Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Cinéma à Châteaubriant et à Nozay

Cinéma à Châteaubriant et à Nozay

  Programme de la semaine en cours  :

– Ciné-Emeraude à Châteaubriant
– Cinéma Le Nozek à Nozay
– et Cinéma de Blain

Patients

Se laver, s’habiller, marcher, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée
dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis
sont tétras, paras, traumas crâniens.... Ensemble ils vont apprendre la patience, résister, s’engueuler, se séduire mais surtout trouver l’énergie pour réapprendre à vivre. 
Emeraude-ciné Châteaubriant

Lion

Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens. 25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde et part à sa recherche dans ce pays d’un milliard d’habitants !
Emeraude-Ciné Châteaubriant

Sage-femme

A travers Claire et Béatrice, l’auteur dit l’impor­tance d’être au rendez-vous de notre propre bonheur : savoir ce qui nous soutient, qui on aime et qui nous
aime, et en être reconnaissant. Cette leçon de vie fait vibrer une émotion profonde.
Emeraude-Ciné Châteaubriant
et Nozay 20-23 avril

Zéro-Phyto

Une enquête passionnante sur plusieurs communes françaises qui n’ont pas attendu l’entrée en vigueur le 1er janvier 2017 de la loi Labbé interdisant l’utilisation de pesticides dans les espaces publics pour changer leurs pratiques.

Nozay le 13 avril et
Emeraude-Ciné Châteaubriant

L’autre côté de l’espoir

Helsinki. Deux destins qui se croisent. L’un, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail
de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. L’autre est un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident.

Emeraude-Ciné Châteaubriant

Deported

A travers une série de portraits, ce film donne la parole à des « déportés », ces délinquants des États-Unis ou du Canada, expulsés vers leur pays d’origine, Haïti, à la fin de leur peine de prison. De retour à Port au Prince qu’ils ont quitté enfant, une nouvelle vie commence pour ces « américains » abandonnés dans un environnement qui leur est non seulement complètement inconnu, mais totalement hostile.

Emeraude-Ciné Châteaubriant
le 25 avril 20 h

Point limite zéro

Casse-cou attiré par la vitesse, Kowalski veut prouver, une nouvelle fois, que rien ne l’empêchera jamais de vivre intensément. Il roule pour ceux qui, d’habitude, restent sur le bord de la route. Sa quête de liberté est la leur, son sacrifice aussi.

Le Nozek   à Nozay, 13 avril

La Fontaine fait son cinéma

Les cinq courts métrages présentés se mettent au service d’une fable d’ici ou d’ailleurs. A découvrir en famille, les petites saynètes seront l’occasion d’aborder des leçons de vie distillées derrière des images de qualité.

Le Nozek   à Nozay, 14 avril

01:54

À 16 ans, Tim est un jeune homme timide, brillant, et doté d’un talent sportif naturel. Mais la pression qu’il subit le poussera jusque dans ses derniers retranchements, là où les limites humaines atteignent le point de non-retour.

Le Nozek   à Nozay, 17-18 avril
Version originale sous-titrée.

La confession

Une joute verbale tout en subtilité et en séduction entre deux êtres aux convictions diamétralement opposées. Une tragédie amoureuse tout en discrétion.

Emeraude-Ciné Châteaubriant
et le Nozek   le 23 avril.

 

Les figures de l’ombre

Trois femmes scientifiques afro-américaines ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale.
Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.
Emeraude-Ciné Châteaubriant

Jewels

Jewels est une démonstration des différentes facettes du ballet classique : la chorégraphie virtuose de Balanchine, l’intensité des solistes et la précision de la compagnie.
Emeraude-Ciné Châteaubriant.

Quant au film « A bras ouverts » la question qui se pose est celle-ci : « qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu pour qu’on nous inflige de tels clichés ? ».

Etat d’élue

C’est un voyage peu commun auquel nous sommes conviés : suivre durant plus d’un an le cheminement d’une élue, Françoise Verchère, Maire et Vice Présidente du Conseil Général de la Loire Atlantique chargée de l’environnement. Entre les réunions kafkaïennes avec des technocrates, une occupation anti-OGM ou un débat houleux sur Notre Dame des Landes.
Nozay le 11 avril
Françoise Verchère s’interroge sur la place qu’elle occupe au sein d’institutions où le dos rond semble coutumier pour faire carrière. Avec un humour peu commun, elle dépeint un monde où l’adversité politique est quasi permanente. Derrière le beau sourire de cette femme qui dérange, on sent parfois une solitude.

La ronde des couleurs

Au fil des saisons, sur le pelage des animaux, ou encore dans une boîte de crayons, les couleurs sont partout ! Même la musique a ses couleurs ! Un programme de courts-métrages qui fera découvrir aux plus petits un univers bariolé et bigarré.
Nozay le 12 avril


Enigmes pour tous

Répondez aux énigmes de Radio-aspic

Par exemple : Nabuchodonosor, était roi de Babylône ! Compliqué l’orthographe. Alors, pouvez-vous écrire cela en 4 lettres ?

 

Site de l’Asphan  

L’Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l’Histoire de la région de Nozay possède maintenant un site internet.

 

Au jour le jour -


NOTES:

Souvenirs ....

Octobre à Paris

Il s’agit d’un film exceptionnel. Œuvre de Jacques Panijel, il a été réalisé dans la foulée de la manifestation du 17 octobre 1961 à Paris. Ce film intense et boule-versant, aussi incroyable que cela puisse paraître, n’a jamais été exploité en salles, même s’il a fait à plusieurs reprises l’objet de projections illégales. Arbitraire de la répression, tabassage meurtrier des manifestants, noyades délibérées dans la Seine, fusillades, suivis du parcage bestial au Palais des sports, des tortures sadi-ques des supplétifs harkis dans les caves de la Goutte d’or, des descentes pro-vocatrices dans les bidonvilles de la banlieue.

Ici on noie les Algériens, réalisé en 2011 par Yasmina Adi, jeune femme d’une trentaine d’années, est un complément qui actualise douloureusement la portée du film précédent (les témoins d’aujourd’hui, dont les veuves des victimes, attendent toujours la reconnaissance officielle du préjudice qui leur a été infligé).

Je lutte donc je suis

Le film-hommage aux initiatives solidaires en Grèce et en Espagne est disponible gratuitement en ligne