Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Syndicat mixte du Pays de Châteaubriant - après 2003 > Leader 2007-2011 - une réunion pour rien ?

Leader 2007-2011 - une réunion pour rien ?

Ecrit le 23 septembre 2009

 Rappel de dates

2 juillet 2008 : Le Pays de Châteaubriant  , avec le concours du Conseil de Développement, [qui avait préparé et négocié, depuis longtemps, sa candidature aux fonds européens « Leader »], a obtenu 1 100 000 € de subventions européennes. Soit un peu moins que ce qu’il avait demandé. Il restait donc à savoir comment seraient réparties ces subventions.

C’est alors que l’Etat français s’en mêle : il veut que les actions prévues s’intègrent dans des « mesures » qu’il a décidées, dans le cadre de son programme national de développement rural. Tout est souvent affaire de rédaction de texte, en employant les mots que l’Etat attend. « Nous avons dû faire du copier-coller » reconnaît un technicien. C’était si compliqué qu’il fallait l’aide de l’Etat. Celui ci a mis en place UN référent qui devait examiner les projets de 18 pays analogues à celui de Châteaubriant. Alors, forcément, les choses ont traîné.

11 juillet 2008 : la Maison de l’Emploi de Châteaubriant annonce qu’elle prend la compétence de « Comité de Bassin d’emploi » : c’est le commencement de la fin du Conseil de Développement à qui cette responsabilité est retirée. Désormais c’est le Pays de Châteaubriant   qui gérera les
1 100 000 €, enlevant aussi cette tâche au Conseil de Développement.

Et le temps passe ! L’Etat tarde à donner son avis : jusqu’à mai-juin 2009. Cela fait déjà un an de perdu pour les 1 100 000 € à dépenser sur la période 2007-2011.

6 juillet 2009, sans aucune concertation le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   adopte les termes de la convention à signer avec l’Etat « afin de préciser le plan de développement rappelant la stratégie et les fiches dispositifs (fiches-actions) ». Ce travail a été fait par une petite poignée de techniciens. Les élus ont eu seulement à avaliser. Les non-élus (ceux qu’on appelle « la société civile ») n’ont été ni consultés ni même informés. Le Président du Pays de Châteaubriant   est autorisé à signer cette convention avec l’Etat. Mais nous sommes le 20 septembre et … on attend …

Pour gérer les fonds, un Comité de Programmation du Groupe d’Action Locale (GAL) a été constitué depuis le 9 janvier 2008 (oui, 9 janvier 2008), c’est à dire que la répartition a été fixée : 9 élus, 9 non-élus. Mais les noms des personnes à mettre dans les cases a attendu la période post-électorale (élections municipales). Ce Comité de Programmation ne s’est pas encore réuni. Finalement le GAL sera installé le 28 septembre 2009 à 15h30. Les membres du GAL qui travaillent ne pourront donc être présents.
 
« installé » : cela veut dire que le GAL sera réuni pour la première fois (depuis janvier 2008) le 28 septembre 2009. 

Leader

Mais attendez ! C’est pas si simple ! Si la fameuse convention est signée avant le 28 septembre 2009, le GAL pourra être installé officiellement. Mais si la convention n’est pas signée, le GAL se réunira … pour rien. Juste pour que les uns fassent coucou aux autres. Un petit vin d’honneur sans doute à la fin et … au revoir !

Peut-être leur expliquera-t-on quand même que des dossiers leur seront soumis… un jour. Mais il semble que rien ne soit prêt à ce sujet.

 Rien n’est prêt, tout est prêt

Rien n’est prêt ? Oh si ! Tout est prêt ! Sur le site internet du Pays de Châteaubriant   il y a la maquette financière, et des « fiches-actions » : la 313, la 321A, la 321B, etc ...Oh ! Elles sont bien rédigées : les objectifs stratégiques et opérationnels, les effets attendus, les actions et contenus éligibles, les critères de sélection et/ou de priorisation, les bénéficiaires visés, les dépenses matérielles et immatérielles, etc. Tout est bien rédigé, virgulé, classé, léché … sauf que ….
 
Sauf que le programme Leader prévoit expressément un partenariat local, fondé sur un équilibre public/privé, et sur une dynamique locale. Or, que nous propose-t-on ici ?
– une petite poignée de technciens qui préparent des dossiers
– une petite poignée d’élus qui entérinent sans discuter
– Un GAL (groupe d’action locale) qui sert de chambre d’enregistrement
– Et la grosse majorité des habitants du territoire qui sont priés de la boucler.
 
Une fois de plus, tout est bâti sur un pré-supposé : « Il n’y a que les élus qui peuvent savoir ».

Pourquoi ça traîne comme ça ? On se le demande ! Le même genre de convention a été signé en janvier 2009 à Ploërmel, en avril 2009 au Pays de Vichy, et au Pays-de-Redon-et Vilaine, en mai dans les Côtes d’Armor, en juin au Pays Trégor-Goëlo (Lannion). Et nous ? Et nous ?

Alors, que va-t-on faire des fonds ? Rien tant que la fameuse convention n’est pas signée. Pas moyen non plus de lancer des infos à ce sujet. Faut aller voir sur le site internet du Pays de Châteaubriant   pour en glaner quelques-unes.

Résultat : seuls les copains connaîtront l’existence de ces possibles subventions et pourront obtenir de l’aide pour monter les dossiers. Les autres habitants, les autres associations, seront renvoyés au feu éternel, là où brûle l’ignorance complète de ce qui se trame derrière leur dos.
 
Car, ne nous faisons pas d’illusions : dans cette atmosphère de mystère et de chasse gardée, ce n’est pas souvent l’intérêt général qui est pris en compte.
 

 

BP  

 


Note du 14 mai 2010

 Convention enfin signée

Leader : la convention a enfin été signée le 13 avril 2010. Voici des détails sur la convention Leader 2010-2013 :
http://www.pays-chateaubriant.fr/filemanager/download/647/Convention%20LEADER%20Pays%20Ch%C3%A2teaubriant%202007-2013%2013%20avril%202010.pdf

(Note : cette fameuse convention, on l’appelle indifféremment 2007-2013 ou 2009-2015 ou 2010-2013 ! comprenne qui pourra !). Le GAL, groupe d’action locale, sera installé le 10 juin 2010, en principe !

 Putain, deux ans !

Le troisième programme européen Leader, pour le Pays de Châteaubriant  , a été accordé le 2 juillet 2008. Mais il fallait attendre de signer avec l’Etat. Ce quj fut fait … en janvier 2009 à Ploërmel, en avril 2009 au Pays de Vichy et au Pays-de-Redon-et Vilaine, en mai 2009 dans les Côtes d’Armor, en juin 2009 au Pays Trégor-Goëlo (Lannion). Et nous ? Et nous ? … Il a fallu attendre le 13 avril 2010. Putain ! Deux ans ! Peut-être qu’on n’était pas prêts ?

Le GAL, désigné depuis le 9 janvier 2008 (oui 2008) va sans doute être installé le 10 juin prochain. Il n’aura sans doute pas grand-chose à faire puisque de nombreuses décisions ont déjà été préparées sans qu’il soit consulté et les subventions correspondantes sont déjà promises.