Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Paul Emique et Paul Itique - Chronique en gallo, février 2008

Paul Emique et Paul Itique - Chronique en gallo, février 2008

Ecrit le 5 février 2008

 Les trainous qui tradent

Dans mon trou de paizans, auwtefaïye, on n’aveu qu’un verbe à conjugueu : s’entraideu ! On pouveut pas vivre sans ça ! Aneu, traideu, c’est comment enfonçeu les auwt’s, deuveunir le meuiyeur, gagneu des milliards. Deupeu hein-ne seumain-ne, on ne kauwze que de ça : c’est la socieuteu générale et on n’aureut pu que cet’là, asteur ! Et hOP et Ah ! Mon Bouton y sauteu pas et les spécula des lateurs et près dateurs s’en donneu à cœur joie !

Alors mon Sarko avec son « travailleu plus pour gagneu plus » y perdeu des clients mais feuseut hein-ne belle faite d’anniversaire avec sa Carla et ses copains et copines richards. Les courtizanws éteu pas contenwts pasqueu les érections vont retombeu. Même les cathos vouleu la laïciteu et n’aimeu pu le chapelet de blancs clocheus que mon Sarko admireu en avion.

La sociéteu éteu en déprime générale et d’après les kékêtes européennes, les français n’aveu pu le moral, y croiveu pu en ren, y voyeu pas d’aveunir, pas d’Europe réguleu avec le traiteu, pas de sous à gaingneu. C’euteu la kaka strophe !

Alors, les morts à Gaza, au Kénya, au Tchad, au Niger, en Afgha nistan, en Chine ; la guerre entre O Bama et Miss Clinton, les sous praïmeu, la Serbie et la Russie, ça nous intéresseu pas !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

NDLR :

O Bama et Miss Clinton : la bataille des primaires, aux USA entre Barack Obama et Hillary Clinton

Les sous praïmeu : la crise des subprimes aux USA


Ecrit le 13 février 2008

 Le suce panse

Ca yé donc, mon Sarko a sacreu sa Carla (apreu zézitation !) et fait rentreu à Le Lizeu le deuvoir de jouissance de Mai 68. Avec sa corde au cou, lu qui vouleu travailleu, domineu, moralizeu, privatizeu, le v’la qui feuzeu de la nationalization locale : Leu Tas va sauwveu toutes les parties malades ; donneu du fioul aux pêchous, de la ferraille aux ferrous (Arcelor-Mittal), des taxis aux taxous, du tabac aux tabatieux ; y suffiseu de demandeu.

Un jour, y a pas de sous pour person-ne ; aneu, y en a pour tout le monde ; demain, ce s’ra le carême avec un plan d’hausses territeu, de taxes pour tout pour contenteu l’Europe et son traiteu. C’éteu la valse a mis le temps.

Nos vaïzins italiens, en repreunant le Berlu Sconi Sconard vont nous zaideu à chanteu la romance du populisse pour le populo.

Au Tchad, on a vite fait la guerre, avant que l’Euro Fort arriveu pour l’empêcheu. On a gain-gneu la gràce à Zoé et une capitale dévasteu.

Aux zamériques, le suce panse continueu pendanwt dix moués : Il a ri et Hop la la vont s’embrasseu et se disputeu devanwt tout le monde avanwt de faire le ticket naïye et bianw.

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

NDLR :

hausses territeu : austérité

zoé : l’histoire de l’Arche de Zoé

Il a ri et Hop : Hillary Clinton et Barack Obama, adversaires pour les primaires aux USA


Ecrit le 20 février 2008

 La banlieue brûle

Encore hein-ne banlieue à feu et à sanwgne : les Neuiyéens se sont révolteu contre leur chef parti danw la forêt quatoriale et leur ancienne reine Cécilia, grande copine de Martinon Nonnon. Y zont pas fait des barriques ades comme dans les banlieux pops et pas pipeules pour un sou mais des pronoms sciamment tôt en se traitant de tous les noms. Le jeueune fils du chef qu’a pas encore la moustache vouleu déjà ête le kalife du coin. J’ai pou que les neuiyéens se naïyent dans leur pipicaca et leur richesse. Y paraitreu que les quartieus riches de Paris aimeu pas non pu les rapporteux et les coloreux comme la Rachida Dati. Ma Panne à fieu éteut en panne.

Les zU euMeu Peu tous ces charivaris de mardi gras ; ça varieut trop et trop vite.
Les sondeux qu’étaient si contents ont enleveu leur sonde et peuteu tout de travers. Mon Sarko qui senteu bon commenceu à pueu et les fines goules pourreu avaleu des cous leuvres aux zérections municipales. Heureuseument, on va graveu dans le cœur de nos keuniauws, à chacun, le nom d’un peutit juif bruleu pendant la guerre….mais ça sembleu pas ête la meuyieure idée à c’t’ âge-là !"

Oh là là fait un tabac. Y veut changeu toute la Mérique mais on seut pas encore en kaïye. Il a ri rit plus et le Mac Kain s’enkainaïye. Falleu teunir dix moués !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 27 février 2008

 Paul Emique et Paul Itique

C’est un vaïzin qui raconteu ça : Paul Emique et Paul Itique sont dans un batiauw ; y en a hein qui tombeu à l’iauw ; qui qui reusteu ? On direu ben que c’est Paul Emique qui triompheu ! Et pas que cheu nous mais sur toute la pianète !

La Mignon cacheu dans l’éLizieu qui dicteu la Paul Itique religieuse de mon Sarko a voulu se montreu ; apreu son ideu au Vatican, sur la Shoah, la v’là qu’ai v’leut s’occuppeu de la chiantologie et dé-sectizeu les gourous…pour faire monteu la spiritualiteu ; ça fait surtout monteu Paul Emique, même chez un ancien premier minisse de la Cour !

La reine-mère Sarko souteneut un dissident U aiMeu Peu, à Neuilly, pendant que son petit garsaïlle, Sarko junior, v’leut le Conseil Général mais se feuseut hueu par son clan ; y a pu d’esprit de famille !

La grande Christine Koutchérizeu est bombardeu pour kauwzeu aux zétrangeux ; a fait surtout kauwzeu les journalisses !

Les Zaméricains ont fait exploseu un satellite qu’éteu pien de bon-nes chouses pour la terre ; ça me feuzeu penseu à not’ bombe-Sarko en train deu seu dézintégreu (dans les sondages) au-dessus de la France.

Mouche à bœuf a perdu ses érections mais y gardeu son pouvaïye ; le Kosovo, lu, a déclareu son indépendance mais ça va donneu des zideux à beaucoup d’auwtes. Le pays de la Mée, est-y prêt ?

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu