Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Situation économique - septembre 2008 - Il pleut

Situation économique - septembre 2008 - Il pleut

Ecrit le 10 septembre 2008

  Après la pluie, l’avenir en rose

Après la pluie, le beau temps … donc il y a de l’espoir ! Vive la pluie !

Il pleut : lundi 1er septembre la direction de Renault a transmis à son comité central d’entreprise un plan de départs volontaires, avec un « objectif de 4.000 départs ». Volontaires : ! Quelle bonne blague !

Il pleut : PSA Peugeot Citroën
a annoncé également la suppression d’un millier de postes d’intérimaires à Rennes et de 700 postes d’intérimaires dans son usine de Poissy. Ah, c’est juste des intérimaires !

Il pleut : la CAMIF vient d’annoncer 509 suppressions de postes.

Il pleut : sur 3 années, 2008, 2009, 2010, le gouvernement aura supprimé 40 000 postes dans l’Education Nationale.

Il pleut : le quotidien Ouest-France envisage de supprimer 125 emplois d’ici la fin de l’année. Mais non, non, c’est pas des licenciements, c’est juste une « moder-nisation sociale » de la presse quotidienne régionale. Quelle bonne blague !

Il pleut : Natixis, banque d’investissement française, filiale commune aux Caisses d’Epargne et aux Banques Populaires, est en difficultés, à la suite de la crise des subprimes ! Ceux qui lui ont fait confiance se trouvent coincés : la valeur de leur placement a été divisée par plus de trois ! En clair, un investisseur qui aurait investi 1.000 euros au départ dispose désormais d’un capital de moins de 300 euros. Et l’espoir de récupérer un jour la mise initiale s’est envolé. C’est l’échec de l’actionnariat populaire. C’est une fois de plus la preuve que le financement des retraites, par capitalisation, conduit à la plus grande incertitude !

Il pleut : au second semestre de 2008, les ménages ont acheté moins de produits laitiers (-2,6%), d’épicerie sucrée (-2,3%), d’eau en bouteille (-1,7%) et d’épicerie salée (-1,5) par rapport à l’an dernier à la même période. Cependant, les plus fortes baisses de volumes sont enregistrées sur les produits non alimentaires : les produits d’entretien (-5%), la « droguerie » (cirage, gants) avec des volumes en chute de 12%, le papier toilette (-4%), la parapharmacie (-2%) et les produits d’hygiène corporelle (-4%). Outre la baisse des volumes achetés, les ménages choisissent de nouveaux circuits de distribution (hard-discount) et d’articles meilleur marché, comme les marques de distributeurs, 25% moins chères que les grandes marques. Malgré ces nouveaux arbitrages, les ménages français ont dépensé 21 euros de plus par mois au premier semestre 2008, par rapport à la même période l’année dernière, dont 15 euros de plus pour le carburant et 5 euros de plus pour l’alimentation, selon l’étude marketing de TNS Worldpanel parue début septembre 2008.

A Châteaubriant le magasin discount Aldi, implanté rue du 8 mai 1945, et ouvert en 2004, a fermé ses portes le 1er septembre 2008.

Il pleut : la décrue du chômage, engagée en 2006, semble marquer le pas, sur fond de dégradation de la conjoncture économique. Pour les moins de 25 ans, le taux de chômage a recommencé à augmenter au 2e trimestre, pour la première fois depuis un an, restant plus de deux fois supérieur à celui des 25-49 ans. A 18,3% en métropole, il touche 483 000 personnes. Pour les 50 ans ou plus, le taux de chômage est aussi reparti à la hausse, à 5,1 % en métropole, correspondant à 353 000 personnes.

Il pleut : souriez. Le sourire, c’est comme les essuie-glace : ça n’arrête pas la pluie mais ça permet d’avancer !


Ecrit le 17 septembre 200

 Tout va bien

Le Crédit agricole va supprimer 500 emplois dans le monde, dont la moitié en France, au sein de sa filiale Calyon, sur la base du « volontariat » et de la « mobilité interne ». La crise des « subprimes » a coûté 6,5 millards d’€uros au Crédit agricole, ce qui en fait la banque française la plus touchée.

On vient d’apprendre aussi la suppression de 330 emplois à Caen (chez NXP) et de 330 postes à Levallois et Puteaux au labo Schering-Plough.


Les articles sur « La Crise » parus dans Le Nouvel-Obs en 2008 :
– http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090212.OBS4527/crise__les_articles_parus_dans_lobs_en_2008.html