Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Professeur Padtraka > Professeur Padtraka - sept 2007

Professeur Padtraka - sept 2007

 Padtraka et l’école de pensée du solutionnisme

La Mée est heureuse de vous présenter un nouveau collaborateur en la personne du professeur Padtraka, fondateur de l’école de pensée du Solutionnisme avec son collègue et ami le professeur Nosssoucis.

La décision de faire appel à cette pointure du monde intellectuel tient dans le fait que nous recevons de plus en plus de courrier sur des soucis de la vie quotidienne. La vie dans notre société est devenue une souffrance pour beaucoup d’entre nous et le professeur Padtraka souhaite vous aider. Son slogan est simple : « *vous avez un problème, nous avons les solutions !* »

Ecrit le 12 septembre 2007

 Padtraka et Nosssoucis

Pour débuter avec cette chronique, voici les réponses à quelques questions arrivées pendant l’été. Vous comprendrez que pour des raisons évidentes de respect de la vie privée, nous ne citons que les initiales des personnes voire effaçons complètement leurs noms. Ce nouveau service est gratuit, il vous suffit d’acheter la Mée chaque semaine pour lire la réponse à vos questions.

 Padtraka et l’hyperactivité

Mme ... de Neuilly sur Seine : « Mon fils, N.S., s’agite dans tous les sens, veut tout faire, tout le temps. J’ai l’impression qu’il emmerde tout le monde. Cher Professeur, que me conseillez-vous ? »

Réponse : « Chère madame, je comprends votre angoisse, les enfants hyperactifs sont très difficiles à gérer. je vous conseille de l’inscrire dans un club de yoga ou de relaxation. Surtout, tenez-le éloigné de la presse. Si vous n’y arrivez pas de façon douce, enfermez-le dans sa chambre et privez-le de 20 heures pendant 5 ans !

 Padtraka et la politique

J.P de Châteaubriant : « Depuis quelques temps, la politique me déprime. Que dois-je faire ? »

Réponse : « Les cinq prochaines années risquent d’être dures. Gobez avec confiance tout ce qu’on vous dit. Par exemple gobez un poisson rouge par jour le matin avant votre petit-déjeuner. C’est le meilleur moyen de se sentir bien dans son élément ! »

A suivre ..... Et n’hésitez pas à nous envoyer vos questions !


Ecrit le 19 septembre 2006

Après le succès unanime des premières, voici les secondes réponses du Professeur Padtraka à vos soucis quotidiens. Pour rappel, son slogan est : « vous avez un problème, nous avons les solutions ! ».

Le succès sans précédent de cette chronique nous oblige à une précision : devant l’avalanche de courriers en tout genres reçus à la rédaction, nous ne pourrons répondre à tout le monde en même temps. Désolé pour ceux qui devront attendre. Mais ne vous inquiétez pas, le professeur trouvera une solution à ce nouveau problème.

 Padtraka et les aigreurs

M. J.P de Châteaubriant : « Cher professeur, j’ai suivi vos conseils et donc gobé tout cru chaque matin un poisson rouge. Effectivement, je me sens mieux moralement mais j’ai des aigreurs d’estomac. ».

Réponse : « Cher ami - permettez que je vous appelle cher ami maintenant que nous nous connaissons un peu - avez-vous assommé avec un rouleau à tarte le poisson avant de le gober ? Cette précision a été coupée au montage la semaine dernière par manque de place. Comme vous le savez, la presse préfère le sensationnel à l’explication. Je pense que vos aigreurs viennent du fait que les poissons rouges continuent de vivre leur vie tranquille au creux de votre estomac. Le remède est simple : mangez un chat qui mangera les poissons rouges ! »

 Padtraka et la vie

Mme V-I.P de Thouarsais Bouildroux : « Cher professeur, pensez-vous que la vie vaut la peine d’être vécue pour ce qu’elle est ou plutôt pour ce qu’elle devrait être ? »

Réponse : « Je suis très heureux que vous me posiez cette question. Ma réponse sera brève : ayant tout pesé, le pour comme le contre, et ayant étudié les à-côtés non négligeables, je vous conseille de changer de lecture et de relire la complète de Oui-Oui ! »


Ecrit le 26 septembre 2007

 Padtraka et les municipales

Devant le succès de cette chronique qui fait le tour de la planète, notre bien-aimé Sire-de-ces-Lieux nous a envoyé un courrier, Nous vous le livrons tout sec :
« cher professeur, serai-je réélu aux prochaines municipales ? »

Réponse : « Ler Sire-de-ces-chieux, je vous conseille d’apprendre à lire, je ne suis pas devin, je donne juste des réponses à des problèmes du quotidien, mais peut-être votre réélection vous pose-t-elle un problème. Dans ce cas, reformulez votre question ! »

 Padtraka et les expulsions

Voici maintenant les réponses à de vraies questions :

M. ... Nantes : « J’occupe une fonction importante au sein de l’administration française et je viens de me faire tirer les oreilles par N.S. et B.H. car je n’expulse pas assez d’étrangers. Que me conseillez-vous ? »

Réponse : « Cher monsieur, le statut de mauvais élève est parfois intéressant quand on vous demande des choses qui vont à l’encontre du bon sens, continuez. Et la prochaine fois que vous montez à Paris, ajoutez des prothèses à vos oreilles, ça vous fera moins mal et vous ferez rire vos copains ! »

 Padtraka et le rugby

Mme P.C. Châteaubriant : « Depuis le début de la coupe du monde de rugby, je ne vois plus mon homme. Il passe son temps avec ses potes à boire des coups et à regarder les matches. Que puis-je faire ? »

Réponse : « Laissez-vous pousser la barbe comme le fameux Chabal. Attendez votre mari derrière la porte après une de ses sorties-beuveries, laissez lui quelques secondes et faites lui un plaquage à la Chabal en lui démontant la mâchoire, ça devrait le calmer pour quelques temps. »