Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Crise : l’emploi et les trains déraillent ...

Crise : l’emploi et les trains déraillent ...

Ecrit le 19 novembre 2008

 L’emploi et les trains déraillent

Le temps passe. Après la crise des banques on a parlé d’Obama, et puis du souvenir de la guerre de 14-18, et du Vendée-Globe avant de passer à « l’ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome » qui serait responsable de sabotages sur les caténaires de la SNCF

Pendant ce temps-là on oublie les drames quotidiens actuels et à venir

La Poste autrichienne supprime 9000 postes. La Poste allemande : 9500. Le vendeur d’électronique Circuit City : 9000 aussi. General Motors est à court d’argent. Volvo ajoute 900 suppressions en plus des 2850 précédents annoncés. La banque Morgan Stanley annonce 5 ou 10 % de suppression de ses 46 000 emplois.

Le plan de sauvetage Paulson (rachat des « actifs toxiques ») est remis en cause aux USA ; le câble-opérateur américain Virgin Media annonce la suppression de 2.200 emplois ; British Telecom, lui, annonce, la suppression de quelque 10.000 emplois. Surenchère ??

Nortel (Canada) annonce 1300 emplois en plus des 2100 déjà prévus. Motorola : 3000 emplois. Supprimés évidemment.

Ce sont des suppressions tellement massives qu’on finit par ne rien savoir sur les suppressions en petits paquets. On parle de Manpower, on annonce des suppressions d’emploi à la banque Dexia … , et à la banque anglais RBS (3000 emplois), et du chômage partiel chez Paulstra-Segré.

Le trou de la Sécu est plus profond que prévu. Natixis avoue une perte de 250 millions au mois d’octobre. Les vols dans les magasins de détail se développent...

Mais heureusement la France a échappé à la récession ! Cela veut dire qu’elle n’a pas connu deux trimestres successifs de croissance négative. Tout autour de nous sombre : l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, l’Espagne et la zone Euro en général, les Etats-Unis, le Japon entrent en récession (comme on entre en prison ?). Mais la France est droite dans ses frontières, point de récession, juste la production industrielle qui plonge, le déficit commercial qui se creuse, et les destructions d’emplois qui s’amplifient. Si c’est pas de la récession ça ….?

 Ultra-gauche

A propos, l’opinion publique, faut l’occuper. Vous souvenez-vous du mystérieux « groupe d’action AZF » défini comme « groupe de pression à caractère terroriste créé au sein d’une confrérie laïque ». . C’était en 2004. Il devait faire sauter les voies ferrées. Deux personnes ont alors été arrêtées. Puis libérées et on n’en a plus entendu parler. Et voilà maintenant « l’ultra-gauche, anarcho-autonome », : 9 personnes déférées au Parquet à la suite d’une enquête préliminaire ouverte le … 16 avril (oui avril) … par le parquet antiterroriste [et non pas en lien avec des dégradations de caténaires]. Il est vrai que ces personnes sont de dangereux individus, rendez-vous compte : dans une dépêche de l’AFP il est mentionné que :

Ces jeunes de 22 à 34 ans sont issus de « familles très aisées », « Il s’agit de gens en train de basculer dans la révolution sociale » qui n’avaient pas de téléphone, pas de domicile établi et se faisaient prêter des voitures lorsqu’ils en avaient besoin.

Des gens aisés qui ne consomment pas. L’horreur ! On les accuse d’avoir publié une revue, Tiqqun. Ah oui, revue publiée en … 1999 ... deux numéros seulement ! Verbeux et fumeux à souhait, où il est question « d’anéantir le néant » ! Tout ce qu’il faut pour enthousiasmer les masses !

Allons, le Pouvoir se moque de nous et amuse la galerie …

Les saboteurs de caténaires .... Bizarre ... l’article de Bellaciao a été retiré du Net !! http://bellaciao.org/fr/spip.php?article74385

Le journal Tiqqun ... fumeux et verbeux ... http://www.rue89.com/2008/11/13/on-a-retrouve-les-ecrits-du-garde-a-vue-pour-sabotages-a-la-sncf

Des photos d’extrême droite pour illustrer un article sur l’ultra-gauche : http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article347

Sabotage à la SNCF : l’ultra-droite mise en cause : http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/11/sabotage-la-sncf-lultra-droite-facho.html


Ecrit le 26 novembre 2008

 Un dé à coudre, même rempli ...

La banque Citigroup (numéro 1 aux USA) a annoncé le 17 nov qu’elle comptait supprimer à court terme jusqu’à 50.000 postes supplémentaires. Le groupe informatique Sun Microsystems se contentera de 5000 à 6000 emplois supprimés.

Le groupe BASF, n°1 mondial de l’industrie chimique va fermer 80 usines et réduire l’activité dans une vingtaine d’autres. En tout 20 000 salariés concernés.

Le numéro un de l’outillage Sadvick (Suède) va supprimer 1000 emplois. Le groupe d’équipements de plomberie et de chauffage Woseley souhaite réduire ses effectifs de 7.200 personnes. Rolls Royce parle de 1500 à 2000 emplois en 2009. Pour le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca, ce sera 1400 postes d’ici 2013. Pour Boeing : 800 emplois.

Mazda (Japon) : 1300 intérimaires et CDD - Isuzu Motors (Japon) : 1400 intérimaires et Toyata 3000 « postes temporaires »

Peugeot-Citroën souhaite 2700 départs « volontaires » (ou peut-être 3550). Il appelle ça un « redéploiement des emplois et des compétences ». Ces patrons, y sont doués pour inventer des mots !

En Loire-Atlantique les Chambres de Commerce (CCI) ont interrogé 400 responsables de PME. En octobre, 80 % d’entre eux disent ressentir les effets de la crise et 50 % ne renouvellent pas les CDD et contrats d’intérimaires.

Selon une annexe au projet de loi de finances dont Les Echos ont obtenu copie, le gouvernement français prévoit désormais 90 000 destructions d’emplois salariés dans le secteur marchand en 2009, au lieu des 50 000 créations prévues dans la version initiale de son projet de loi de finances, fin septembre

Pour Kenneth Lewis, directeur de Bank of America, « surmonter la crise actuelle, c’est comme essayer d’affronter un tsunami avec un dé à coudre ».

Heureusement, il y a des patrons sympa : celui de LyondellBasell annonçant à ses 25 000 salariés un prochain plan social sur 15 % du personnel environ et leur écrivant : « certains de vos collègues nous quitteront sans qu’ils n’aient commis de faute (…) je vous encourage à faire preuve de compassion (…) ».

Avec tout ça la consommation des Français est freinée : - 0.4 % en octobre.

 Bilan emploi

Dans un ouvrage paru le 20 nov. l’Insee analyse l’emploi en France depuis 1975 : explosion du chômage et un dualisme du marché du travail qui enferme une partie de la population active dans des emplois précaires. En 1982, il y avait 5,4% des actifs en CDD, intérim, stage, etc, et 9% travaillaient à temps partiel. Aujourd’hui, c’est le cas de respectivement 12,3% et 17% de la population.

La période a vu aussi : maintien de la pénibilité physique, développement des horaires atypiques, intensification du travail pour les ouvriers et forte hausse des maladies professionnelles, notamment les cancers et les troubles musculo-squelettiques, une forte vulnérabilité des jeunes lors de leur entrée dans la vie active, et de sévères difficultés de reclassement des chômeurs âgés.

Arcelor-Mittal va bien : http://www.lepoint.fr/actualites-economie/le-resultat-trimestriel-d-arcelormittal-inferieur-aux-attentes/916/0/288897 - L’excédent brut d’exploitation (EBE ou Ebitda) s’est établi à 8,6 milliards de dollars pour la période juillet-septembre, en hausse de 76% par rapport au troisième trimestre 2007. Le bénéfice net a crû de 29% à 3,8 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires est en hausse de 38% à 35,2 milliards de dollars. Mais évidemment les actionnaires voulaient plus ... plus ... plus ...


Les articles sur « La Crise » parus dans Le Nouvel-Obs en 2008 :
– http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090212.OBS4527/crise__les_articles_parus_dans_lobs_en_2008.html