Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Après les fêtes, les licenciements continuent

Après les fêtes, les licenciements continuent

Ecrit le 14 janvier 2009

Eh oui, les licenciements continuent.

Le japonais TDK annonce 8000 licenciements, 
le chinois Lenovo 2500, 
l’américain EMC 2400. Et ValEo : 1600 postes. 
Et Nissan : 1200 postes en Angleterre. 
Quant aux magasins Mark & Spencer ils supprimeraient 1230 postes. 
Dell ferme son usine en Irlande : 1900 licenciements. 
Le géant IBM pourrait annoncer 16 000 licenciements le 23 janvier. 
Boeing vient d’annoncer 4500 suppressions de postes.

Aux Etats-Unis le marché de l’emploi continue de se dégrader à un rythme effréné : les entreprises sabrent dans leurs effectifs à mesure que le pays s’enfonce dans le plus dur de la récession

En décembre, l’économie américaine a perdu 524.000 emplois, faisant bondir le taux de chômage à 7,2%. En 2008, le pays a perdu 2,6 millions de postes de travail. Un chiffre inédit depuis 1945.

L’Espagne compte 3.128.963 chômeurs, chiffre le plus haut depuis 1996. La hausse est de 47 % en un an. Le taux de chômage est de 11,3 %.

La machine à broyer du salarié continue sa marche sinistre.

Le magazine Capital a réalisé une Carte des plans sociaux :
http://www.capital.fr/Actualite/prolongement-magazine/planssociaux/

Dans les Pays-de-Loire les suppressions annoncées ne sont pas très nombreuses : 1176 postes mais la réalité est plus dure puisque la Direction Départementale du travail a noté 7700 demandeurs de plus en novembre 2008. « les données corrigées des variations saisonnières font apparaître en Pays de la Loire, sur un mois, une forte hausse de la demande d’emploi en novembre (+ 8,1%) plus sensible qu’au niveau national (+3,2 %) ».

 Popaul

Du côté de Popaul Emploi les choses sont heureusement plus réjouissantes. Christian Charpy, directeur de l’ANPE est devenu directeur du Pôle emploi (ANPE + Assedic) moyennant une petite augmentation de salaire : 45 000 €/an.

Son salaire serait ainsi porté de 230 000 € à 275 000 €/an. Mon dieu, mais keski font de tous ces sous ?

Note du 14 janvier : finalement cette augmentation n’aura pas lieu (pour l’instant), par la faute du Canard Enchaïné !
http://foass35.blogspot.com/2009/01/lancement-de-lopration-1-euro-pour-le.html

 L’Etat, c’est mou !

« La mondialisation est inéluctable, les Etats ne peuvent pas faire grand chose » : que n’a-t-on entendu en ce sens … avant la crise !

Mais actuellement, qui sauve les banques ? Qui met en œuvre des plans de relance ? Les Etats ! C’est une belle réhabilitation de la puissance publique avec toutefois une inquiétude majeure : lorsque les géants capitalistes seront sauvés, il faudra payer les déficits provoqués. Et qui donc se serrera la ceinture, comme d’habitude ?

En France, le gouvernement a décidé d’offrir une deuxième tournée aux banques. Après avoir distribué 10,5 millIards d’euros à six d’entre elles, à la mi-décembre, il promet à nouveau 10 milliards. Mais il ne sait pas trop pourquoi. Dans son discours aux parlementaires le 7 janvier, il dit que les 10,5 milliards étaient là « non pour sauver une banque de la faillite mais pour éviter la contraction du crédit », et il lance deux minutes plus tard, à propos de cette même somme : « Cela a évité la faillite » et « cela a permis de restaurer, pas assez, le crédit ». Comprenne qui pourra !

Ah oui, on nous disait que les caisses étaient vides …..

 Pas rassuré

Signera, signera pas ? La CFDT semble décidée à signer le projet d’accord sur l’assurance chômage. Celui-ci comporte des avancées, notamment il permettra aux personnes ayant travaillé 4 mois (sur 23 mois), d’être indemnisées. Avec le principe : un jour travaillé, un jour indemnisé.

Mais il reste une inquiétude importante : la durée de travail minimale requise pour être indemnisé passera à six mois s’ils se réinscrivent au chômage dans les 12 mois.

Ainsi les personnes en intérim ou qui n’ont que des contrats de courte durée, auront peu de chances d’être indemnisées une deuxième fois !


Ecrit le 21 janvier 2009

 Quand c’est fini, n, i, nini …Ca recommence ...

On croit que c’est fini, les licenciements, et puis ça continue …….

Les poids lourds Volvo suppriment 1600 emplois en Suède.

Sanyo (Japon) annonce 1200 emplois en moins. Honda annonce 3100 postes.

Circuit City (USA) va liquider 30 000 salariés.

Hertz (loueur de voitures) annonce 4000 postes en moins

En France, selon la banque Oseo (banque publique d’aide aux PME), l’activité des PME s’est fortement ralentie au second trimestre 2008 et 40 % d’entre elles s’attendent à une baisse du chiffre d’affaires en 2009

Packar-Bell (Angers) annonce 100 suppressions d’emploi en plus des 140 prévus.

Delta Air Lines annonce un plan de 2000 départs volontaires. Chez Renault, sur 4000 départs « volontaires » souhaités, seuls 980 salariés se sont portés candidats.

Manitowoc (grues ex-Potain) annonce 358 suppressions en France.

Deux sociétés de St Mars-la-Jaille (Atelier du bois et Design Hexagone) ont été liquidées par le tribunal de commerce du 14 janvier 2009. Soit 53 salariés !

En Maine et Loire les couvoirs Grelier suppriment 55 postes.

Les prix baissent, nous dit-on … mais selon l’INSE les prix grimpent dans la grande distribution (+ 3,6 % en un an). On vous dit, il vaut mieux aller voir les petits commerçants du coin ! Rattachés à de grandes marques, ils font des prix souvent analogues à ceux de la grande distribution ! Avec le service en plus !

Chez les routiers l’assureur Heuler-Hermès chiffre à 1250 le nombre d’entreprises défaillantes : une hausse de 30 % depuis un an. La fédération nationale des transports routiers estime que cela correspond à 10 000 emplois perdus. Et elle s’inquiète pour 40 000 autres emplois.

Le ferroviaire patine : chute de 15 à 20 % en décembre 2008 par rapport à décembre 2007. Sur la même période le trafic des grands ports français a reculé de 15 % en décembre.

Allez, bonne semaine quand même !


Les articles sur « La Crise » parus dans Le Nouvel-Obs en 2008 :
– http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090212.OBS4527/crise__les_articles_parus_dans_lobs_en_2008.html