Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Gallo, juin 2008, ballade irlandaise et langues régionales

Gallo, juin 2008, ballade irlandaise et langues régionales

Ecrit le 4 juin 2008

 La famille veut kauwzeu

V’là la famille jalouse des vaïzins ; y vouleu queu j’leur donneu aussi hein-ne piace dans mon prêche. Pasqueu comme dans toutes les familles, y en a à dreute, à gauwche, à l’extrême gauwche (y en aveu pu chez Le Peine à vieillir car je leur ai chanwteu qu’y sereu pu des Deulouard ou des Meinaïgeux (c’est le nom de ma mère ! ) ; ça ravailleu cheu nous comme chez les peuillotieux !

Les ceusses de la dreute y diseu que mon Sarko alleu sauwveu la France et les artizanws- commeurçanwts qu’attendeu teurjours un Poujade et des poux jadis.

Les très gauwchous y zeispéreu hein-ne reuvolution qui zigouillereu tous les patrons du Coq 40 qui ont doubleu leurs paye qu’éteu déjà des millions alors qu’y pouveu pas augmenteu le sale air de rein de leurs ouveurieux.

La gauwche modéreu et les socialisses y se bagarreu sur des mots : libéral/libéralisse au lieu de se penwcheu sur les meaux (les mauws) de la socieuteu.

De dreute ou de gauwche, on peut pu travailleu, pêcheu, rouleu, se promeneu avec du gazole aussi cheire ; alors, ça commençeu à gueuleu, bloqueu, casseu mais comme on est tous motorizeu, on devreu tout arrêteu : un moué sans bougeu comme en Mai 68 ; pasqueu nous, c’est pas la faim qui nous fait faire des émeutes ou des grèves comme nos vaïzins africains mais c’est la saïye de peutrole.

Mon Sarko y prometteu à ceusses qui s’leveu tôt comme lu et Carla pour alleu faire le marcheu à Rungis et chanwteu à la ReuTeuLeu de supprimeu la vie chère ; y a pu qu’à attendre !

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 

Ravailler = remuer l’eau et la vase ;

Peuillotieu = chiffonnier ;

Saïye = soif

Coq 40 = CAC 40


Ecrit le 11 juin 2008

 OH ! Bats Mac Caine !

Les deumocrates ameuricains ont préfèreu un naïye ben jeinne à une fon-me cligne tonne. C’est pas core l’heure de commandeu pour yeules dans certains pays mais ça viendra ; maintenanw faut qu’y batte le vieux mac Caine !

Cheuz nous, pour les fon-mes, y aveu de la concurrence ; dans not’ gouvernemenwt, la Rachida qu’aimeu les belles plumes est monteu sur ses ergots pour défende ses caprices et ses changemenwt d’avis. Mon coq Sarko a éteu obligeu de lui caresseu le bec. Martine et Sego sont décideu à chanwteu bein fort dans la basse-cour socialisse.

Ma Carla raconteu pourkaïye son coq est le meuyieure : il aveu plusieurs (5 ou 6) cerveaux pas lents et y chanwteu bein sur son tas de fumieu. Y s’occupeu d’agrandir et embellir les jo (1) du poulailler (granwd Paris). Pour montreu qu’il eumeut ben tout son monde, il emmeneu dans son avion, pour le Liban déplumeuille, les dindons de toutes les glousseurs .

Avec tout ça, on pourreu rigoleu si l’ONU aveut éteu capable de prendre les bon-nes dérisions pour nourrir le monde mais y se contenteu du minimum, de belles promesses et pas toucheu au grisbi des lobies.

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

(1) Jo = gite des poules

Oh ! Bats Ma = Obama, candidat aux Présidentirlles aux USA
Mac Caine : l’autre candidat

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 18 juin 2007

 Ballade irlandaise

Y a comme qui direu une europe qui bouine. Mon Sarko craïyeu qu’il aveu inventeu le fil à coupeu le beurre européyen avec son traiteu de Lisbonne et v’la les irlandais qui ont profiteu le pu de l’Europe pour s’enrichir qui zont dit non. Comme nos paizans qui receveu les sous mais cracheu su la main qui leur donneu à mangeu alors que tous ceux qui n’aveu rein que des emmerdes (nous) y sont pour. Y aveu rein à comprendre !

Khadafi qu’aveu paradeu à Paris y veut pu de l’union de la méditeuranneu alors on inviteu le dictatou syrien à vouère le deufileu du 14 Juillet et mon Sarko grand défensou des droits de l’homme y mangeu encore son chapiauw.

Mes vaïzins et couzins de la dreute y zont applaudi pasqueu la grève du 10 a même pas arrêtteu les trains ; les ouveurieux sont dompteux et y a pu que les camion-neurs pour faire la révolution du gazoile. Les 35 heures vont agonizeu beintout et comme ça y aura pu d’heures supplémentaires. Enfin, on travaillera plusse pour gagneu moinsse. C’est bein meuiyeure quand y aveu l’un flassion qui rongeu nos quat’sous.

A la téleuye, y dénonceu pourtainw les prom-messes en l’air : Elle zhaïmeur, plan handicap, canicule, y aveu pu de sous pour les cherchous et les soignous. Y a pu qu’à chanwteu la ballade irlandaise.

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

Bouiner = faire quelque chose qui n’avance pas

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 25 juin 2008

 Ca bagouleut tobi a toba

Ça va core tatasseu partout ! Les bleus sont rouges de honte et leur sélectout est dans le carnet rose et demandeu pardon à tertous. La demi-manifestation des ouveurieux va conforteu mon Sarko dans tous ses arrangemenwts pour changeu le monde et not’pays. Les meudias sont muzeleux et le pauv’Poivreu d’Arvor est d’venu tout bianwc. Les cherchous n’ont qu’à chercheu ce que Le Lizieu a perdu et laisseu le Cé Neu Reu Seu obéir au granwd chef. Les sénatoux ne vouleu pas les langueux régionales (La Mée va surement avaïye un procès pour « le cul de la tonne » en patoueu de cheu nous.)
 
Ya pu que la granwde muette pour kauwzeu et écrire qu’est veut pas êtes une variable d’ajustement de la finanwce publiqueu. Alors, si c’est pas yeux, ça sera les r’traiteux, la sécuriteu sociable, la ducation nationale, les pêchous et paizans, les camion-nous, les cherchous, les soignous. Les ajustoux sont partout sur la variable !
 
Heureuseument que ma Carla chanwteu ses granwdes zamours à faire baveu tous les zhom-mes. C’éteu la nouvelle poétesseu depeu la Stalle et Marie Noël.
 
A l’étrangeu, c’est aussi tobi à toba pisqueu le Hamas y feuzeu la trève avec l’Israël et que la Syrie attendeu queu le Golan lui tombeu dans l’bec. C’est-y sûr qui va l’gobeu ?
 

– Bagouler tobi à toba = bavarder à tort et à travers
– Tatasser = cancanner

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 

 Combien y a-t-il d elangues régionales en France ?

Réponse

Les plus connues sont l’occitan, l’alsacien, le breton, le corse, le catalan, le basque et le flamand, mais selon Bernard Cerquiglini en 2007, il y avait 78 langues régionales en France dont 24 utilisées dans l’Hexagone lui-même. Parlées par 10 % de la population française, elles souhaitent se maintenir sans être qualifiées de « patois » . Le 7 mai et le 13 mai, un débat a eu lieu à l’Assemblée Nationale et au Sénat, avec promesse d’une loi pour 2009. Mais le Sénat en a rejeté l’idée, avec l’approbation de l’Académie Française. Certains redoutent que les langues régionales mettent en péril l’unité de la France en ouvrant la voie à des influences étrangères ! Mais ils ne se préoccupent ni de l’envahissement de l’anglais (qui appauvrit la langue française), ni de la perte de souveraineté de la France au profit des instances européennes….