Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enfance, jeunesse > Mission locale (jeunes) > Mission Locale - avril 2007

Mission Locale - avril 2007

Ecrit le 18 avril 2007

 Jeunes cherchent entreprise

La Mission Locale, en lien avec l’ANPE, a accueilli 129 jeunes, en 2006, dans son action « Initiative   entreprise ». Ces 129 jeunes recherchent une formation par alternance : 61 seulement ont trouvé, soit un contrat d’apprentissage (46 jeunes) soit un contrat de professionnalisation (15 jeunes).

JPEG - 14.7 ko
Marie Melot, Floreence Renaudineau, Jean-Louis Dor

Les secteurs d’activité de ces jeunes : essentiellement le commerce (17), l’alimen-taire (9), le tertiaire de bureau (8) et les services (8). On peut être étonné de voir le peu de propositions en construction (5) et en
mécanique-métallurgie (5). Il est vrai que dans ce dernier domaine, le Lycée Etienne Lenoir assume une bonne part de la formation.

L’ANPE et la Mission Locale, par voie de presse, rappellent aux employeurs que des jeunes sont en attente et qu’ils sont accompagnés de façon spécifique.


Ecrit le 2 mai 2007

 Mission Locale, bilan 2006 : moins de nouveaux

La Mission Locale Nord-Atlantique s’intéresse aux jeunes de 48 communes, avec cinq antennes (Blain, Châteaubriant, Grandchamp-des-fontaines, Nort sur Erdre et Nozay-Derval). Elle emploie 22 personnes pour l’accueil, l’animation, et le conseil aux jeunes avec parfois des spécialisations (logement, santé, handicap).

L’organisation a suivi quasiment le même nombre de jeunes qu’en 2005, mais on constate une baisse du nombre des nouveaux (858 au lieu de 901).

2004 : 1807 jeunes dont 882 nouveaux
2005 : 2123 jeunes dont 901 nouveaux
2006 : 2114 jeunes dont 858 nouveaux

Sur ces 858 jeunes, il y a 59 % de femmes ! (502 filles, 356 garçons)

Que veulent-ils faire ? 46 % des jeunes filles n’en ont aucune idée. Les autres souhaitent des métiers en lien avec la vente, les services administratifs et commerciaux, ou les services aux personnes.

Pour les garcons, 52 % n’ont aucune idée de ce qu’ils voudraient faire. Les autres parlent de bâtiment-travaux publics, mécanique-électricité, transport-logistique, mais aussi vente, artisanat, technique industrielle, hôtellerie.

Par rapport à l’an dernier, la désorientation des jeunes s’accentue : ils étaient
36 % en 2005 à ne pas savoir quoi faire. On monte à 48 % en 2006.

« 70 % des choix féminins se portent sur 3 familles de métiers ; 75 % des choix masculins se portent sur 7 familles de métiers » dit la Mission Locale. Cela fait des années qu’on dit qu’il y a du travail à faire pour faire changer les mentalités des jeunes filles, mais aussi des familles et des employeurs.

 Sorties positives

			  2005	2006
	Emploi		  994	1081
	Formation	  260	302

Ces 1081 emplois sont des CDD (46 %), ou de l’intérim (17 %), plus rarement des CDI (13 %). Les autres se partagent entre les contrats d’apprentissage, contrats de professionnalisation, contrats emploi solidarité, contrat d’avenir ou contrats d’accompagnement dans l’emploi. Ce qui signifie que, à part les jeunes en CDI, la plupart des autres n’ont que des emplois en pointillés. « Nous constatons 26 CDD en plus, et 49 contrats aidés en plus, mais 22 contrats en alternance en moins » dit la Mission Locale.

Ont trouvé une formation

	291 jeunes en 2003
	276 jeunes en 2004
	260 jeunes en 2005
	302 jeunes en 2006

Il y a donc une augmentation des jeunes en formation. Malheureusement 70 % de ces formations sont non qualifiantes (58 % en 2005). Il y a donc plus de jeunes en formation (302 au lieu de 260) mais de moindre qualité (88 formations qualifiantes au lieu de 104). C’est pas ça qui va arranger la situation de l’emploi dans la région.

 Accompagnement

CIVIS, CSAJ, Initiative   entreprise, PAP   (projet d’actions personnalisées), PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi)... c’est pas les dispositifs qui manquent. Avec des résultats contrastés.

 Orientations 2007

Pour 2007, la Mission Locale souhaite sensibiliser les jeunes à la santé (visites médicales, hygiène alimentaire), développer les actions de socialisation (logement, look et bien-être, théâtre), travailler sur la mobilité et des actions liées à l’emploi avec notamment un accompagnement des jeunes lors de leurs premiers mois en entreprise.

Enfin la Mission Locale va signer une action de partenariat avec la Maison de l’Emploi (quand celle-ci aura ouvert ses portes)

La Mutualité développe de son côté des action « Accès santé » pour informer les jeunes de leurs droits.

Pour 2007 le Président Jean Seroux, démissionnaire pour raison de santé, est remplacé par Emile Savary .



NOTES:

Une brève vidéo sur la Mission Locale, produite par Damien Piton