Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Où en est le Pôle d’excellence rurale ?

Où en est le Pôle d’excellence rurale ?

Ecrit le 8 octobre 2008

 Où en est le Pôle d’Excellence Rurale ?

C’est quoi, le PER ??

Rappelons que ce Pôle d’excellence rurale (PER pour les intimes) est la grande idée d’Alain Hunault. Le projet a d’ailleurs été monté à marche forcée et comporte notamment la mise en place d’une filière bois et d’une chaudière à bois pour le quartier de la Ville aux Roses, d’ici 2009.

Mais 2009 c’est tout près et le dossier n’est pas prêt !

– L’étude sur la plateforme bois-énergie est en cours. Elle sera terminée pour octobre 2008
– La plateforme de bois déchiqueté sera installée sur la zone de l’Oseraye et servira notamment pour l’hôpital de Nozay
– Mais la chaudière de Châteaubriant est en retard, elle sera même sortie du PER ! Les fonds correspondants seront reventilés.


Ecrit le 1er avril 2009

 Haiecobois

Le département de la Manche a de l’avance ! Au cours de l’hiver 2001-2002, il a vu l’installation des 5 premières chaudières à bois déchiqueté dans le département avec création d’une activité déchiquetage au sein de la CUMA départementale ECOVALORIS, chargée du développement des activités innovantes en agriculture. Une quinzaine d’agriculteurs du Centre Manche et Nord Ille et Vilaine ont adhéré à cette activité.

De 2002 à 2005 le département est passé à 35 chaudières-bois, les agriculteurs étant les premiers consommateurs en chauffage et en paillage : avec les haies de leurs exploitations, ils ont en effet la ressource directement disponible.
 
2005 : flambée du prix des énergies fossiles et prise de conscience collective des collectivités pour leurs bâtiments communaux . Un arrêté préfectoral pousse dans ce sens en restreignant les possibilités de brûlage dans les champs.

Février 2006 : création de l’association HAIECOBOIS. Mars 2009 : inauguration d’un hall de stockage-séchage où le bois est séché et transformé en plaquettes adaptées aux chaudières. Plateforme financée par la Com’Com’   du Canton de Canisy et louée à Haiecobois.

Dans le nord de la Loire-Atlantique il existe actuellement environ 70 chaudières-bois chez des agriculteurs dont une dizaine alimentent plusieurs fermes. Le développement de la filière bois dans le Pays de Châteaubriant  , par la mise en place d’une plateforme de collecte-transforma-tion-distribution, n’avance guère, notamment parce que la chaudière prévue à La Ville aux Roses a pris un retard considérable. Le Conseil Général a un projet bois énergie au travers de la SEM ENEE, utilisant toutes les sources d’approvisionnement : produits connexes des industries, récupération des déchets, bois foretier et bocager afin de mutualiser les coûts . L’association Haies Nergies Bocagères s’associe à ce projet.

La chaudière-bois du quartier de la Ville aux Roses était promise pour mars 2009. Mais, au 31 juillet 2009 ... rien n’est commencé !

 Pôle technologique agroenvironnemental

 Le pôle d’excellence rurale

Le pôle d’excellence rurale est plus connu aussi sous le nom de « Pôle technologique agroenvironnemental »

Voir articles 179 - 286 - 627 - 62700 - 686 - 689 - 6862 - 224183 - 2426

usine de méthanisation à Issé

Plateforme bois-énergie à Nozay

Rapport PER-1 présenté le 18 octobre 2011

Ci-contre : extrait du rapport d’activité du Pays de Châteaubriant   présenté aux élus le 18 octobre 2011