Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Services publics > Votez pour le service public de la Poste

Votez pour le service public de la Poste

Ecrit le 30 septembre 2009

 190 bureaux de Poste en 2003, 48 bureaux en 2009

« La personne de droit public La Poste est transformée à compter du 1er janvier 2010 en une société anonyme dénommée La Poste » : tel est le début du projet de loi concernant le service postal. La Ligue des Droits de l’homme a soutenu la grève de La Poste le 22 septembre 2009. « Les déclarations lénifiantes des gouvernants actuels ne peuvent faire illusion : on l’a vu avec Renault, EDF, GDF ou France Télécom, chaque fois qu’une entreprise publique a été transformée en société anonyme, les promesses de non-privatisation ont été violées au bout de quelques années ». Au demeurant, les traités européens, neutres à l’égard des formes juridiques des entreprises publiques, n’imposent nullement ce changement ; et il serait parfaitement possible de recapitaliser La Poste sans en faire une société anonyme. Ces prétextes ne peuvent donc masquer l’objectif réel de la manœuvre : privatiser La Poste.

Pour le service pu
de La Poste : Votez !

Or, toutes les privatisations se sont traduites par la remise en cause des acquis sociaux pour les personnels et par une profonde dégradation du service rendu aux usagers : hausses considérables de tarifs, rupture de l’égalité de traitement, pratiques commerciales douteuses au regard de l’information des consommateurs sur leurs droits, etc. Si La Poste devait être privatisée, on verrait le prix du timbre s’envoler, voire varier selon les points du territoire, cependant que les bureaux de postes en zone rurale connaîtraient le même sort que les lignes ferroviaires secondaires il y a quelques années.

La Loire Atlantique comptait 190 bureaux de plein exercice en 2003, il n’en reste plus que 48 aujourd’hui. La privatisation annoncée par le gouvernement ne ferait qu’aggraver cette situation déjà fortement dégradée et impacterait négativement la présence postale sur le département.

La Ligue des Droits de l’Homme, soucieuse de l’égalité de traitement entre usagers, de la liberté de communication et de l’égalité territoriale, considère que la démolition méthodique des services publics fait régresser les droits de tous et menace gravement le tissu social. Elle appelle l’ensemble des citoyens à manifester leur attachement au service public postal et à refuser la privatisation sournoise qui le menace aujourd’hui.


 Votation citoyenne le 3 octobre 2009

Le 3 octobre, vous aurez la parole !

Déplacez-vous sur les bureaux de vote : Châteaubriant, St Vincent des Landes et Soulvache, de 9 h à midi

La Poste : Vot

Le Service Public de la Poste, déjà mis à mal depuis plusieurs années, est maintenant menacé de changer de statut, pour devenir une entreprise privée.

Nous ne pouvons accepter la privatisation de ce service, essentiel, et auquel est justement attachée la population.

Un Comité National contre la privatisation de la Poste, fort de 60 organisations (syndicats, associations, partis politiques), propose une votation citoyenne le samedi 3 Octobre. Celle-ci se fera dans les mairies, les Postes ou dans d’autres lieux.(liste là : http://www.sudptt.org/article.php3?id_article=98861)

Pour voter par informatique : http://www.local.attac.org/attac45/spip.php?page=demandez

Dans le site, ces liens vers CGT FAPT et SUD PTT ne sont pas toujours actifs, ajoutez cgtptt@wanadoo.fr et sudloiret@wanadoo.fr si vous retransmettez ce bulletin électronique.

Sur ce lien vous trouvez ce qui suit :

il suffit de copier/coller ce passage ci-dessous, inscrire votre nom, prénom, et ville ;

supprimer la réponse que vous ne choisissez pas et envoyer à cgtptt@wanadoo.fr ou sudloiret@wanadoo.fr et « a voté » !


Le gouvernement veut changer le statut de La Poste pour la privatiser,
êtes-vous d’accord avec ce projet ?

Souligner, surlignez (ou mettez en gras) la réponse que vous choisissez ; ou supprimez (ou barrez) la réponse que vous ne choisissez pas.

Non Oui

Nom ; Prénom ; Ville

Ce message a valeur de bulletin de vote ; il doit être renvoyé au choix à CGT FAPT ou SUD-PTT ; il sera imprimé et comptabilisé avec les bulletins papier déposés dans les urnes. Attention, seuls seront valables les votes comprenant les noms et coordonnées du votant.

Consultation nationale organisée à l’initiative   du Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal


 Intimidation

Jean-Luc Le Dren, maire de BASSE INDRE, et Michel Neveu, maire de SOULVACHE, ont été convoqués le 2 octobre à 15h30 au Tribunal Administratif de Nantes, 6 rue de l’Ile de Gloriette, sur requête du Préfet de Loire Atlantique pour empêcher ces municipalités d’organiser la votation citoyenne contre la privatisation de La Poste.

Le juge, après l’énoncé par la greffière, a entendu les parties. Une très courte intervention du mandaté de la préfecture portant grief aux 3 communes, puis le Maire de Indre a expliqué les motifs et l’engagement des élus de la commune dans la défense des services publics, donc dans la consultation citoyenne s’engageant contre la privatisation de la Poste. Il a même souligné le caractère surprenant de la démarche d’assignation la veille de la consultation alors que la délibération du conseil municipal date de plusieurs mois.

Après délibéré du tribunal administratif, la 1re demande du préfet est validée, soit « suspension de la délibération ». La 2e, qui demandait de statuer sur une somme de 750 euros de dommages pour frais de justice est rejetée.

Le gouvernement montre ainsi sa volonté de tout faire pour limiter l’impact de cette mobilisation citoyenne.

En Isère, où le préfet avait demandé l’annulation des consultations, le tribunal administratif de Grenoble les a finalement autorisées, estimant qu’elles n’avaient pas valeur de « référendum local » comme le reprochait la préfecture.


 Franchise

110 votants pour La Poste se sont présentés ce 2 octobre à St Vincent des Landes.
Même opération demain.

Suggestion d’un élu de ce petit bourg :

Envoyer tous les bulletins de vote non utilisés, par petits paquets, à N. Sarkozy, en franchise postale
vu qu’on y a droit
et que nous sommes respectueux du Grenelle de l’environnement


Ecrit le 7 octobre 2009

 Foudres hiérarchiques

La « votation citoyenne » organisée pour la défense du service public de La Poste a provoqué des réactions du côté des autorités de La Poste. « il est exigé de notre part une stricte neutralité (…) nous ne devons pas répondre aux journalistes ni les faire entrer dans nos locaux (…).Merci de tenir compte de ce message pour éviter l’effet boomerang des foudres hiérarchiques » dit une circulaire interne.

A Châteaubriant on a compté 694 votants : 683 Non, 6 oui et 5 nuls.

A St Vincent des Landes : 254 votants, 254 non

A Soulvache où le maire a été traîné par le Préfet devant le Tribunal administratif : 86 votants, 86 non.

En France la mobilisation a été beaucoup plus large que prévu !


Le timbre à 0.58 €