Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Devinette > Devinettes - juillet et septembre 2007

Devinettes - juillet et septembre 2007

Ecrit le 4 juillet 2007

 Le temps du RIEN

Pourquoi le temps du RIEN permet-il de faire échec au temps du tout ?

Réponse :

RIEN ... c’est rien, rien du tout, rien en tout et pour tout. Vous en avez marre d’acheter de l’utile et de l’inutile, marre de consommer pour consommer ? Alors, depuis le vendredi 22 juin, sur le site e-bay (achats-en-ligne) vous pouvez acheter pour la première fois au monde un magnifique carton... de RIEN ! Dieu seul sait ce qu’il contient et plus encore où pourra bien aller le produit de la vente. Projet parfaitement absurde asurément mais totalement salutaire car, après le temps du trop et du tout, voici enfin celui du rien ! Le changement enfin. Oui vraiment, tout devient possible. Voir le site internet http://www.lerien.fr Et si par hasard ce site est fermé, dîtes-vous que c’est parce que Rien a été totalement vendu.


Ecrit le 5 septembre 2007

 Quel est le proverbe qu’adorent les soudeurs castelbriantais ?

Réponse :

Une entreprise de métallurgie de Châteaubriant, cherchant des soudeurs, ne voulait embaucher que des soudeurs confirmés. Et se refusait à former des personnes non qualifiées.

Ne trouvant pas assez de salariés à son goût, elle eut l’idée d’embaucher des Italiens et des Polonais. Que croyez-vous qu’il arriva ? Ces étrangers se disaient soudeurs mais ... ne l’étaient pas. Ils soudent quand même mais ... les ouvriers français sont obligés de reprendre le boulot. Belle opération ! :

Ainsi « tel est pris qui croyait prendre. »


Ecrit le 12 septembre 2007

 Qu’est-ce qu’un cire pompes ?

Réponse :

C’est ce que, en langage populaire, on appelle un lèche-bottes, ou un lèche-cul (en langage aristo on préfère : porte-coton). Dominique de Villepin ne tarit pas de sarcasmes contre la cour servile qui entoure Nicolas Sarkozy. Dans son livre « Le soleil noir de la puissance », il livre une description ... étrange. Correspond-elle à Napoléon ou à Sarkoléon ? « "Il travaille seize heures par jour. Il ne sait pas déléguer. Il est partout. Il n’arrête pas. Il dicte. Il parle. Il décide. Il ne décourage pas la Cour, mais il la méprise. Il lit tout. Il sait tout. Quelques fois nerveux, il fait fréquemment un mouvement involontaire et régulier de l’épaule droite, qu’il relève un peu. ». Oui, étrange ....


Ecrit le 17 septembre 2007

 Qu’est-ce que le silence ?

Réponse :

C’est un événement dans notre république sarko-médiatique. Jacques Martin est mort (on l’appréciait, ou non, peu importe) mais rien n’est venu de notre hyper-président, pour « saluer », « rendre hommage ». C’est vrai que Sarkozy est en Hongrie, mais les autres fois, où qu’il soit, nous avions toujours droit à sa « tristesse » voire à son « émotion ». Il le connaissait bien pourtant ! C’est lui qui l’a marié avec Cécilia en 1984. C’est à lui aussi qu’il a piqué Cécilia en 1996. Ceci explique peut-être cela ....


Ecrit le 19 septembre 2007

 Qu’est-ce que « morigéner » ?

Réponse :

Pour contribuer à la grandeur de notre mère-patrie, nous aiderons l’Académie Française à préciser le vocabulaire. Aujourd’hui : le verbe morigéner. Il s’agit de gronder, avec insistance et affectation.

Exemple : Fillon annonce le 9 septembre que la réforme des retraites spéciales est prête et n’attend plus que le signal du Président. « On a retrouvé le Premier Ministre » se dit la presse ! Il propose, le Président décide.

Mais c’était trop vite dit : dans son édition du 10 septembre Le Parisien fait état de l’agacement de l’Elysée où le « coup d’accélération » de François Fillon a été jugé « hâtif » et « maladroit ».

« Un peu de méthode ne nuit pas à la solution des problèmes » a dit le Président en morigénant son gênant premier ministre.

Allons M. Fillon, gobez une couleuvre de plus ....


Ecrit le 26 septembre 2007

 Qu’est-ce qu’un bac amphidrome ?

Réponse :

Un véhicule est amphidrome lorsqu’il peut se déplacer indifférement en avant et en arrière ... Le Conseil Général de Loire-Atlantique veut faire construire deux navires-proto-types, affectés aux passages de la Loire. La procédure mise en œuvre sera celle du « dialogue compétitif », puisque ce marché est considéré comme complexe !