Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Cinéma à Châteaubriant et à Nozay

Cinéma à Châteaubriant et à Nozay

  Programme de la semaine en cours  :

- Ciné-Emeraude à Châteaubriant
- Cinéma Le Nozek à Nozay
- et Cinéma de Blain


Les femmes ont pris la colère

Avoir les 26 avril. pour le Mai 68 éblouissant.
Dans les années suivant 68, les mobilisations sociales restent brûlantes. A l’usine Tréfimétaux, à Couëron, dans la banlieue nantaise, une grève éclate. Classique au départ, les femmes « prennent la colère » et occupent le bureau du directeur. Narrant la courageuse action de solidarité des femmes avec les grévistes de l’usine et l’émergence d’une prise de conscience collective, à la fois féministe et ouvrière, le film de Soazig Chappedelaine se fait aussi une chambre d’écho sensible aux aspirations des douze femmes inculpées, l’amour, le travail, la vie quotidienne… entre libération sexuelle et lutte des classes.

La projection sera prolongée d’une discussion avec des syndicalistes femmes du pays de Châteaubriant  

Pierre Lapin

L’éternelle lutte de Pierre Lapin avec M. McGregor pour les légumes du potager va atteindre des sommets. (film pour enfants).
Emeraude-ciné
et Nozay les 2-6 mai

Ready player One

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. L’appât du gain provoque une compétition planétaire.
Emeraude-ciné Châteaubriant
et Nozay 13-15 avril

Assurance sur la mort

Walter, employé d’une compagnie d’assurances, tombe amoureux de sa cliente et celle-ci réussit à le convaincre d’échafauder avec elle un plan pour supprimer son mari encombrant et violent et partager avec elle l’assurance-vie de ce dernier.
Emeraude-Ciné

La fête est finie

Engagé et percutant, nourri de témoignages pertinents, ce documentaire est scandé par des ­extraits de l’Iliade, lus en voix off... Une manière de dire que la culture sert de cheval de Troie aux guerriers du libéralisme le plus féroce.
Emeraude-Ciné

Le collier rouge

La campagne française, des destins malmenés par la Grande Guerre et un chien qui attend inlassablement son maître à la porte de la prison.
Emeraude Ciné
et Nozay les 28-30 avril et 1er mai.

Razzia

A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte.
Emeraude-Ciné et Nozay le 23 avril

La finale

Toute la famille Verdi est aux petits soins pour s’occuper du grand-père, qui perd un peu la boule ces derniers temps. Tous sauf JB, l’ado de la famille, qui
n’a qu’un seul but : monter à Paris pour disputer sa finale de basket.
Emeraude-ciné
et Nozay les 20-22 avril

Agatha

Agatha, dix ans, se passionne pour les enquêtes policières. Dans le sous-sol de son immeuble elle a installé son agence de détective
Emeraude-ciné

Hostiles

En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales.
Nozay 19 et 21 avril

Vent du Nord

L’usine d’Hervé est délocalisée. Il est le seul ouvrier à s’y résigner car il poursuit un autre destin : devenir pêcheur et transmettre cette passion à son fils.
Nozay le 24 avril

Enigmes pour tous

Répondez aux énigmes de Radio-aspic

Par exemple : Nabuchodonosor, était roi de Babylône ! Compliqué l’orthographe. Alors, pouvez-vous écrire cela en 4 lettres ?

 

Site de l’Asphan  

L’Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l’Histoire de la région de Nozay possède maintenant un site internet.

 

Au jour le jour -


NOTES:

Souvenirs ....

Octobre à Paris

Il s’agit d’un film exceptionnel. Œuvre de Jacques Panijel, il a été réalisé dans la foulée de la manifestation du 17 octobre 1961 à Paris. Ce film intense et boule-versant, aussi incroyable que cela puisse paraître, n’a jamais été exploité en salles, même s’il a fait à plusieurs reprises l’objet de projections illégales. Arbitraire de la répression, tabassage meurtrier des manifestants, noyades délibérées dans la Seine, fusillades, suivis du parcage bestial au Palais des sports, des tortures sadi-ques des supplétifs harkis dans les caves de la Goutte d’or, des descentes pro-vocatrices dans les bidonvilles de la banlieue.

Ici on noie les Algériens, réalisé en 2011 par Yasmina Adi, jeune femme d’une trentaine d’années, est un complément qui actualise douloureusement la portée du film précédent (les témoins d’aujourd’hui, dont les veuves des victimes, attendent toujours la reconnaissance officielle du préjudice qui leur a été infligé).

Je lutte donc je suis

Le film-hommage aux initiatives solidaires en Grèce et en Espagne est disponible gratuitement en ligne