Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Professeur Padtraka > Padtraka au jardin

Padtraka au jardin

Ecrit le 4 mars 2009

 Padtraka continue et ce n’est pas mieux

... 1 559 672 fois la touche E de son clavier. Une hausse de 6% par rapport à 2007. C’est beaucoup mais c’est dans la moyenne des objectifs fixés par le Conseil d’Administration. Sa retraite chapeau s’élèvera à un coup de pied au cul si elle (1) part trop tôt, une bonne bouteille de rouge si elle tient encore 5 ans, une caisse de champagne si elle en fait encore 11 (ans).

Ceux qui ne comprendraient le sens de ces phrases n’avaient qu’à suivre. Prenez le numéro précédent de notre excellent journal et ce sera plus clair. Cette hausse de 6% reste cependant ridicule comparée au nombre de chômeurs supplémentaires sur les mêmes dates…

Prochain jeu auquel vous pouvez tous participer :
Le nombre de chômeurs a déjà augmenté de 260 000. A la fin de l’année, le score sera-t-il de plus 500 000, plus 750 000 ou plus 1 million ?

Vous pouvez envoyer vos réponses à  :
Monsieur le Locataire de l’Elysée,
75 000 PARIS.

Le gagnant aura un job de conseiller nourri, logé, blanchi dans cette petite demeure parisienne.

Il paraît qu’on y bouffe bien


Ecrit le 11 mars 2009

 Padtraka au repos

Bon cette semaine, on ne parle pas de crise, ça commence à lasser. Parlons jardinage : le printemps arrive bientôt, il faut penser à préparer votre jardin. N’étant pas un spécialiste du jardinage, je me précipite sur internet pour y trouver des conseils (simples) à vous faire passer et je tombe directement sur ça !!! « La crise financière, par Marie-Fleurette Beaudoin » :

« Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les bourses s’effondrent. Les risques d’une récession mondiale sont de plus en plus réels. Heureusement, le jardinage sera toujours une valeur refuge ! » « Il y a deux ans, l’Institut québécois du développement de l’horticulture ornementale a fait une étude très intéressante sur ce que ça coûte de jardiner. Les chercheurs ont interrogé des jardiniers amateurs, presque autant de femmes que d’hommes, des jeunes comme des retraités, sur leurs habitudes de consommation ..." tiré du site www.jardinage.net »

Impossible d’éviter la crise. Heureusement la conclusion est plutôt optimiste : « ...jardiner coûte beaucoup plus d’efforts que d’argent et que beau temps mauvais temps même en période de crise économique, il est possible de s’occuper de son jardin. »

Ouf, sauvé ! Merci Marie-Fleurette, quel beau prénom pour s’occuper de jardinage. Le premier qui fait une blague sur le nom de la rédac-chef (alias Captaine Poiraud) sera transformé en compost !


Ecrit le 18 mars 2009

 Padtraka en a marre de tout

Fini la rigolade, on arrête tout. La crise est en train de tout casser et je fais semblant d’écrire des chroniques décalées (je me force pour justifier mes 5 000 € par chronique). Mais là aujourd’hui, je ne trouve plus cela drôle du tout. On tape un coup sur les dérives de la droite, les errements de la gauche, les belles-mères qui nous emmerdent. Mais là, c’est fini, promis, juré, craché. Cochon qui s’en dédit !

A partir d’aujourd’hui, on parle sérieusement. Nous commencerons par remercier le président de la comcom - cette fameuse comcom qui nous protège de la crise, tous les licenciés le remercient chaleureusement. Ah, je vois qu’on fait moins les malins maintenant : la réalité est dure quand elle nous pète à la gueule. Et pendant ce temps-là, on va continuer chacun à protéger son petit bout de gras en se disant : « tant que je ne suis pas trop touché, ça va à peu près ... » Rigolons encore un peu tant que c’est possible.

Préserver un système pourri qui exclut un maximum de gens semble l’unique proposition de nos dirigeants. Plus belle la vie d’un côté et le nez dans la merde pour les autres... Imaginer une autre société : est-ce encore possible ?

Et la semaine prochaine, un marronnier : l’arrivée du Printemps ! Chouette, on va souffler un peu, ouf ...


Ecrit le 25 mars 2009

 Padtraka joue aux chiffres et aux lettres

B comme Benoit 1664, il est tombé dedans tout petit vu ce qu’il raconte

320 000 : le nombre de stock options à se partager à la Société Générale. Maman, je t’avais dit que j’aurais dû faire banquier !

L : comme Lefebvre et Lagarde et comme « laissons-les au milieu de la manif à la prochaine occasion ! »

P : comme poètes ces chers économistes qui nous prévoient une reprise en U, V ou W (à lire dans le Canard de mercredi passé)

3 000 000 : comme le nombre de manifestants jeudi dernier

0 : comme le nombre de mesures annoncées suite aux manifestations

20 : comme 20 mars et le printemps enfin arrivé

T : comme tondeuse qui m’empêche de faire ma sieste

et enfin P : comme Pelouse, mais qu’est-ce qu’elle vous a fait pour que vous passiez votre temps à la couper au lieu de la laisser pousser, laissez-la vivre un peu bon sang !


NOTES:

(1) la rédac en chef ....... bénévole comme lui !