Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > Règne de Sarko Premier > Un Bouton et un Bouton ça fait 2 Boutons

Un Bouton et un Bouton ça fait 2 Boutons

Ecrit le 13 février 2008

Le Gaymard est une unité de mesure valant 600 m2 (en souvenir de l’histoire du ministre Hervé Gaymard logé à Paris dans un duplex privé de 600 m2 loué par l’État au prix de 14 000 euros par mois)

Voilà maintenant que le Canard Enchaîné lance « le Bouton » : une unité de mesure qui vaut 5 milliards. (en souvenir des 5 milliards de perte de la Société Générale que dirige Daniel Bouton). C’est une échelle de mesure bien pratique.

Cadeau fiscal : 3 Boutons

Par exemple le cadeau fiscal fait aux plus riches, à l’été 2007 atteint 3 Boutons par an. Tandis que le Plan Alzheimer   lancé par le gouvernement en février, se chiffre à 1.6 milliards, soit 0,32 Boutons … et en 5 ans.

Le Plan Fillon pour les SDF ne vaut que 0.05 sur l’échelle de Bouton. Et les retraités au minimum vieillesse gagnent 628 € par mois soit 0.0000015 Boutons par an.

 Smic en panne

Plus de deux millions de salariés sont payés au Smic, dont près d’un million travaillent à temps partiel, et gagnent donc moins de 1.000 euros net par mois. L’indexation du Smic garantit une augmentation annuelle automatique aux salariés les moins bien payés pour tenir compte de l’inflation et du pouvoir d’achat ouvrier. Mais voilà qu’elle est aujourd’hui mise en question par le gouvernement, sous la pression du patronat.

Le Smic est calculé actuellement sur une base horaire, mais le Medef de Laurence Parisot demande en effet que la revalorisation du Smic soit décidée par une commission indépendante, et que le Smic soit annualisé afin que son calcul tienne compte des primes, indemnités, 13e mois, etc.
Selon le Centre d’études de l’emploi (CEE), la forte hausse du Smic horaire brut de 1999 à 2006, destinée à compenser le passage aux 35 heures, a eu « très peu d’effet » sur le coût du travail en raison de la réduction « très sensible » des cotisations sociales des employeurs.

Le COE (Conseil d’Orientation de l’Emploi) a accepté la proposition patronale en suggérant la mise en place d’une commission d’experts indépendants à qui il reviendrait de se prononcer sur l’évolution souhaitable du salaire minimum. Autrement dit : plus d’indexation du SMIC.

A ce conseil a participé M. Denis Gautier-Sauvagnac, qui est toujours délégué général de l’UIMM, un poste rémunéré 21.000 euros net par mois…. Plus de 25 fois le SMIC ….

 Alloc en rade

Naguère les allocations familiales étaient revalorisées lorsque l’enfant atteignait 11 ans (majoration de 33,84 €), et une nouvelle fois à 16 ans (majoration de 60,16 €). Désormais il y aura une seule majoration, de 60,16 € quand l’enfant aura 14 ans. La Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) a émis un avis défavorables (par 21 voix contre 3). Mais la décision est applicable au 1er mai 2008. Il en résultera une économie de 140 millions d’euros par an (soit 0,028 Boutons). Les familles y perdront en moyenne 125 € par an. En période de baisse de pouvoir d’achat c’est une riche idée

 Vieillesse en peine

610 000 personnes touchent, en France, le " minimum vieillesse » (628 € /mois). Le premier ministre leur promet 5 % d’augmentation en 2008, soit 31,40 €/mois.

Mais, voulant faire un bon coup d e publicité, juste avant les municipales, Sarkozy leur promet 200 € en avril, d’un coup, mais … à valoir sur l’augmentation annuelle. Ce qui fait qu’il ne leur restera plus que 176,80 € à percevoir le reste de l’année. C’est vraiment pingre, comme dit Marie George Buffet !

Si le minimum vieillesse était augmenté de 25 % d’un coup, cela ne coûterait guère que 2,5 milliards par an, soit un demi-Bouton.


Ecrit le 14 mai 2008

 Le SMIC

Le SMIC horaire, qui était à 8,44 € de l’heure est passé à 8,63 € bruts au 1er mai 2008 soit une hausse de 2.25 %. Cela fait 1308,88 € bruts pour 35 h/semaine, soit 1028 € nets environ.

Les retraites seront revalorisées de 0,8 % au 1er septembre prochain (ya de l’espoir !) s’ajoutant aux 1.1 % obtenus du 1er janvier.

Mais la hausse des prix, pour le mois de mars 2008 est de 0.8 % et 3,2 % sur les 12 derniers mois. Elle atteint + 3,9 % en avril sur les produits alimentaires.

N.Sarkozy avait promis d’augmenter le minimum vieillesse de 25 % en 5 ans. C’est mal barré. Pour l’instant il y a perte de pouvoir d’achat pour tout le monde. Enfin … presque .

SMIC

Salaires des grands patrons :
– l’eurogroupe proteste : http://www.lefigaro.fr/patrimoine/2008/05/14/05001-20080514ARTFIG00334-l-eurogroupe-denonce-les-salaires-des-grands-patrons.php