Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > L’actualité en gallo, décembre 2007 : ça marcheu par deux

L’actualité en gallo, décembre 2007 : ça marcheu par deux

Ecrit le 5 décembre 2007

 Les granwds zesprits se rencontreu

Je seu ben contenwt ! kaisse queu j’aveu dit la seumain-ne passeu ? Qu’on éteu en plein-ne voyoucratie. Mon Sarko l’a confirmeu. Mais…maïye, je vaïyeu les voyous du coteu des granwds, des Preusidents trafiquanwts, des richous, des gros patrons et lu, il les vaïye just’ du côteu des peutits, des jeueunes des banlieues, des jeueunes lycéens et zuniversiteux, des zavocats et jugeux qui défileu, des zémigreux qui se cacheu, des grévous qui vouleu des sous, des tabatieux qui vouleu du tabac et continueu à donneu de la baïte[1] à leurs cochons de clients. C’éteu la guère entre deux bandes de voyous qu’est déklareu et la poulisse qui tapeu d’un seul côteu (deuvinez leuquel ?).

Mais mon Sarko a ben expiiqueu que les peutits voyous pouveu deuveunir gros en travaillant plusse. Y a pas de mystèreu ! faut faire comme lu : des à faires pour rameneu la croissance, alleu chercheu des cont’rats avé les chinois, les algériens, les marocains, êtes tous des Vé- Reux Peu . Son Agent Da Social va tout régleu bentout.

A Annapolisse, on a commenceu à débuteu à kaouwseu enteur juifs et arabeux d’hein-ne marche lenwte vers hein-ne paix lein-gneu. C’éteu un vraïye miracle !

Au Liban et à Moscou, on va avaïye des zeulections qui vont changeu tout sans toucheu à rein. Mon Chavez a l’air d’avaïye des problèmes chez lu et avec la Colombie. Et c’est encor mon Sarko-Battman qui va libeureu la In Grid avec sa cape naÿe .

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu
_


Ecrit le 12 décembre 2007

 Ca marcheu par deux

M’est avis queu not’monde qu’éteu si compliqueu est en train de se simplifieu ! Quand j’écouteu les meudias, toutes les histoires et tous les gens marcheu par deux. Y a forceument le bon ou le meuchanwt.

Mon Bouche conteur l’Iran, y continue à penseu à la guerre même si ya pu de bombeu à Tomic.

Mon Sarko et Boute et Flicard qui saveu pu si la colo éteu bon-ne ou injuste, si falleu se repenteu ou se défileu.

Mon Poutine qui tricheu éteu féliciteu par mon Sarko des droits de l’hommeu.

Ma Roulanda dans sa forêt colombienne qui écouteu à Radio-France qu’y falleu mette dans sa hotte de Père Noël la pauv’ Ingrid pour l’envaïyeu dans la cheumineu de Les Liseu.

Enteur les bon-nes fon-mes, c’est du paraïye au meinme : Ma Ségo sort son bouquin « ma pu belle histoire d’amour, c’est vous » quand ma Rachida faiseu la belle dans Paris-Match. Alors qui c’éty qu’est la pu belle ou la pu meuchanwte ?

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu
_


Ecrit le 19 décembre 2007

 On en sorteu point

On a eu plusieures seumain-nes le cas DATI qui occupeu tous les meudias et metteu dans la rue les justicieux. Asteur, c’est le gros Cas DAFI qui pôle les niques, conteurdit mon Sarko, un jour y défend les terrorrisses, le lendemain les condamne quand y tuent nos amis algériens.

Le Cas DAFI y défendeu partout les droits de l’hommeu. C’est le meuyieure démocrateu de la terre pisqu’il a donneu tout le pouvaïye à son peuple. Lu, y feuseu que se promeneu su la Seine, rassembleu les bon-nes fon-mes, mette en prison, tortureu et promette de nous zacheteu des zuzines à Tomic, des coptères et des rafales. On compeurneu pas que des minisses de la reupublique, des deuputeux, des intellos du Flore feuseu la sale goule et crieu au scandale du « circusse cas dafi ».

Y a oussi le Cas BALI qui marcheu pas ben ! le Kioto qu’avançeu point. C’est pas maïye qui le dit mais la grand De Boer de l’ONU : « Si nous ne parvenons pas à finir le travail sur l’avenir à temps, alors tout le château va s’effondrer ». Heureusement que nous, les peutits, on n’est pas dans le chatiauw mais dans les dépendances.

Pisqu’on s’en sorteu pas, c’éteu le moment pour chanwteu Nouelle à tue tête et la paix à tout le monde !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu
_



NOTES:

[1] Baïte à cochon = la nourriture (eau de vaisselle, gras, légumes) qu’on porte au cochon ; mot qui a dû donner « boisson » ; la racine peut être « bhar » = froment qui a donné farine.