Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Professeur Padtraka > Professeur Padtraka - Décembre 2007

Professeur Padtraka - Décembre 2007

Ecrit le 5 décembre 2007

 Padtraka et le sein

Monsieur JMB de Châteaubriant : « Comment distinguer un sein qui nourrit d’un sein qui pose problème ? »

Réponse : « Je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens de votre question mais mon avis est qu’un sein qui nourrit s’affiche et l’autre pas ! »

 Padtraka et la dictature

Monsieur V.P. de Moscou : « La dictature volontaire existe-t-elle ? »

Réponse : « Ma crainte dans votre question est que vous veniez me chercher jusque dans les chiottes pour m’arracher la réponse qui vous convient. Brrrrrrrrrrr, j’en ai froid dans le dos. »

 Padtraka et le bison

Monsieur H. Iche de Châteaubriant : "Je vous assure, la semaine dernière, du côté de la route de Saint-Nazaire, j’ai bien cru apercevoir un bison. Cher professeur, rassurez-moi ! ».

Réponse : "Cher monsieur, l’énorme animal n’est pas sorti de votre mental shité. Il veille en effet, menaçant, à côté d’un restaurant buffalo. Des clients, et moi le premier, ont été quelque peu surpris de sa présence !


Ecrit le 12 décembre 2007

 Padtraka et le pouvoir d’achat

Madame A. S. de Neuilly : « Cher professeur, en tant que fidèle lectrice de votre chronique, je me permets de vous demander de l’aide sur la meilleure façon d’augmenter mon pouvoir d’achat. Je voulais acheter le nouveau joujou de la marque à la pomme à mon fils, le petit Nicolas, mais c’est un peu cher tout de même. »

Réponse : « Le pouvoir d’achat semble constituer le sujet numéro un du moment. Un nouveau joujou est-il vraiment utile ? Une orange et une boîte de chocolats (irradiés) de Chine devraient lui suffire. Et avec ça, une petite pointe de K-dafi et au lit ! »

 Padtraka et Noël

Monsieur D-R. H de Châteaubriant : « Rien ne va plus. Je suis trop stressé. Le temps est mauvais. Noël m’énerve et ça approche. Mes gosses n’arrêtent pas de quémander : un téléphone mobile par ci, un ordinateur par là. Et je n’en peux plus. Je suis à bout. Que me conseillez-vous ? »

Réponse : « Pour ce type de consultation, c’est payant. Veuillez me faire parvenir votre carte bleue avec le code et je crois que je pourrai vous aider. ».