Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > Evocation de la Sablière - 2008

Evocation de la Sablière - 2008

Ecrit le 8 octobre 2008

 La jeunesse de la Résistance

sablire2008

600 jeunes de la région parisienne viendront à la Sablière le dimanche 19 octobre 2008 pour le 67e anniversaire de la fusillade. L’évocation artistique écrite par Alexis Chevalier, et jouée par une centaine de comédiens du pays, aura pour thème « la jeunesse de la Résistance ». Evocation des jeunes de 1939 qui ont été élevés dans la mémoire des horreurs de la Première Guerre Mondiale, qui ont connu la Crise de 1929, l’ascension d’Hitler, le Front Populaire, Guernica ….

« Nous savions que nous engagions nos jeunes vies, mais nous ne soupçonnions pas la haine, la torture et les froides exécutions. Nous avions pour tout bagage notre révolte, notre soif de justice, notre insatiable soif de liberté » dit avec intensité le texte de l’évocation

« Ils nous avaient volé le goût du pain et du miel, ils nous avaient volé la beauté des choses. Ils voulaient nous voler la pitié et la tendresse … Résistance, la seule issue pour espérer notre jeunesse »


Ecrit le 15 octobre 2008

Ils les ont emmenés ce matin
Ils les ont fusillés tout à l’heure
Ils ne verront plus les pommiers en fleurs
Ne boiront plus le cidre de chez nous.
Ils étaient ouvriers, paysans, pêcheurs
Il y avait aussi un instituteur
Dans la journées des gens très ordinaires
Le soir ils s’en allaient faire la guerre ….
(Gisèle Guillemot)

La commémoration du 19 octobre 2008 ne sera pas une longue plainte. Elle sera le souvenir dynamique des jeunes qui ont su s’engager dans la Résistance. « J’ai été arrêtée début mars 43 parce que, dans le département du Calvados, on a fait dérailler deux trains. Il y a eu des victimes ! J’avais 21 ans. Moi, je portais les messages. J’étais agent de liaison. Je portais aussi des explosifs dans mes sacoches. Je mourais de peur parce qu’il y avait des contrôles. Je mettais toujours du beurre, de la viande ou des œufs dessus »

Ecrite par Alexis Chevalier, jouée par une centaine de comédiens du pays, sous la direction du Théâtre Messidor, l’évocation rendra hommage aux jeunes, garçons et fills qui ont offert leur jeunesse pour notre liberté. « Aucun printemps, aucun matin d’été, jamais, n’a effacé leur souvenir ». Ils ont combattu pour une France nouvelle, s’appuyant sur le programme du Conseil National de la Résistance…. Programme actuellement foulé aux pieds par les tenants du libéralisme sauvage !

Dimanche 19 octobre 2008
- 9h30 cérémonie à La Blisière où 9 otages furent fusillés le 15 décembre 1941 -
– 13 h 30 rendez-vous au rond-point Fernand Grenier - La commémoration commence par une cérémonie officielle avec les autorités civiles et militaires et se poursuit vers 14h30 par l’évocation théâtrale.
Rens. au 01 40 11 02 09
ou 02 40 28 60 36

A voir, au musée, l’exposition sur Guy Môquet - correspondances, objets personnels, documents d’archives, et des explications sur l’engagement de la jeunesse.


Ecrit le 9 septembre 2009

 Cherche figurants

Le Théâtre Messidor recherche des figurantes et des figurants pour la réalisation de l’évocation artistique de la Carrière des Fusillés, le 18 octobre prochain.
Le thème retenu cette année, la Résistance dans le Pays de Châteaubriant   et en Loire-Inférieure durant la période de l’Occupation (1940-1944), nécessite la présence d’une nombreuse figuration : hommes et femmes de tous âges.

Contact :
Théâtre Messidor : 02 40 81 02 81


La Sablière : Evocation poétique et historique 1999
La Sablière : Evocation poétique et historique 2000
La Sablière : Evocation poétique et artistique 2001
La Sablière : Des poèmes pour un monde meilleur-2002
La Sablière : La mémoire de l’avenir - 2003
La Sablière : Quand les arbres racontent - 2004
La Sablière : La liberté en héritage - 2005
La Sablière : Les Forges de l’espérance - 2006
La Sablière : Femmes courage - 2007
La Sablière : La jeunesse de la Résistance - 2008