Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > d. Lycées > Lycée Etienne Lenoir > Bac Pro Métallurgie et Tour Eiffel

Bac Pro Métallurgie et Tour Eiffel

Ecrit le 10 septembre 2008

 La rentrée des Bac Pro

Bac pro Métallurgie

Après l’obtention de leur BEP chaudronnerie ou technicien d’usinage, au Lycée Lenoir de Châteaubriant ou au Lycée Maillard d’Ancenis, 14 jeunes (dont une jeune fille) viennent de signer un contrat de professionnalisation avec une entreprise industrielle de la région castelbriantaise, pour préparer un baccalauréat professionnel par alternance. La formation, deux ans, sera dispensée en partie par l’entreprise (qui verse une ré-
munération aux jeunes) et en partie par le Lycée Etienne Lenoir. Elle est financée par la branche professionnelle de la métallurgie : l’ADEFIM.

A ces 14 jeunes (ils
n’étaient que 11 l’an dernier), s’ajouteront bientôt trois adultes dans le cadre du Greta  .

Cette formation répond aux souhaits des jeunes
– Augmenter leur qualification
– Recevoir un petit salaire
– Bien s’intégrer dans une entreprise

Elle répond aussi aux souhaits des industriels locaux regroupés dans l’opération Métalogik, trouvant là le moyen de recruter le personnel de qualité dont ils ont besoin. Pour l’an prochain est posé le problème des « Bac Pro » en 3 ans. Nous en reparlerons.

Dans l’immédiat, un certain nombre de ces jeunes iront sûrement vers un BTS.


Ecrit le 12 novembre 2008

 Cantines

Cantines : augmentation excessive dans les lycées de Châteaubriant :


Ecrit le 8 avril 2009

 Eiffel en folie

Trois tours Ei
Flower T

31 mars 2009 : la Tour Eiffel a 120 ans. Toujours très accueillante, elle reçut la visite des élèves TMPMI ROC du Lycée Etienne Lenoir. Ceux-ci, après la découverte du Musée d’Orsay, et celle du peintre-ferrailleur Lizio, après étude de livres techniques sur la construction de la fameuse tour, laissèrent livre-cours à leur fantaisie métallurgique et poétique, à l’aide de leurs professeurs Céline barnola (chaudronnerie) et Sylviane Quelo (Français).

Poème K

Light Tower ou Flower Tower ? Ils ont imaginé, dressé des plans, découpé le plexiglass et l’acier, plié, assemblé, soudé, riveté et peinturluré. Et voici de nouvelles Tours qu’Eiffel aurait sûrement appréciées ! Les unes sont élégantes et décorées de fleurs, les autres sont plus imposantes, symboles d’une mâle assurance. L’inauguration s’est faite le 31 mars, évidemment ! Chacun a pu les admirer et lire les poèmes, les acrostiches et les calligrammes

Métalogik et satisfaction