Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Au Cul d’la tonne - janvier 2007

Au Cul d’la tonne - janvier 2007


 Poemeu Gallo

Y-a-t-y des poèteu gallo
Pour chanwteu tout’ les chouses
Qu’arriveu au granw galop
En mettanw les pieu dans la bouse

Emu-heu le fumieu
Qui sent pas ben la lavande
C’est pas un biauw métieu
Mais pas de bieu à vende
Si tu ne r’mue pas la merdeu

Pas de mieux pour le monde
Si person’ le critiqueu
En tirant fort sur la bonde
Pour que la lie se videu

Alorsse, selon la formuleu
Ben d’cheu nous
Bon-ne anneu, bon-ne santeu
Et le paradis à la fin de vos jours

Les garçaïlles diseu
A la fin de l’an-neu (pou la rimeu)
Et au lieu des étrenneu
Receveu une calotteu

Le Herveu Delouard de Conqu’reu


Ecrit le 10 janvier 2007

 Sa rentreur et sa sorteur

Ce qui se passeu dans l’mond’, c’est comme au cul de la tonne : ça fait que rentreu et sortir...surtout pendant les fêteu ! D’abord ya Saddam qu’est parti pour de bon et vite fait pour pas qu’on jugeu les meilleurs crimes qu’auraient mis en kaouse tous les pays vertueux qui l’aveu aideu . Lu y r’viendra pu mais ses partisans sont réorganiseu.

Y a la Roue manie et la Bule garie qu’arriveu dans le Seulieu de l’Europe. Les islamisses de Mogadiscio sont rempiaceu pat les éthiopiens, les républicains à Bouche, par les deumocrates qui veulent pas se laisseu marcheu su les pieux.

Y paraît que les palestiniens vont libeureu des israéliens et les israéliens, des palestiniens pour redeumarreu le procès su la paix. Sa serait mieux que la guerre civileu.

Cheu nous, asteur, où c’é t y que ça renteur et sorteu le plus, c’est chez les Seu Deu Feu au canal St Martin. Tous les journiaux, la teu seu feu, la teuleu, les politiques, les artisses. Pire que dans un moulin ! Et que j’teu kaouse et que j’teu fais des lois pour logeu tout le mond’. Y zappelle ça le droit au logement au pot zable comme pour le droit au travail, à la santeu. Si c’éteu vraïye comme chanteu le Brel à propos du p’tit Jésus : y aurait pu de chômous, de maladeu, de seudeufeu, sans feu ni lieu. C’é-t-y pas trop biauw pour êtes honnêtte ?

Le Herveu Delouard de Conq’reu


Ecrit le 17 janvier 2007 :

 Sa monteu ou sa descendeu ?

Mon Sarko y dit que les crimédélits ont baisseu avec lu alors que les socialisses diseu que la violence a monteu. Ma Ségo a dit que la murailleu de Chineu a monteu tellement qu’y faut de la « bravitude » (encor une bête que je connaisseu point !) alors que mon Baïyerou y voit que ça descendeu (ben sûr, ça dépend de quel coteu on va !)

Mon Bouche y décideu de monteu le nomb’ de ses boïyes en Irak pour diminueu les attentats. Pu il avoueu qu’y se trompeu et pu y s’enfonçeu dans ses erreurs...mais les démocrateu vont-y payeu ?

Les enfants dedonquichotte, yeux, y démonteu les tentes des seudeufeu pasqueu les promettous zont dit qu’y zalleu logeu tout le mond’.

Mon Chichi y dit pas à sa Nadette s’y va monteu au creuneau mais y continue à fair’ le promet-tout comme s’y descendeu pas dans les sondages et comme si on s’endetteu pas asseu.

On r’commenceu à s’étripeu su les r’traites (pas celles des vaches laitières) : les caisseu est sont videu et pour les faire monteu, faut travailleu pu longtemps même si y a pas de travail. Comment qu’on fait-y ? Nous, cheu les pauv’ paysans, quand y a pu de boulot l’hiver, on peut toujours faire des peunieux...mais faut d’l’osieu !

ALORS, LE MORAL Y MONTEU OU Y DESCENDEU ?

Le Herveu Delouard de Conqu’reu


Ecrit le 24 janvier 2007 :

 Les changeous

On va avaïye le tourniké (ou le tournisse) à suiv’ la valseu des débattous pour prendre la piasse de Chichi. Mon Sarko est le roi des changeous : y tourne sa vesse plusieurs fois par jour mêm’ pendant sa grand’messe à la porte de Versailles. Y veut ratisseu tout : les blagues, les bianws, les beurres, les riches (surtout) et les pauv’s, les jeueunes et les vieux, les moines du Mt St Michel et les francs-maçons de St Malo.

Ma Ségo est s’fait attaqueu pasceque est payeu ses impôts en France au lieu d’alleu en Suisse avec Johny. A cause des sous fiscaux, y aurait de l’iauw dans le gaz de la famille socialisse : y a ceusses qui veulent des impôts et ceusses qu’en veulent pas, ceusses qui veulent de la deumocratie pas rtci pas tive et ceusses qui préfèreu un vraïye chef comme Sarko. Alorsse, ça flotte un peu et pourtanw on est les meilleurs pou faire des enfants qui voteront comme leurs parents.

Aux Zu esse A, ça neige et ça gèle ouceque c’est pas prévu et v’la un naïye qu’a la Baraka au Bama et qui veut ête président des Steites. Avec Il a ri, ça f’rait un beau couple.

Où ça change point, c’est en Irak et en Iran : on s’tue ou on fait des bombeu atomiques pour mieux tueu demain et mon Bouche y n’en fait qu’à sa tête en jouant avec la vie de ses boïyes.
Le monde, c’est ben comme ça : pu ça changeu, pu c’est paraïlle !

Le Herveu Delouard de Conqu’reu

Ecrit le 31 janvier 2007

 Sa canardeu !

Mon Pierrot la soutanne est pas encore enterreu que tous les politiqueu qui l’ont encenseu pour sa chariteu et son respect de la digniteu de tous les zhom-mes ; qui l’ont mis, comme saint laïqueu et moderneu, sur l’autel de la reupubliqueu ; qui ont verseu des larmes de crocodiles et porteu des fleurs, y sont déjà en train de s’étripeu, d’armeu leurs snaï-peurs (y zont tellement pous de rateu leur coup !) ; ça canardeu de partout.

On dit que ma Ségo a rallumeu la guerreu avec les canadiens que Deux gaulles aveu commençeu mais les gaullisses aveu oublieu et font un foin pas possible. Au Liban, le Hesse Mollah veut teurjou la piauw du gouvernement et est prêt à r’commenceu la guerreu civileu.

Les gros richous de Davos et les p’tits pauv’ à Nairobique z’arriveu pas à s’entend’. Y a pas que la distance en kilo-maîtres mais y zont pas les meinmes zoraïlles ou les meinmes clapets dans les zoraïlles. Y a des mots qui renteurent pas quand les sous renteurent trop et y a des mots qui sorteu pas quand on a le bec trop pien.

Mon Pierrot la soutanne aveu des grandes zoraïlles pour entend’ les miséreux et heine grand’goule pour mobiliseu les gensses et les politiqueu. Bravo Peulot !

Le Herveu Delouard de Conqu’reu