Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Chômage-emploi - 2008

Chômage-emploi - 2008

Ecrit le 6 août 2008

 Brèves d’éco : pas le moral

Nos ministres sont partis en vacances jusqu’au 21 août. Ils ont reçu en cadeau un disque dédicacé de Carla Bruni-Sarkozy. Incroyable mais vrai !

Les Français, eux, s’inquiètent de plus en plus. L’indicateur du moral des ménages a atteint -48 en juillet après -46 le mois précédent. En un an, l’indice a perdu 33 points… et se retrouve à son plus bas niveau depuis plus de vingt ans ! Hausse des prix, sentiment croissant d’insécurité économique, n’incitent pas à faire des achats importants. D’où inquiétude pour la consommation dans les mois à venir.

De plus, les Français s’attendent à une dégradation du marché de l’emploi, d’autant plus que se multiplient les annonces de suppressions de postes.

 Patrons

À en croire les chefs d’entreprise, les Français n’ont pas forcément tort de s’inquiéter. L’enquête trimestrielle publiée par l’Insee, le 29 juillet, indique que la baisse des effectifs industriels s’est accentuée au cours du deuxième trimestre 2008. « Cette baisse pourrait encore s’intensifier au cours des trois prochains mois », note l’Insee.

Les économistes voient eux aussi les effectifs diminuer dans l’industrie et la construction. D’autant que les mises en chantier se sont effondrées (-28,2 %) entre avril et juin, a indiqué le ministère de l’Écologie.

C’est pas le moment de faire des folies.

 Chômage

L’usine Nouvelle du 31 juillet s’inquiète aussi en notant que « selon les chiffres publiés le 30 juillet par le ministère du Travail, le chômage continue lentement mais sûrement sa progression : +0,2% de hausse en juin avec un total de 1,906 millions de chômeurs, après +0,3% en mai, +0,4% en mars, et +0,7% en janvier. Seul le mois de février avait vu le chômage reculer de 0,7% »
Si le chômage des plus de 50 ans tend à se stabiliser à la baisse (-2,4% sur un an), celui des jeunes s’oriente à la hausse : + 6,2% depuis janvier. « Cette dégradation du marché de l’emploi des jeunes devrait s’accentuer dans les prochains mois avec le retournement de l’immobilier et les chutes de la construction en France » dit le journal. Mais pas d’inquiétude à avoir : Sarkozy est en vacances !