Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Devinette > Devinettes, septembre 2008

Devinettes, septembre 2008

Ecrit le 3 septembre 2008

 Vous avez aimé Edvige, aimerez-vous Cristina ?

Réponse

Edvige c’est : “Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale” un fichier qui peut collecter des données sur toute personne jouant “un rôle politique, économique, social ou religieux significatif”, avec la possibilité de faire figurer par exemple l’orientation sexuelle ou la santé. Mais voici venir Cristina. Encore un prénom féminin pour un nouveau fichier qui signifie “Centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire” . Il contiendra également des données personnelles sur les personnes fichées, mais balaiera plus large en s’intéressant aux proches et relations. Il pourra garder trace de données provenant des écoutes de ceux que les autorités voudront surveiller. Edvige et Cristina c’est la surveillance des personnes “susceptibles” de porter atteinte à l’ordre public. Entendons par là ceux qui pourraient tenter d’enrayer la mécanique bien huilée qui annonce des reculs sans précédents. Vous n’êtes plus délinquants, vous êtes suspects. Voilà qui va raviver quelques souvenirs...


Note du 8 septembre 2008

  Recours contre le fichier secret Cristina

Source : AFP , 08/09/2008
.
Un collectif d’associations a déposé un recours devant le Conseil d’Etat afin de demander l’annulation d’un fichier classé secret-défense, baptisé Cristina, et recensant des données similaires à celles du fichier policier Edvige, a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire.

Onze associations, notamment la Ligue des droits de l’Homme, Aides, le Syndicat de la magistrature, la CFDT, la CGT ou encore la FSU, ont déposé le 29 août « un recours en annulation du décret non publié » créant Cristina, a-t-on précisé de même source.

Cristina, acronyme de « Centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux » est un fichier mis à la disposition de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), qui a absorbé la Direction de la surveillance du territoire (DST, contre-espionnage) et une partie de l’activité des Renseignements généraux (RG).


Ecrit le 10 septembre 2008

 Comment peut-on tourner en rond sans bouger ?

Réponse :

L’architecte David Fisher est le concepteur des étonnantes « Tours rotatives » : des gratte-ciel dont les étages tournent de 360 degrés indépendamment les uns des autres. A chaque heure du jour et tout au long de l’année, les habitants pourront être exposés au soleil ou à l’ombre, rien qu’en appuyant sur un bouton. Un étage pourra faire un tour complet entre une à trois heures.

Mais surtout, cette tour se veut écologique : elle comportera une éolienne à chaque niveau et des panneaux solaires sur un cinquième de la surface des toits. « Chaque édifice restituera cinq fois l’énergie qu’il consomme, ce qui en fera une mini-centrale d’énergie renouvelable ! », explique David Fisher.

Le chantier devrait se terminer fin 2010. Le prix du gratte-ciel est estimé à 700 millions de dollars. Pas de quoi dissuader les villes de Dubaï, Moscou et New York, qui sont candidates


Ecrit le 17 septembre 2008

 Pourquoi Sarkozy a-t-il eu peur du Ciel ?

Zone d’exclusion aérienne de quelque 150 km autour de Lourdes et Tarbes, installation de deux sites de radars et de missiles sol-air Crotales, mise en état d’alerte d’avions de reconnaissance et d’interception, tireurs d’élite, patrouilles cynophiles : tous les moyens ont été mis en œuvre pour assurer la sécurité du pape, lors de sa visite à Lourdes du samedi 13 septembre après-midi au lundi matin 15 septembre. Au total, 3.800 policiers, gendarmes et agents ont été mobilisés à Lourdes, selon les chiffres officiels. Une centaine de réservistes de la police à la retraite ont retrouvé leur uniforme pour prêter main forte. La sécurité rapprochée du pape a été assurée par le Service de protection des hautes personnalités et par le Raid, en liaison avec les spécialistes du renseignement.

On ne sait pas si les Crotales sont les nouveaux Missiles Dominici.


Ecrit le 24 septembre 2008

 Qui a commis le crime de lèse-Dati ?

Réponse

C’est un Bâtonnier d’Outre Mer (St Denis de la Réunion) qui, dans une plaidoirie, a eu le culot de dire : « Un procès qui n’aura jamais lieu, c’est celui de notre grand chef à tous, madame Rachida Dati, qui utilise un faux, un MBA » (le fameux MBA est un diplôme que notre chère Dati a mis dans son dossier d’intégration à l’Ecole nationale de la magistrature … alors même qu’elle ne l’avait pas obtenu).

L’avocat est poursuivi parce que ses propos seraient « de nature à porter atteinte à l’honneur et à la considération de la ministre de la justice » … mais les journalistes qui ont révélé l’affaire du MBA, en octobre 2007, n’ont pas été inquiétés. Ce bâtonnier ne risque pas la prison, ni même une lourde amende. C’est seulement de l’intimidation méthodique. Quiconque froissera la susceptibilité ministérielle subira des tracasseries ! Qu’on se le dise !