Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Pays de Châteaubriant - réunion du 18 déc.2008

Pays de Châteaubriant - réunion du 18 déc.2008

Ecrit le 24 décembre 2008

 18 décembre 2008 : La mornitude ...

Réunion à Derval des 12 élus du Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   (+ 4 administratifs)(1). Les douze élus étaient placés à une extrémité de la table ovale. Les 2 journalistes et les 2 spectateurs étaient au fond opposé de la salle. Une salle sans micro, des élus parlant bas : ensemble quasiment inaudible. Belle réussite pour une réunion publique ! Morne et sans enthousiasme.

Quand la tête s’ennuie
L’être humain dépérit.

La question qui n’a pas été posée : souhaitez-vous que, désormais, le Syndicat Mixte soit porteur du GAL (groupe d’action locale). On a fait comme si tout le monde était d’accord. Et sans doute que tous les élus étaient d’accord.

Neuf élus feront partie du GAL : 4 de la Com’Com’   du Castelbriantais, 3 de la Com’Com’   de Nozay et 2 de la Com’Com’   de Derval. Sur ces 9 élus il y a 4 femmes.

Pour accompagner le GAL, une équipe technique va être mise en place avec le chargé de mission du Syndicat Mixte et un salarié et demi du Conseil de Développement (dont le directeur). Il était prévu une convention d’un an alors que le programme Leader est de 6 ans.

Mme Segalen (Com’Com’   Nozay) est donc intervenue en disant : « Nous ne sommes pas là pour précariser les gens, il nous faut maintenir les emplois, on doit pouvoir s’engager pour 6 ans » . C’est finalement ce qui a été obtenu. « Nous tiendrons parole » a dit Jean Louër.

« Il y a des interrogations légitimes, nous devons recréer des liens de confiance » a dit Jean-Pierre Lebreton.

Yves Daniel a insisté sur « le travail remarquable » du Conseil de Développement qui « a bien joué son rôle ». La réorganisation actuelle ne doit pas l’empêcher de « garder son efficacité dans sa mission et de rassembler les acteurs du territoire » - « Pour les projets à venir nous avons besoin de la compétence des uns et des autres. Le Conseil de Développement est force de proposition, nous devons l’accompagner dans sa mission » et il a proposé que les élus confient au Conseil de Développement des missions de réflexion sur tel ou tel sujet.

Ainsi, sur le papier du moins, les relations se détendent un peu entre le Syndicat Mixte et le Conseil de Développement. Celui-ci se réunit le 22 décembre pour valider les propositions des collèges en ce qui concerne les représentants de la « société civile ». Mais il semble y avoir encore des difficultés : nous aurons peut-être l’occasion d’en reparler ….

 Autres délib’

Le Syndicat Mixte a créé 3 pôles de compétences (ailleurs on aurait dit : trois commissions) qui sont : économie, santé, infrastructures. Le 5 décembre 2006 il y en avait 4 qui s’appelaient : communication, développement économique et emploi, services à la population, cadre de vie et environnement. Comme quoi ça change. Mais en fait ça ne change pas grand chose car ces « pôles de Compétence » ne se réunissent guère et ne prennent pas les moyens d’impulser une réflexion pour l’avenir.

 SCOT  

On nous avait dit que le Syndicat Mixte déciderait de lancer un SCOT   sur le territoire. Mais plus de nouvelles !

 Pôle d’excellence rurale

Ya plein d’pôles ici ! Le pôle d‘excellence rurale a été lancé le 7 décembre 2006. Il devait finaliser ses projets avant le 31 décembre 2008 pour pouvoir obtenir les fonds d’Etat de 790 000 €. Mais la chaudière à bois prévue à La Ville aux Roses ne se fera pas de si tôt. De même que la station de méthanisation à Derval. Il a donc fallu reventiler les crédits vers :
– La station de compostage Natrium (sur la zone d’Hochepie) Voir autre article
– L’atelier de thermo-coagulation de Castel-Viandes.
– Le bâtiment ex-UFM devenu « pépinière d’éco-entreprises ».
– La chaudière-bois de Nozay.

 Epicerie

Le Syndicat Mixte accorde 30 000 € à la commune de Marsac sur Don pour acheter les murs de son épicerie et relancer ce commerce.

 Tourisme  

Le Syndicat Mixte accorde des subventions aux offices de Tourisme   de Châteaubriant, Nozay et Derval pour l’édition de plaquettes touristiques.

 Abattoir ?

La Chambre d’agriculture sollicite 7500 € pour étudier la faisabilité d’un abattoir multi-espèces adapté aux petites séries, qui serait en amont de l’atelier de découpe « De la terre à l’assiette » implanté à Puceul sur la zone de l’Oseraye.

(1) il n’y a pas eu de réunion publique depuis le 30 juin 2008 !

Compte-rendus officiels : http://www.pays-chateaubriant.fr/chateaubriant/les_acteurs_du_pays/syndicat_mixte/comptes_rendus_du_comite_syndical_du_pays