Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > Saint Vincent de Paul

Saint Vincent de Paul

Ecrit le 17 décembre 2003 :

Conférence St Vincent de Paul

L’association « Conférence St Vincent de Paul » qui est implantée à Châteaubriant depuis 170 ans et reconnue depuis le 25 mars 1841, dispose de l’ancien presbytère de Béré depuis 1987. Local prestigieux, vaste mais inadapté au monde moderne. Victime de 14 cambriolages dans l’année, il n’avait souvent que du contreplaqué à la place de vitres.

La municipalité a pris en charge la réfection de l’électricité, réouvert portes et fenêtres et installé de solides barreaux aux fenêtres. Les bénévoles ont abattu des cloisons, refait les peintures voire les linos et obtenu des financements du Conseil Général et des fonds européens (Leader +) pour un ordinateur. « Les dons qui nous ont été faits pour les personnes que nous aidons, n’ont pas été touchés du tout » a dit la Présidente, Mme ANDRE.

« En un an, septembre 2002-septembre 2003, nous avons reçu plus de 200 familles », a dit Mme André qui remarque une augmentation de la paupérisation : « De plus en plus les gens n’ont rien, ou seulement les prestations sociales. Les demandes ont changé : bien sûr il est toujours demandé des colis alimentaires et des vêtements, mais aussi un accompagnement auprès des services sociaux » [ndlr : les services sociaux seraient-ils moins attentifs aux problèmes des gens ? Pour beaucoup d’exclus, la moindre démarche administrative pose problème face à ce qui est ressenti comme un labyrinthe administratif .].

La Conférence St Vincent de Paul fait également de l’alphabétisation en accompagnement individuel, « il y a des personnes qui veulent vraiment s’en sortir ».

Le responsable départemental de St Vincent de Paul, M. Trichereau a dit au maire : « Que la Charité fasse ce que la Justice ne peut faire ».


Ecrit le 17 décembre 2003 :

Conversion caritative

« Il » visita les locaux, les trouva vieux et défraîchis, sales et noirs, indignes, un vrai taudis. Il commenta : « sans commentaires » et tourna les talons sans un mot de plus.

Au budget il ne vit rien. Alors il se fâcha et décida que des travaux seraient faits quand même, dussent-ils être faits en régie. « Quand on veut, on peut » dit-il avec une mâle énergie, se déclarant prêt à aider les associations caritatives.

D’aucuns dans la salle enregistraient ces soudaines bonnes dispositions ! En espérant qu’elles ne seraient pas sélectives ........ O grand St Vincent (de Paul), priez pour nous ......