Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Echos > Echos 2008 > Echos 2008-03 : coeur de ville, laissez-moi rigoler

Echos 2008-03 : coeur de ville, laissez-moi rigoler

Ecrit le 17 décembre 2008

 Pôle de glace au cœur de ville

JPEG - 75.4 ko
Coeur de g
Dessin de Moon - 06 87 32 77 47

Il faut que l’on vous conte une incroyable nouvelle : notre maire chéri, notre maire adoré, a eu le droit d’embrasser Christine Boutin, Ministre du Logement et de la Ville en tant que Président de la Com’Com’   labellisée « pôle d’excellence du cœur de ville ». Hein, ça vous en bouche un coin ! Vous n’aviez jamais entendu parler de ce machin ! Eh bien vous aviez tort !

450 villes ou intercommunalités ont été candidates en France. Et Châteaubriant a été retenue. A cause de qui, à cause de quoi …. Ça, on ne sait pas.

D’après la littérature qu’on trouve sur internet : « Un pôle d’excellence de cœur de ville, c’est d’abord le choix d’un Maire de faire connaître et valoir les projets d’excellence qu’il conduit dans sa propre ville ». « Le Maire en est l’initiateur, l’animateur et le pivot. Il peut rassembler autour de ces projets d’excellence la municipalité et tous les acteurs de sa ville, sans restriction ». [On ne parle guère d’intercommunalité …]

Où avez-vous vu que le maire de Châteaubriant rassemble « tous les acteurs de sa ville, sans restriction » ? Il est plutôt du genre à tout casser, à écarter ceux qui, à son avis, ne sont pas des bien-pensants.

Il est plutôt du genre à décider tout seul à l’aide de quelques sbires, en évitant soigneusement de laisser place à la concertation ou même à la simple discussion. Pour cela, il réduit les réunions de Conseil Municipal à leur plus simple expression, regrettant de voir les élus d’opposition s’exprimer quand même.

Dans d’autres structures, comme la Com’Com’  , il ne laisse aucun choix aux élus des petites communes ! La concertation, pour lui, est un gros mot. Et c’est avec dédain et mépris qu’il gouverne. Seuls quelques élus au tempérament bien trempé osent exprimer un avis. J’allais écrire « un avis différent du sien » mais je me trompais : car « il » ne donne guère son avis. Comme ça il évite la discussion !

En de nombreux lieux de la ville, son attitude est regrettée : que ce soit au Conseil de Développement, à la Chambre de Commerce, à la Chambre des Métiers, à l’ANPE ou ailleurs …. Mais il n’en a cure. Il impose ses décisions et c’est tout. Et, en face, trop polis pour être efficaces, les autres se taisent.

Et c’est une ville comme celle-là qui est distinguée au niveau national ? Les amitiés politiques et familiales ont-elles joué un rôle ?

Le dossier de candidature disait « Exposez les stratégies de concertation et notamment les moyens mis en œuvre pour tenir compte de l’avis des usagers, habitants, commerçants, touristes, associations de bénévoles et de professionnels… ».
On serait bien curieux de voir quelles stratégies de concertation ont été mises en place !

Vous savez, les trompettes sont des instruments à vent ….

Trompettes de la renommée
Vous êtes bien mal embouchées ….
	chantait le bonhomme Brassens

Reviens, Georges, on étouffe ici !

 

BP  

 


Ecrit le 17 décembre 2008

 SCOT  , Scot  , scot  

Depuis 2001 Alain Hunault avait dit qu’il ne voulait pas entendre parler de SCOT   (schéma de cohérence territoriale). Mais en décembre 2008, lors de la réunion de bureau du Syndicat Mixte (33 communes), il s’est déclaré POUR … et pressé avec ça, allant même jusqu’à exiger que le Préfet approuve ce projet d’ici deux mois.

Et Jean Louêr, Président de la Com’Com’   de Derval, qui était hostile au SCOT  , s’est rallié à son avis ….

La Com’Com’   de Nozay qui, elle, s’était prononcée en faveur du SCOT  , est bien contente mais se demande quelle concertation pourra être mise en place !

 

BP  

 

Note du 18 décembre 2008 ....... finalement, à la réunion du Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant  , il n e fut pas question de SCOT  .


Ecrit le 24 décembre 2008

 Touche et retouche

JPEG - 56.9 ko
Touche et reto

Alain Hunault a été labellisé : « Pôle d’excellence du Cœur de Ville » et on le voit ici faisant la bise à Mme Christine Boutin, Ministre. Pour un peu on dirait qu’il a fait une touche ….
… ou une retouche !

Car un œil avisé, en examinant la photo ci-contre à droite verra que le logo de la Com’Com’   du Castelbriantais a été bricolé sur la photo ! On aperçoit, en dessous :
« Raymond Couderc, sénateur »

Quel trafic !