-motos. Les autres ministres on a l’impression qu’ils ne sont même pas à ce niveau-là ! C’est sans doute pas de leur faute. Notre Président-adoré dit lui-même « j’ai beaucoup de nuls et de cons au gouvernement. Je vais virer un paquet de ministres en janvier ». Des noms, des noms ! Même la ministre de la Justice ne cause plus ! Elle a fait partir 8 personnes de son cabinet, « tous des nuls », et ne sait plus que faire d’autre.

Il faut donc que Notre-président-adoré mouille sa chemise.
Cela ressemble à une tragédie sarkozyienne :

Le Héros déclame : « L’autre jour, au tribunal de Nice, un multirécidiviste. Dix-huit fois qu’il attaquait des automobilistes pour vols à l’arraché. Dix-huit fois relâché » . (1)

Le chœur des téléspectateurs : « Oui, oui, les juges sont trop laxistes ».

Le Héros : « il a été puni de 3 ans de prison ».

Le chœur des téléspectateurs : « Oui, oui, ainsi il finira par comprendre ».

Mais en coulisses le Canard Enchaïné, après enquête, précise que le 13 août dernier un multirécidiviste a effectivement été relâché 18 fois parce qu’il a eu 18 condamnations ferme au sujet de ces vols à l’arraché, dont la dernière fois ... 3 ans ferme. Une nouvelle condamnation à 3 ans ne résoudra sans doute pas le problème. La guillotine peut-être ?

La tragédie n’était donc qu’une grosse farce .... Notre Président-adoré a une fois de plus abusé les téléspectateurs. Et nous sommes condamnés à 5 ans ferme !

A part ça, dîtes donc, on est loin de la faillite de la France .....Allez bonne soirée et regardez bien TF1.

En appui :

– Dette publique http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_dette_publique
(on y trouve la dette de l’italie et des USA par exemple)

– Dette publique : une explication : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France


Ecrit le 3 octobre 2007

Dieu est grand et Sarko est son prophète

Dans les grappillages du 26 septembre, La Mée a repris un entrefilet de Ouest-France du 21 septembre, selon lequel M. Bernard Poignant aurait écrit, au sujet de Guy Môquet, à M. Achille Peretti, maire de Neuilly. Un lecteur nous signale avec humour que M. Peretti, qui fut bien maire de Neuilly, est décédé depuis 1983 ....
Mais peut-être que Sarko, dans son omnipuissance, l’a ressuscité ??

o0o

Selon le Canard Enchaïné, les conseillers de Sarko n’ont rien laissé au hasard pour le premier discours du Président à l’ONU : ils ont demandé pour lui un coussin pour que, lors de la réunion du Conseil de Sécurité, le 25 septembre, il n’apparaisse pas dominé par ses homologues. De même ils ont demandé qu’un marche-pied soit placé devant la tribune en marbre d’où le Président devait s’adresser pour la première fois aux 192 pays membres de l’ONU....

o0o

Deux journalistes du New York Times, qui ont interviewvé notre illustre Président, ont fait des commentaires insultants : « Sarkozy est apparu visiblement agité (...) A son entrée dans la pièce sa démarche était comme vacillante. Se balançant très incorfortablement dans un fauteuil de brocart vert, il n’en finissait pas d’empoigner le dos des chaises brodées de chaque côté de lui-même. D’un débit trè s rapide il a buté à deux reprises sur le mot « mutilibéralisme » riant de lui-même le seconde fois ». Il n’aurait finalement arrêté de bouger que lors d’une brève séance photo dans le bureau présidentiel ...
Sarko agité ? Non, on n’a rien vu ...


NOTES:

(1) Nicolas Sarkozy, toujours le 21 septembre, sur TF1