Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Au cul d’la tonne - mai 2007

Au cul d’la tonne - mai 2007

Ecrit le 2 mai 2007

 La règle de trois

Comment passeu à hein en jouant avec trois ? Je me rappeleu ben avoir souffert et fait souffrir mes écolieux et même les granws zétudiants en Algérie avec c’te sacreu règle de trois ! Eh ben v’la-t-y pas qu’est reveneu pour avaïye un Preusident le 6 Mai peurchain. Ca fout en rogne mon Sarko qui croyeu avaleu ma Ségo d’une boucheu !

Donc mon Baïyerou élimineu est teurjous là en train de décideu de ne rien décideu, de créeu un Parti Demo qui fereut l’art bite à perpetuiteu. Y veut mette de la viriliteu dans la féminiteu de ma Sego et coupeu les c...à mon nain de jardin ; ça hurleu un peu !

Dans les journaux algériens (ceusse écrits en français) y aveu plus de pages sur nos élections présidentielles que sur leurs législatives peurchaines. Y zont granw pou si Sarko passeu pour tous les zémigreux. Y voudreu ben comme nous un « poutch mateurnel »[1] qui changereu enfin la socieuteu patriarcal et machisse qui dure depuis des milles et naires.

Si Hilary arriveu à passeu aux Steites, ça serait-y pas hein-ne granwde reuvolution ? Vivent les fonh-meux et la régle de trois.

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 6 mai 2007

 « Ma France » a véleu

J’vous l’aveu pas dit mais j’ai une vache que j’ai appeuleu « Ma France »et qu’euteu plhein-ne depé un moment et tout prêt du vélage. Un vélage, autefaïye, c’éteu un granw éveunement attendu par toute la famille et même les vaïzins : ça sera-t-y hein-ne bode ou un bodet ? ça va renouveuleu le cheptel, assureu un peu plus de sous. ?

Ces deurnières seumhein-nes, on s’inquieuteu et on se poseu ben des queustions : si c’est une génisse sera-t-elle belle et ben solide ? si c’est un bodet, sera-t-y gros et ben fait ou petit et meuchanw ? Comme tout le monde j’alleu vaire ma vache en train de se preupareu : j’imagineu, je reuveu, je sondeu pour savaïye ce qui alleu venir.
Maïye, j’espéreu hein-ne nouvauteu, hein-ne jolie béte qui rempiacereu « Ma France » en train de vieuzir, redonnereu de la couleur, de la jeunesse.

Ma fomh-me est penseu à un viauw qui rapportereu des sous bentout. On aveu des deubats animeux :
– J’te dis que « Ma France » en peut pu...y faut sauveu l’avenir !
– Mais si y reste pu de sous, avéc kaïye on va passeut l’hiver ?
– Ma pauv’ fomh-me, tu vaïye pas pu lheingne que le bout de ton nez ! vaut mieux êtes ben ensemble sur le paille avec un grand courage que penseu qu’à l’argent.
– Tu t’occupes ben pu de ta vache que du vote à la preusidentielle du 6 Mai peurchain !
– Ah nom de diou ! c’est vraïye qu’on seut encore pas si ça sera la belle Ségo ou le sacré p’tit bodet de Sarko que la France va accoucheu, dimanche ?

Eh ben, c’est le vilain petit bodet qu’est arriveu, ce dimanche, dans mon taïye aussi ben que dans les champs eulyséens et j’ai pleureu sur « Ma France » toute vieulle !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

Voir les résultats du second tour des Présidentielles 2007


Ecrit le 9 mai 2007

 Les Sark-Autistes et les Ségo hués secoués

Y a donc ben deux Frances installées : les Sark-autistes, les gros, les riches, les pipheules, les patrons, les zU-Aiment-Peu qui mangeu et dormeu au Fouquette et feuzeu des r’traites sur des yautes de luxe...et les Sego hués ben secoués, les pauves, les zimmigreux, les Seu Deu Feu, les intellos de gaauwche, les artisses inteur-mi-temps, les peuzans malfeuzans, les reutraiteux de peu.

Mon Sarko a dit qu’y feureu tout ce qu’il a dit et au pu vite. Le Jaunih de Suisse va reuv’nir en France avec tous ses sous ; les patrons voyous vont rapatrieu. Mon Bouche qui l’a déjà embrasseu su la bouche par téléphone va rappliqueu dare dare. Les Turcs et les Maures vont faire avec lu hein-ne Ugnion Médit terra née haine.

L’Afrik va arrêtteu de nous envaïyeu ses zimmigreux sans le sou mais on va écraimeu tous leurs cerviauws pas lents pour développeu la Sarko-lande. On va aideu le Dar four crématoire a enterreu ses morts et ses déporteux.

On va arrangeu le code des travaillous (qu’étant, paraît-y, le code des fégnants) pour qu’y soïye le code des compétitous, des perfo-menteurs.

Alors vivent les Sark-autistes et huons les Ségomanes !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 23 mai 2007 :

 Les anciens et les néo-cons

Je saveu ben que mon Sarko-preusident n’aimeu pas mai 68 mais ça va pu leinwgne que ça. J’ai éteu lire les granws savanws (des noms compliqueux que j’veux pas retenir comme Mossieu Hayek) et j’ai ouï que c’éteu les « Lumières du 18e siècle », la granwde Révolution de 89 que les néo-conservateurs veulent liquideu. Pour kaïye ?

Pasqueu y sont pas d’accord avec l’égaliteu et la fraterniteu. Y veulent que la liberteu pour les riches, la liberteu du commerce, la libre circulation des capitaux et de l’argent mais pas des pauvres pasqu’y sont dangeureux à teurjous réclameu des sous.

Reutour de la Morale, de la Reuligion, de l’Autoriteu, de la Famille pour aideu les malheureux à supporteu leur misère, supprimeu les serviceux publics, les sécuriteux socialeux, les assisteux, les gros feignants qui gagnent ren et se lèvent tard, empêcheu les féminisses de prendre le pouvoir (ma Ségo-la-Jeanne d’Arc prêcheu la fraterniteu...)

Mon Sarko y veut ête le Ronaldeu Régane, ma garette Tâte chère, mon nom de diou de deubeuliou Bouche qui va faire bosseu les pauves pour les riches, faire aimeu la patrie et le sacrifice.

Les bombes pouveu continueu à éclateu en Algérie (pour fêteu leurs zélections légis-latives), en Irak, au Darfour et sûrement ailleurs...Nous, on a un vraïye preusident !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 30 mai 2007

 Colletage et furetage

Quand j’éteu keuniauw, pendant la dernieure guére mondiale, mes deux frères plus granws avaient deux armes pour rameneu de la viande freiche à la maison : le collet et le furet. Le matin, en partanw à l’école à travers chamws, il posaient les collets et le saïye, y les relevaient ; et sitôt la musette jeuteu d’vanw la porte, y reparteu avec le furet.

Mon Sarko il est ces deux armes à la faïye : le collet pour étreinwgneu tous les lapins et lièvres qui sortent la téte, les zUDeuFeu et les Pé-eSseu et le furet qui court dans tous les trous ; il arrêtteu pas : dans le trou d’Air Bus à Toulouse, dans le trou de la Dame de Berlin, dans le trou de l’Europe à Mon Barre Roseau, dans le G(irouette) 8, dans le trou des mourants du Nord. Y veut méme alleu fureteu dans le trou noir de l’Assembleu Nationale où il a pas le dreu d’alleu.

Ma Ségo est reupartie en campagne mais elle aussi dans les p’tits trous pour récupéreu tous les lapins envoleu (est sera quand méme au Zénith et à Nanwtes le 4 Juin !). Si la gauwche veut avaïye des deuputeux pour embéteu les zU-aiMent-Peu, y faut se mobiliseu tout pien car les p’tits chefs qui savent tout, peuvent tout, font tout vont rafleu toutes les piaces pour voteu les bonnes lois du granwd p’tit chef.

Gare aux collets qui vont nous étreinwgneu et au furet nous sainwgneu !

Le Herveu Deulouard de Conq’reu

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


NOTES:

(1) R.Dadoun, « la candidature de Ségolène Royal incarne « un désir de mère en gestation », in Le Monde du 20 avril 2007 p.20