Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > SOS Paysans

SOS Paysans

Ecrit le 18 mars 2009

SOS Paysans en difficulté

L’association SOS Paysans a été créée en 1986 par des agriculteurs eux-mêmes en difficulté. Elle tourne maintenant avec une soixantaine de bénévoles aidés par une travailleuse sociale. Courant 2008 envron 70 familles ont sollicité le soutien de l’association. Passé le temps de l’urgence face à la pression des créanciers, SOS Paysans engage un travail dans la durée pour aider la famille à surmonter dignement ses difficultés sociales, économiques, techniques, juridiques, etc.

SOS Paysans a rejoint l’association départementale de droit rural. Elle participe à la commission RMI (et a noté en 2008 une diminution sensible des agriculteurs sollicitant le RMI). Par ailleurs, dans le cadre des liquidations judiciaires, SOS Paysans travaille avec l’association Une Famille un Toit qui peut racheter la maison d’habitation et la donner en location au paysan et à sa famille.

SOS Paysans mène des actions ponctuelles (écoute, analyse, conseils) et des actions d’accompagnement (en vue d’un changement de statut, ou d’une reconversion). Elle aide à trouver des solutions pour protéger la famille, sa maison et son outil d’exploitation. Compte tenu des enjeux, les montages juridiques demandent du temps, de la prudence et de la réflexion.

Bien des procédures de redressement judiciaire échouent faute d’avoir été comprises. L’accompagnement social et jurique permet de clarifier les processus tout en leur conférant une plus grande souplesse, dans une démarche de transparence.
Spéculation

Au cours d’une réunion de réflexion avec l’association ATTAC 44, SOS Paysans a dégagé les grandes lignes suivantes :

– Le système économique actuel est avant tout une guerre économique. L’être humain et son environnement sont malmenés.
– Le « toujours plus » des pays riches provoque la dérégulation des marchés, aggravant le déséquilibre économique nord-sud.
– Cela entraîne les plus démunis dans la misère, sans assurer le minimum vital aux populations
– Les responsables de la crise ne sont jamais reconnus coupables.

Dans le milieu agricole, la coopération, qui n’est plus conforme aux attentes des paysans, se comporte finalement comme n’importe quelle autre entreprise.
La spéculation a un impact direct sur le revenu des paysans car elle détermine le prix de vente de leurs produits et le prix d’achat des approvisionnements.
Cette spéculation subie pousse de nombreux paysans à la faillite, en mettant en avant la réussite matérielle au détriment de la qualité.

L’association « SOS Paysans » accompagne le paysan et ses proches en faisant le maximum pour qu’ils restent en activité s’ils le souhaitent. L’argent n’est pas une nourriture : il faut retrouver un lien social basé essentiellement sur la solidarité

SOS Paysans : 02 40 74 47 38