Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > La Crise : 9 octobre 2008

La Crise : 9 octobre 2008

 On a toujours besoin d’un plus petit que soi

Voilà maintenant que le gouvernement va faire appel aux excédents du Livret A ! L’épargne des tout-petits au secours des spéculateurs ! Vous savez, le livret A rémunéré à 4 % alors que les actionnaires des grosses sociétés réclamaient pour eux-mêmes des bénéfices à deux chiffres .... http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/10/01/crise-francois-fillon-pret-a-puiser-dans-le-livret-a-pour-financer-l-economie_1101547_3234.html

Etrangement, on ne parle plus dprivatiser la Poste. Tiens, la privatisation, hier, c’était le merveilleux du merveilleux, pourtant !

L’Etat, vilipendé hier, redevient l’Etat Providence : les USA soutiennent les constructeurs automobiles, à coups de milliards. http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20081001.REU1413/les_usa_vont_preter_25_milliards_aux_constructeurs_auto.html

Une très bonne explication de la crise des subprimes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_subprimes


Ecrit le 1er octobre 2008

 Ecoutez Sarkozy critiquer le capitalisme !

Notre Président a des idées en matière économique et financière. Après un long silence, il est allé porter la bonne parole aux USA, proposant de rechercher les coupables de la crise fiancière internationale et de les sanctionner. C’est faire comme si quelques hommes, par malhonnêteté, étaient responsables d’une faillite générale.

Selon lemonde.fr le FBI (police fédérale américaine) a lancé une enquête pour fraude à l’encontre des géants américains de la finance Lehman Brothers, AIG, Fannie Mae et Freddie Mac et autres. Mais c’est fait pour amuser la galerie car ce genre d’enquête est long et ne débouche pas sur grand chose.

La réalité : la faillite du système capitaliste, c’est à dire du système basé sur l’accumulation de l’argent, sans lien avec la vie économique et l’emploi. L’argent pour l’argent. Sans aucun contrôle des Etats, c’est-à-dire des puissances capables de sauvegarder l’intérêt public.

Et même si quelques hommes sont condamnés (comme ce fut le cas dans les affaires Worldom et Enron), cela n’empêche pas que des milliers d’hommes sont réduits au chômage, condamnés à vivre chichement …

 Endettement

Cela fait des années qu’on sait que la situation économique des USA, basée sur l’endettement des ménages, est catastrophique pour le Monde.

La crise s’est aggravée lors de la faillite de la banque Bear Stearns en mars 2008. Cette dernière banque fut sauvée pour éviter la faillite de Lehman Brothers, banque que l’on va retrouver, en faillite aussi, en septembre 2008. Les autorités financières américaines ont dû se porter au secours des deux principaux assureurs de prêts hypothécaires, Fannie Mae et Freddie Mac , aboutissant de fait à nationaliser ces deux institutions. C’est un bouleversement majeur du capitalisme !

Sarkozy, lui, fait un beau discours, dénonçant le capitalisme en des termes que la gauche ne renierait pas : « Pendant plusieurs décennies on a créé les conditions dans lesquelles l’industrie se trouvait soumise à la logique de la rentabilité financière à court terme. On a caché les risques toujours plus grands qu’on était obligé de prendre pour obtenir des rendements de plus en plus exorbitants. On a mis en place des systèmes de rémunération qui poussaient les opérateurs à prendre de plus en plus de risques inconsidérés. On a fait semblant de croire qu’en mutualisant les risques on les faisait disparaître. On a laissé les banques spéculer sur les marchés au lieu de faire leur métier qui est de mobiliser l’épargne au profit du développement économique et d’analyser le risque du crédit. On a financé le spéculateur plutôt que l’entrepreneur ».

 ... mais ne le croyez pas !

Mais en même temps il annonce 30 621 suppressions de postes dans la fonction publique (comme si les suppressions massives dans le privé n’étaient pas déjà très graves !). Et ce qu’il n’a pas dit, « c’est que la financiarisation, c’est-à-dire l’enrichissement des riches et la spéculation des institutions financières, est nourrie par toutes les dégradations sociales » (communiqué ATTAC).

Pendant ce temps-là les dégâts s’accélèrent. La fameuse retraite par capitalisation que l’on nous vantait tant, vient d’en pren-

dre un sérieux coup : le fonds de réserve des retraites a perdu 11 % de sa valeur (certains disent même 25 %).

Et pendant ce temps-là le pouvoir d’achat est en berne. La revue « 60 millions de consommateurs » révèle que les prix n’augmentent pas mais que les quantités diminuent (300 g un paquet de biscuits au lieu de 330 g par exemple) ou que le procédé de fabrication utilise des ingrédients meilleur marché ...

Et pendant ce temps-là, au deuxième trimestre de 2008, pour la première fois depuis 5 ans, 35 000 postes de travail ont été supprimés en France. Et c’est pas fini ! Renault annonce 900 licenciements en plus des 4000 annoncés. General Motors vend son usine de Strasbourg avec ses 1 260 salariés. Atmel annonce 220 licenciements dont 30 à Nantes. Sans compter les intérimaires dans de nombreuses entreprises ….

On nous annonce que les chiffres du chômage seront mauvais en août. Et c’est pas fini !


La folle journée de Sarkozy à Manhattan - http://www.golias.fr/spip.php?article2372


Ecrit le 8 octobre 2008

 Le hold-up du siècle

Les gens qui jouent (qui jouaient ?) à la Bourse, sont des gens très importants, très occupés, très rigolos ! Voici quelques petits échos.

Des gens très importants ? Alan Fisher, a gagné 758 333 dollars (soit 525 550 €) pour 58 jours de présence comme PDG de la banque Washington Mutual, juste avant sa faillite. Ca fait juste un petit salaire de 270 000 euros environ par mois !!! (source : Ouest France du 30 sept 2008)

Des gens très occupés ? « On ne pensait plus qu’en anticipant les commentaires des analystes, alors que notre métier, c’est de vendre des pots de crème »,a témoigné auprès de l’AFP, Olivier Courtin-Clarins, directeur général du groupe de cosmétiques Clarins qui a définitivement quitté la Bourse de Paris le 26 sept 2008. « La communication avec les investisseurs peut prendre 30% du temps de la direction » d’une entreprise cotée en Bourse, explique Gérard Moulin, de la banque
Delubac et Cie.

Des gens très rigolos ? Ah oui alors, ce sont les champions de la culbute et de l’illusion. Car figurez-vous qu’on a trouvé les responsables de cette crise économique mondiale : ce sont les « pauvres » ! Oui ! C’est pas ceux qui gagnent 270 000 euros par mois, c’est ceux qui gagnent 1000 euros (et encore !) et qui se sont obstinés à obtenir des crédits pour consommer, pour se soigner, pour acheter maison ou voiture

Youpiiiii ! On a trouvé les responsables ! Il va falloir les sanctionner, comme dit Sarko. Bah ! Ne vous faites pas de bile, les « petits » seront punis, oui, durement, par le chômage et la chute du pouvoir d’achat.

Illusion ? N’est-ce pas Sarkozy, lorsqu’il était ministre des finances, qui a proposé le crédit hypothécaire rechargeable, pour prendre modèle sur les USA ? Voui ! Ce produit financier est l’une des causes de la crise aux Etats-Unis.

La Mée a dénoncé tout ça, au fur et à mesure. Relire, sur son site internet, les articles 510-511-1274-7381

 Laissez-les souffrir !

Aux USA le plan Paulson a été accepté. Faut-il s’en réjouir ? Il sauve les banques en leur rachetant leurs actifs « pour-ris » (on dit aussi « toxiques »). Mais ce plan n’est-il pas un Munich boursier ? Reculer pour mieux plonger ?

Michaël Moore y voit le hold up du siècle. Il suffit de lire La Une du New York Times du 22 sept : « Les entreprises financières ont exercé un lobbying afin que toutes sortes d’investissements toxiques y soient inclus, en plus de ceux qui sont liés aux prêts hypothécaires. Dans le même temps, les firmes de gestion d’investissement manoeuvraient pour que leur soient confiés ces actifs que le Trésor prévoit de racheter, cette opération peut leur faire gagner des centaines de millions de dollars par an ». Ils feront encore des bénéfices sur la misère !

Michaël Moore commente : « Ce renflouement a pour mission de protéger la masse obscène de richesses accumulées au cours des huit dernières années.... Laissez les riches souffrir, pour une fois. Laissez-les payer pour ce sauvetage. »

Et Sarkozy qui voulait donner 300 milliards, encore, au sauvetage des pauvres banques ...Les caisses ne sont pas vides ?

Hold-up : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2213


Ecrit le 8 octobre 2008

 Para ... chût !

Axel Miller (3,7 millions d’euros), futur ex-CEO de Dexia, et Herman Verwilst (5 millions), ex-CEO intérimaire de Fortis : voilà au moins deux patrons de banque qui partent avec un parachute confortable.

Et c’est quoi un CEO ? C’est Chief executive officer, chef de la direction, un directeur quoi !

Le système libéral a fait des progrès en 80 ans ; la preuve : après le grand krach de Wall Street en 1929 , des patrons d’institutions financières se suicidaient en se jetant par la fenêtre de leur bureau . En 2008 des patrons de banques en faillite sautent en marche mais ils sont équipés de parachutes dorés !!

 

Maurice Pucel

 

Note du 3 octobre 2008 : Axel Miller, PDG de la Banque Dexia, a renoncé à ses indemnités de départ (3,7 millions d’euros) à la demande de Christine Lagarde qui a conditionné la recapitalisation de la banque à cet abandon. Une telle indemnité correspond au salaire annuel de 370 Smicards !


 Spa et pédicure

Les dirigeants d’AIG ont passé une semaine sympa dans un palace californien… juste après avoir été sauvés de la banqueroute grâce à 85 milliards des contribuables. Pédicure, manucure, spa, chambres à 1000 dollars. Dépense totale 440 000 dollars. Faut pas se laisser abattre. Lire ici : http://abcnews.go.com/Blotter/story?id=5973452&page=1

C’est une pratique courante : http://abcnews.go.com/Blotter/story?id=5987363&page=1

(pour une traduction approximative, utiliser ceci : http://translate.google.com/translate_t?sl=en&tl=fr#

 Un scénario ... noir

Lire ici : http://www.lesmotsontunsens.com/consequences-krach-boursier-scenario-le-plus-noir-de-la-crise-financiere-cauchemar-20081003


Ecrit le 8 octobre 2008

 Pas niqueu à bord !

 
Ya queuqu’un qui m’a ben espiquieu pourkaïye mes vaïzins éteu jameuille contenwts de ce que je raconteu sur mon Sarko et pourkaïye les français comprenneu pu rein à ce qui se passeu. Y aurait deux Sarko qu’arriveu jameuille à se rencontreu : un de gauwche, pire que not’postieu Beuzance no, qui tireu sur les capitalisses, les banquieux, les parachutes doreux, et qui vouleu tout réguleu (celui du mitinge de Toulon) et un aut’ de dreute, à le Lizieu qui feuzeu tout le contraire, qui protégeu les riches avec des bouclieux, vouleu tout privatizeu, déreuguleu, tout comme son copain Bouche-trou des zamériques qui changeu de cheumise.
 

Alors, c’est la sarabande : réunion de crise sur réunion de crise avé tout le monde ; ça va peuteu partout ! et pis quelques heures apreuille, non, les français sont les meuilleures, nos banques sont les plus solides et nos banquieux sérieux ; pasqu’on est teurtous des épargnous pas comme ces zamerloques qui viveu à crédit. On a des sous à met’ partout, des livrets A qui débordeu ; on va en donneu au Pé aiMent Eux, aux banquieux de Dexia, de l’Ecureuil qu’a mangeu ses noizettes au lieu de les cacheu pour l’hiver ; on va racheteu des logements qu’ont pas éteu construits, on va faire une grosse caisse pour l’Europe qu’en veut pas.

Ça fait un de ces raffuts ! pasqueu on craïyeu avec not’ preumieu minisse qu’on éteu ruineu, qu’on trouveu rein pour le Rein Sans Argent, que le livret A c’éteu pour les zachèlèmes, que l’europe, c’éteu chacun pour saïye. Alors Pas niqueu ou pas de panique ?
 
Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

------------------

 La mafia bancaire

La mafia bancaire : un texte écrit en avril 2008. Prémonitoire : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=45136

 Le plan Paulson adopté

lire ici : http://www.liberation.fr/economie/0101121036-feu-vert-pour-le-plan-paulson-l-amerique-souffle

700 milliards qui font 850 . L’Europe cherche 300 milliards pour les banques : http://www.tdg.ch/actu/economie/2008/10/03/congres-accepte-plan-paulson-europe-payer

Paulson : le hold up du siècle ! http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2213

 L’origine de la crise ?

L’origine de la crise : la malhonnêteté des établissements financiers ! http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2167

La banque allemande Hypo Real Estate (HRE) à son tour : http://www.lefigaro.fr/societes/2008/10/06/04015-20081006ARTFIG00257-l-allemagne-sauve-hre-et-garantit-tous-les-depots-.php

En ce qui concerne la banque Fortis, la partie hollandaise a été nationalisée. Le groupe BNP-Paris a négocié le rachat des activités du bancassureur en Belgique et au Luxembourg : http://www.lefigaro.fr/societes/2008/10/06/04015-20081006ARTFIG00254-bnp-paribas-s-empare-de-fortis-.php

Lundi 6 octobre : la confiance n’est pas revenue : http://afp.google.com/article/ALeqM5j0Eg0i3N65iADytNva5E1rUQbQ8g


 La sécurité des retraites

Selon Lemonde du 8 oct. 2008 : "2 000 milliards de dollars
C’est la diminution de la valeur des fonds publics et privés de retraite aux Etats-Unis ces 18 derniers mois, selon un rapport du bureau du budget du Congrès américain. C’est une baisse de 20 % depuis mi-2007, qui correspond au début de la crise des subprimes dans l’immobilier. « A la différence des responsables des sociétés de Wall Street, les ménages ne bénéficient pas de parachute doré », a déclaré le représentant démocrate George Miller, président de la commission de l’éducation et du travail de la Chambre lors d’une audition devant laquelle ce rapport a été présenté. « Il est clair que la sécurité des retraites des Américains risque de faire les frais de cette crise financière »


 Banques anglaises

Les banques anglaises ont demandé de l’aide .... elles s’effondrnt ! http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2008/10/07/pour-avoir-demande-de-l-aide-les-banques-anglaises-s-enfoncent_1103902_1101386.html

Le gouvernement anglais nationalise ses ba,ques http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/la-grande-bretagne-nationalise-partiellement-ses-banques_164680.html?xtor=RSS-123


 180 000 emplois menacés dans le bâtiment

Lire ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20081009.FAP0566/crise_financiere_180.000_emplois_menaces_dans_limmobili.html

Le Herveu et la crise

Le Professeur Padtraka et la crise

La banque du Vatican : http://www.golias.fr/spip.php?article2369


Les articles sur « La Crise » parus dans Le Nouvel-Obs en 2008 :
– http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090212.OBS4527/crise__les_articles_parus_dans_lobs_en_2008.html