Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > b. Ecoles primaires > Nolwenn, députée d’un jour

Nolwenn, députée d’un jour

Ecrit le 10 juin 2009

Nolwen et Axel

La classe de

Le 15e Parlement des enfants aura lieu le 13 juin 2009. La classe de CM2 de Raphaël Thomy, à l’école Claude Monet avait présenté sa candidature à l’Inspection Académique. Elle a été retenue et l’Assemblée Nationale a envoyé tout le matériel pédagogique pour l’élection d’un député.

Mais un député, pour quoi faire ? Sous la direction du maître, la classe a choisi son thème : les discriminations, puis a débattu de divers sujets : les CV anonymes, la carte scolaire, l’obligation pour les écoles privées sous contrat d’accueillir tous les enfants quelles que soient leur couleur de peau et leur religion. Le sujet sur lequel ils ont le plus travaillé : l’obligation, pour tous les élèves, d’un uniforme à l’école. Ils étaient 19 pour et 7 contre. « Pour qu’on soit tous pareils » - « pour ne pas nous attirer des remarques et des moqueries sur notre tenue ».

Oui mais certaines familles n’auront sans doute pas les moyens de payer un uniforme … « Peut-être l’école pourrait-elle le fournir ? » - « Ou la commune » ? « Ou peut-être les familles pourraient le payer un peu par mois » . Les enfants ne manquent pas d’idées, la classe est animée et en même temps bien disciplinée : on lève la main pour parler !

Nolwenn et

Presque tous les élèves se sont ensuite portés candidats pour être députés. Au premier tour il est resté 8 candidats. Au deuxième tour : 4. C’est finalement Nolwenn Paliern qui a été élue et qui montera à Paris le 13 juin avec son père. Elle sera assise à la place du député de la circonscription. « Dans la semaine qui vient, nous allons examiner les trois projets de loi retenus au niveau national. Nolwenn portera notre vote » dit la classe.

Et si Nolwenn était malade au dernier moment, c’est son suppléant Axel Gicquel qui irait à sa place. Les deux jeunes délégués, discrets mais décidés, sont bien conscients de leur responsabilité.

 

BP  

 

Voir aussi :Le petit Monet