Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > Bretagne et Corse > L’Institut culturel de Bretagne à Châteaubriant

L’Institut culturel de Bretagne à Châteaubriant

Ecrit le 29 octobre 2008

 Plein de projets

JPEG - 61.9 ko
Jean Ce

L’Institut Culturel de Bretagne est une association culturelle issue de la Charte Culturelle de Bretagne de 1978 et fondée officiellement en décembre 1982. Depuis l’origine, il est soutenu financièrement pour l’essentiel par le Conseil Régional de la Bretagne administrative et par le Conseil Général de Loire-Atlantique. 

Jean Cevaër explique « L’institut Culturel de Bretagne (ICB) est un véritable service public généraliste au service des Bretons et, au delà, de tous ceux qui s’intéressent à la culture bretonne. C’est la seule structure en Bretagne, grâce au travail de ses 17 sections, à la fois de réflexion et d’action, s’intéressant à toutes les dimensions de l’activité culturelle.

Parmi ses groupes départementaux celui de Loire-Atlantique est de loin le plus actif, organisant en liaison avec des associations culturelles du département des conférences, des colloques, des expositions et des visites comme celle de Châteaubriant le 11 octobre dernier.

D’ailleurs, Châteaubriant est bien connu de nos membres. Depuis la création de l’ICB presque toutes les sections s’y sont réunies au moins une fois et surtout, en 2005, la ville avait accueilli à la Halle de Béré   le Congrès de l’Institut, avec plus de deux cents personnes ».

Pendant quelques années Jean Franco, l’initiateur de la renaissance des Forges de la Hunaudière  , a dirigé la section Patrimoine Industriel. C’est ainsi qu’ont eu lieu, en 1992 et 1994, les « Journées du Patrimoine Industriel », qui ont débouché en 1995 sur la première animation « 50 idées pour un été ».

JPEG - 26.7 ko
Sans_titre_3
Maryvonne Cadiou et Yvonne Breilly-Le Calvez

Au cours de la réunion du 11 octobre, Yannick Goinard a présenté le document Fer et Forges réalisé à Châteaubriant par l’ADT  . Il a été question de la rénovation a fresco au château de Blain, de l’opération Chariot (1) et de la thèse de botanique de Roland Le Moigne (en breton), qui va publier bientôt une base de données sur les plantes (8000 pages en édition papier). Il a été évoqué aussi un projet de concours de sculpture monumentale, initié par Alain Le Sech (de St Etienne de Montluc) et le prochain Festival Anne de Bretagne, auquel travaille Yves Billard, prévu pour juin 2009 et qui accueillera l’ensemble choral nantais « Anna Breiz » que dirige Yvonne Breilly-Le Calvez (Collier de l’Hermine 2008). Merci à l’ICB de rappeler ainsi l’appartenance de Châteaubriant à la Bretagne Historique.

 (1) Opération chariot

L’Opération Chariot du 27 mars 1942 est un raid conduit sur Saint-Nazaire par l’armée et la marine britanniques pour détruire, dans la base de St Nazaire, l’accès de la forme-entrée Joubert et les équipements qui la commandaient.
Ce raid fut un succès complet, et la cale sèche, la plus grande d’Europe, ne put accueillir en radoub (en contrôle et entretien) les quatre grands cuirassés allemands qui croisaient dans l’Atlantique et menaçaient les convois venant d’Amérique du Nord. L’opération suscite l’intérêt, sauf en France. Jean Cevaër et Hubert Chémereau, sont en lien avec un Britannique qui va contribuer à la partie historique d’un film américano-britannique qui sera sans doute tourné l’an prochain.