Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > Mai 68 à Châteaubriant

Mai 68 à Châteaubriant

JPEG - 65.3 ko
Ici était le comité de g
Place des Terrasses à Châteaubriant

Sommaire :


– Le décor 3
– Les hommes de mai 4
– Comment se produit une explosion 4
– 8 mai : l’Ouest veut vivre 5

– 17 mai : Le Lycée en grève 7
– 20 mai : les entreprises en grève 7
– On stocke le sucre et les nouilles 8
– Le Comité de Grève 8
– Une tonne et demi de patates 9
– L’usine Lejaby inaugurée 10
– La bataille de l’essence 11
– Le défi aux grévistes 12
– Les élections 12
– L’appel du 18 juin : la « kermesse » 13

– Que reste-t-il de Mai ? 14

Texte intégral ici : http://www.chateaubriant.org/histoire/texte-mai-68.pdf
(attention, long à télécharger)

ou ici : http://www.chateaubriant.org/spip.php?article450


Courrier des lecteurs, 16 avril 2008 :

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai dévoré le numéro spécial de la Mée sur Mai 68 à Châteaubriant. Mais, comme dans beaucoup de belles histoires la fin fut triste et terrible, comme l’a écrit Renaud dans sa chanson Hexagone, la liberté doit faire peur :

Ils se souviennent, au mois de mai,
D’un sang qui coula rouge et noir,
D’une révolution manquée
Qui faillit renverser l’Histoire,
J’me souviens surtout d’ces moutons,
Effrayés par la Liberté,
S’en allant voter par millions
Pour l’ordre et la sécurité.

Serions nous capables aujourd’hui de tous nous mobiliser comme nos aînés, de mettre entre parenthèses notre petit destin personnel pour descendre dans la rue, pour hurler notre colère ? Je n’en suis pas sûr parce qu’il faut bien rembourser la maison, j’ai les pneus de mon 4x4 à changer ce mois-ci, pas aujourd’hui j’ai piscine, puis il y a la « Star-Ac » ce soir et puis il est sympa après tout mon patron, j’ai de la chance, j’ai du travail et de toute façon je ne suis pas capable, je suis pas allé à l’école bien longtemps, eux ils ont fait des études, ils doivent bien savoir ce qui est bon pour nous…

 

Florent Chauveau

 


Ecrit le 21 mai 2008

 Choisis ton camp, camarade !

Après avoir lu le numéro spécial de La Mée, consacré à Mai 68, le journal agricole « MAG-Cultures » (de mai 2008) a réalisé un article sur le rôle des agriculteurs en mai 68, en opposant deux hommes du même âge, François Guillaume, et Henri Baron (de Fercé). « Un monde tiraillé entre les aspirants chefs d’entreprise et les travailleurs-paysans ». De cette période François Guillaume retient « un arrière-goût de chienlit » et la naissance du « faux écologisme, celui qui lutte contre le productivisme ». Henri Baron retient surtout « la solidarité entre agriculteurs et ouvriers »
On peut retrouver cet article ici :

http://www.le-mag.fr/actualites-agricoles/articles/News/Choisis-Ton-Camp-Camarade-1429-3-1.html

JPEG - 117.1 ko
Mag de mai
JPEG - 106.3 ko
MAG de mai


Ecrit le 9 juillet 2008

 N’effacez pas nos traces

JPEG - 12.7 ko
effacez

Ils pourraient être les enfants de Séverine et de Jules Vallès. Elle, Dominique Grange, chante et lui, Tardi, dessine. Ils viennent de sortir 1968.2008... N’effacez pas nos traces. Quinze chansons mises en images. Ils sont « soixan-tuitards » comme avant eux d’autres étaient « communards » ou « quaran-tuitards ». Face à ceux qui veulent tourner la page de Mai 68, ils nous rappellent la nécessité de continuer à lutter, de continuer le combat encore plus urgent aujourd’hui qu’il y a 40 ans.
Offrez vous cette BD/CD, offrez la, n’attendez pas Noël !

 

A.Borgone