Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Devinette > Devinettes, octobre-novembre 2008

Devinettes, octobre-novembre 2008

Ecrit le 1er octobre 2008

 Raffarin : qu’est-ce qu’un gros chagrin ?

Réponse

« Le teint hâve, les yeux embués » : c’est ainsi que Le Monde décrit l’ancien Premier Ministre, Jean Pierre Raffarin, que les Sénateurs UMP n’ont pas choisi pour présider la vénérale institution.

Dessin de Placide

M. Raffarin, 60 ans, s’inquiète de son avenir politique. Mais il est, et reste Sénateur, avec une rémunération brute de 6987 € (sans compter les fonds nécessaires pourt l’embauche d’un assistant), sans compter diverses facilités (envois postaux, transports, etc). Il est donc moins « perdu » que les nombreux salariés qui, ces temps-ci, apprennent leur licenciement ou sont priés d’être volontaires pour le chômage !

Voir le dessin de Placide : http://www.leplacide.com/dessin-de-presse/dessin-de-presse.php?dateplus=2008-09-25


Ecrit le 8 octobre 2008

 Qu’est-ce qu’un comportement décalé ?

Réponse

2 octobre 2008 : pendant que tombaient les prévisions de l’INSEE annonçant que la France était entrée en récession, les parlementaires UMP assistaient à un spectacle d’orques et dînaient au champagne au Marineland d’Antibes
Mais ne vous y trompez pas : c’était une manifestation de Résistance, selon le grand principe : il ne faut pas se laisser abattre


Ecrit le 15 octobre 2008

 Qu’est-ce que La Vie de Château ?

Réponse

C’est une chronique acidulée qui paraîtra lemercredi dans Ouest-France. Quelques gouttes de citron qui relèvent la saveur de la vie en ville et réveillent l’esprit critique. Presse-Océan fera de même le samedi. Ouhh ! Un peu d’air à Châteaubriant ! Parmi ses échos, le journaliste local raconte comment le Commandant de Gendarmerie, arrivé en retard à la conférence de presse du Sous-Préfet, s’est garé sans vergogne sur le parvis de la mairie. Pressé d’en repartir, il a manœuvré rapidement et …. embouti l’arbre derrière lui sous le regard goguenard de la presse ! Puis il a quitté le parvis en marche arrière ce qui est plutôt dangereux à cet endroit. Ah la sécurité routière ! ...


Ecrit le 22 octobre 2008

 Qui est l’agité du bocal ?

Ma foi, on ne le sait pas. Mais le 9 oct 2008, pour la visite de Sarkozy au 100e salon de l’auto, rien n’avait été laissé au hasard. Ni le comité d’accueil, confié aux militants UMP du XVe arrondissement, fiers de serrer le carton d’invitation frappé des armes de l’Elysée. Ni les barricades de gardes du corps. Ni le timing, l’ouverture du hall 1 au public ayant été repoussée de quelques instants pour éviter un mouvement de foule. Seul un militant écologiste a brisé l’harmonie en criant « Climat en danger, Sarko complice » à deux reprises avant d’être conduit à l’extérieur. Un peu plus tard, devant un parterre de responsables du secteur automobile, Nicolas Sarkozy n’a pas manqué de traiter ce pauv’con de « agité du bocal » !


Ecrit le 29 octobre 2008

 Qu’est-ce qu’une fouille virtuelle ?

Réponse

Il existe des « scanners corporels » permettant d’examiner un corps humain dans toute sa nudité. Ils « permettent de voir jusqu’aux parties génitales, si une femme a de gros ou de petits seins », s’est insurgé le social-démocrate Wolfgang Kreissl-Dörfler, qui voit là l’illustration de la « paranoïa des ministres de l’intérieur » des Vingt-Sept en matière de terrorisme. Jeudi 23 octobre 2008, à une large majorité, le Parlement européen a demandé à la Commission européenne de ne pas autoriser ces scanners pour contrôler les passagers dans les aéroports.

Selon l’American Civil Liberties Union, l’expérimentation des scanners corporels dans le secteur aérien n’est qu’un prélude, avant l’extension à d’autres modes de transport.

Voir le dessin de rap   : http://frap-dessins.blogspot.com/2008/10/nouvelles-technologies-internet-libert.html


Ecrit le 5 novembre 2008

 Qu’y a-t-il de commun

Qu’y a-t-il de commun entre un immeuble à Shenzhen, un cargo promis à la ferraille en Inde, une action du groupe Lafarge ou une tonne de cuivre ?

Réponse

La réponse est simple : personne n’est aujourd’hui en mesure de fixer un prix crédible. D’un bout à l’autre de la planète, un phénomène massif de réajustement à la baisse du prix des biens et des services est à l’œuvre. Nul ne sait jusqu’où il ira. Le spectre de l’inflation qui effrayait tous les gouvernants a fait place, en un temps record, à celui de la déflation.

Tout cela illustre le saut collectif vers l’inconnu entamé depuis le début de la tempête boursière. La crise économique n’en est qu’à ses débuts. La crise sociale suivra sans doute. Messieurs les spéculateurs, merci !


Ecrit le 12 novembre 2008

 Qu’est-ce qu’un jugement datif ?

Réponse

Le 16 octobre dernier, dans « A vous de juger » sur France 2, Mme Dati, ministre de la Justice, a évoqué le cas d’un jeune homme à Marseille « ayant commis 190 délits et 52 fois condamné ». Wouah ! Sauf que personne ne voit de qui il s’agit. Ni les éducateurs, ni les magistrats, ni les surveillants n’ont trouvé trace de ce môme. Le ministère est incapable de donner un nom ! Mais qu’importe à Mme la Ministre. Elle voulait simplement frapper l’opinion publique. C’est réussi ! Tant pis si la vérité en a pris un coup !

[Lire aussi ici : http://www.betapolitique.fr/video-Dati-invente-un-17325.html]


Ecrit le 19 novembre 2008

 Qu’est-ce qu’une nébuleuse de l’ultra-gauche anarcho-autonome ?

Réponse

Si j’avais la réponse, je vous le dirais ! Y a t-il un rapport avec une bulle financière de l’ultra-libéralisme capitalo-autonome à tendance paradiso-fiscaliste ??? Si oui et au regard de l’efficacité de nos services de police, mon banquier devrait sous peu être mis en garde à vue...
Cette nébuleuse ne serait-elle finalement qu’un enfumage ???

 

Serge

 


Ecrit le 26 novembre 2008

 La minute

Un homme dépressif assassine sa (probable) maîtresse, âgée de 43 ans et mère de deux enfants, avant de se suicider. Que fait l’Assemblée Nationale ?

Réponse

Réponse : une minute de silence, en mémoire du député suicidé. Le suicide est un drame terrible, mais tous ceux qui décident de partir ne se sentent pas obligés d’emmener quelqu’un avec eux pour le Grand Voyage, surtout si cette personne est mère de deux enfants. Et un meurtre est un meurtre, fût-il perpétré par un député. Cette minute de silence de la part de la représentation nationale est obscène. Et de la part d’une majorité qui vote des textes répressifs comme d’autres avalent des petits fours, ce geste sonne comme l’hommage de l’hypocrisie au crime. (citation de Maître Eolas)


Note du 13 décembre 2008

Suicide en prison : http://www.maitre-eolas.fr/2008/12/12/1243-la-lettre