Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > Maison de la ruralité - 2008

Maison de la ruralité - 2008

Attention, la Maison de la Ruralité   se situe, depuis septembre 2011, au village de l’Outre, sur la route de Sion-les-Mines à St Sulpice des Landes

Ecrit le 2 janvier 2008

 Des activités inter-générations

JPEG - 111.4 ko
Vann

La Maison de la Ruralité   a été lancée à Lusanger, il y a 6-7 ans, pour mener une action d’animation, de lien social, inter-générations, en milieu rural. Depuis mars 2007 une association s’est constituée pour reprendre ces activités. La Présidente en est Madame Urvoy.

Le local se situe toujours dans deux vieilles maisons de la route de Jans, mais jusqu’à juin 2009 seulement ! L’hiver, des adhérents viennent y allumer le feu dans la cheminée. L’été, ils nettoient les alentours. Le vieux garage, habillé par le groupe de menuisiers, permet de travailler le bois à l’abri.

Les activités vannerie ont repris depuis novembre « nous arrêterons en avril car on ne peut plus travailler l’osier quand il repart en sève » disent les spécialistes.

Rempaillage-cannage de chaises, tapis crochetés, tapis bouclés, tapis tressés, menuiserie, jus de pommes, contes, accordéon, galettes, tricot, nèfles, confitures et pain d’épices …. L’association varie les activités en fonction des goûts et des saisons et des « maîtres » capables de transmettre leur savoir. Le four de la Cibotière, rénové par la Maison de la Ruralité  , en lien avec le groupement forestier de la Forêt de Domnaiche, permettra la fabrication de pain.

Mémoire vivante

L’association répond sûrement à un besoin puisqu’elle attire des adhérents de tout le Pays de Châteaubriant  , de toutes conditions. On y vient en voiture, ou par co-voiturage, avec Lila-Abeille, à pieds, à cheval (presque !) ou en fauteuil roulant ! Pour certaines personnes c’est la bouffée d’air de la semaine, le plaisir de travailler de ses mains dans un groupe chaleureux.

La Maison de la ruralité   fait aussi une collecte de la mémoire vivante (enregistrer et écrire les métiers ruraux). S’adresser au 02 40 07 72 74 (Anne Roisson).

Mme Urvoy, Présidente : 02 40 07 72 74

Vannerie - 	      mardi 14-17 h
		      Vendredi 19-21h30
Tapis et tricot :   lundi 14-17 h 
Rempaillage	 :     vendredi 14-17 h 
Menuiserie : à caler lundi et jeudi (02 40 07 05 90)

Café-tricot

Le 11 janvier aura lieu un « café-tricot » au restaurant Le Soleil, place de l’église à Lusanger, à 20 heures


Septembre 2008

 Maison de la Ruralité  

JPEG - 787 ko
Vann

Les activités reprennent de plus belle : tricot, vannerie, travail du bois, rempaillage, cuisine et collecte de la mémoire vivante. Apprentissage du chausson bulgare et de l’écharpe qui tournicote ! Renseignements au 02 40 07 05 90


Ecrit le 24 septembre 2008

 Un atelier bois

Le mot « ruralité   » a longtemps été péjoratif, sysnonyme de « retardé » Et puis, peu à peu, on a retrouvé toute la richesse des relations humaines que comporte cette ruralité  . A Lusanger, la Maison de la Ruralité   met en commun de nombreux savoir-faire, occasion de rencontres   régulières et de lien social.

Parmi les nombreuses activités, le travail du bois a repris, dans un atelier rénové. Le vieux garage en tôle a été bardé de planches de pin Douglas données par le groupement forestier de Domnesche en échange du travail accompli pour la réhabilitation du four à pain. Un plancher a été posé, et une solide porte extérieure. L’atelier UFCV de Clisson a fourni les machines de base. Tout a été installé aux normes et un règlement de sécurité a été élaboré.

Trois séances ont lieu par semaine, avec 6 personnes chacune, qui s’inscrivent pour l’année. L’animateur bénévole est Serge Cottais et les artisans retraités n’hésitent pas à donner un coup de main. « Le but est d’acquérir des techniques de base, de savoir effectuer les opérations dans l’ordre, de travailler à partir d’une planche brute, de manier le ciseau à bois, le bédane, le trusquin, d’apprendre à faire un assemblage avec mortaise et tenon, savoir découper le bois, manier le rabot ... » dit-il. « Le plus important : aimer le bois, avoir la patience nécessaire pour faire quelque chose de bien ».

Plus tard, quand le temps est venu, le groupe peut fabriquer le banc que souhaitent les vanniers et les tabourets qui bénéficieront du rempaillage, et tous les objets que les uns ou les autres souhaiteront réaliser.

Contacts : 02 40 07 05 90 pour la Maison de la Ruralité   et 02 40 28 93 19 pour l’atelier bois.

Rotin  : confection d’une corbeille. Session les 7 et 14 octobre de 10 h à 17 h (30 €) ou de 14 à 17 h (20 €). Rotin fourni. Prévoir pique nique - 02 40 28 07 83

 Site internet

Maison de la ruralité  , site internet : http://lamaisondelaruralite.com/