Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Politique économique, soutien à l’emploi > PCI - Pays de Châteaubriant-Initiative > PCI et les trente parrains

PCI et les trente parrains

Ecrit le 11 novembre 2009

 PCI  Pays de Châteaubriant   Initiative  

.

Une association née en novembre 1995, qui souhaite accompagner les créateurs ou repreneurs d’entreprise dans les différentes étapes de leur projet de création ou reprise d’entreprise (informations sur la création, accompagnement dans le montage des dossiers, mise en relation avec les partenaires ).

 Quelques chiffres

– 464 projets soutenus à ce jour
– 2 258 388 € de prêts d’honneur versés
– 22 643 229 € d’investissements générés
– 604 emplois salariés créés

Le parrainage jusqu’en septembre 2009 était :
– Un parrainage imposé par le réseau national
– Un parrainage administratif
– Un parrainage parfois « fictif »

Désormais, le parrainage sera facultatif mais, lorsqu’il existera, il sera un réel engagement moral partagé. Le parrain sera désigné parmi une liste de parrains (30 noms actuellement dont 15 de Châteaubriant ).
Un réel suivi sera organisé selon un échéancier précis, permettant des échanges entre les parrains.

Pays de Châteaubriant initia
Parcours du créateur

Renseignements auprès de
Emilie BRICAUD
Pays de Châteaubriant   Initiative  
Tél : 02 40 44 61 44


Ecrit le 11 novembre 2009

 Créations d’entreprises : un record

Le gouvernement se réjouit : le nombre de créations d’entreprises en France a explosé en septembre avec 56.548 nouvelles entreprises créées, soit une hausse de 36,8% par rapport au mois précédent, selon l’Insee du 20 octobre 2009. Ce chiffre est en grande partie lié à la mise en place du nouveau statut d’auto-entrepreneur, qui, depuis le 1er janvier, permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire .

Mais est-ce du dynamisme ou du désespoir ? N’est-ce pas une tentative désespérée pour échapper au tourbillon du chômage ? Car, le mois de septembre 2009 a connu 6 598 redressements ou liquidations judiciaires, le 2e mois pire, derrière mars 2009 (6773 faillites).

Le nombre de défaillances en septembre dernier est en hausse de 12% par rapport au mois de septembre 2008. Sur les douze derniers mois, 65.833 défaillances ont été recensées (contre 53197 à fin septembre 2008), soit une augmentation de 24% par rapport à l’année dernière.

Le coût engendré par ces défaillances est très élevé : sur les 12 derniers mois, le coût des défaillances se monte à 5,6 milliards d’euros, soit une augmentation de 71% par rapport à fin septembre 2008.

Les faillites d’entreprise grèvent les comptes du régime de garantie des salaires qui assure le paiement des salaires et des indemnités. C’est pourquoi les fiches de paie d’octobre envoyées aux salariés affichent, pour la troisième fois de l’année, un relèvement de la cotisation du Fonds national de garantie des salaires (FNGS), passée de 0,3 % à 0,4 % au 1er oct. 2009.