Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Biche de Béré, Biche de bere > Biche sait si bien raconter des histoires

Biche sait si bien raconter des histoires

Ecrit le 1er octobre 2008

 Notre amie Biche de Béré

Oeuvre de Nelly B

Vous rappelez-vous ? Nelly Biche « de Bère », sa façon de (mal)traiter ses salariés, de profiter des lois sur l’emploi des personnes handicapées pour avoir du personnel à pas cher, son désir de grandeur, sa boulimie acheteuse, ses déguisements pour aller surveiller ses vendeuses etc. Cela s’est mal fini. Tout a été liquidé.

Mais voilà que Nelly Biche réapparaît. Et se confie : tout ça c’est la faute de son mari. C’est lui qui la forçait à travailler, la poussant « à développer son activité, à ouvrir plus de boutiques, à produire en masse. Nelly exécute. « Au bout de quelques temps, j’avais l’impression d’aller à l’usine. Je rentrais tard du travail, je n’avais plus le temps de m’occuper de mes enfants. Ce n’était pas pour moi. » . Pauvre jeune femme quasiment tenue en esclavage économique. Pour un peu on pleurerait sur son sort ! Elle sait si bien raconter des histoires !

 Action contre la faim

Allons ne versez plus de larmes (de crocodile) : Nelly est revenue. Elle fait des toiles pour Action contre la Faim, une œuvre humanitaire ! Quatre-vingt toiles ont été vendues à Paris, Strasbourg, Lyon, « en accord avec sa citation préférée : la différence est cette chose merveilleuse que nous avons en commun » et 70 % de la vente a été versée à « Action contre la faim ». Quelle générosité ! Ce sont de petites toiles 20 cm sur 20 cm. Chacune vendue 150 €. A Nelly il reste donc 30 % de 150 € soit 45 € par toile. Pas mal.

Nelly Biche, comme Sarko, fait partie de ces gens qui souffrent d’une grave fracture … entre leurs discours généreux …et leurs actions douloureuses (pour les autres).

A part ça, c’est vrai, ces toiles sont belles. Nelly Biche a un génie incontestable. Dommage de l’avoir gâché !

BP  

L’usine Biche de Béré racheté par William Dupont


 Une Biche fantôme : n’importe quoi !

Nous avons reçu une publicité du site internet www.ac-franchise.com publiant une interview de Christophe Caîs, directeur du développement de l’entreprise Biche de Béré, et parlant de « 38 boutiques et 20 corners pour un effectif de 250 personnes. L’entreprise dispose de 2 ateliers en France, l’un à Villeurbanne et l’autre à Châteaubriant ». Comme quoi ce site dit n’importe quoi !

En janvier 2011 on trouve encore un article sur
http://www.ac-franchise.com/fr/interview-franchise-biche+de+bere-1296_216.html

comme quoi ils disent n’importe quoi !!!