Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Devinette > Devinettes - janvier-février 2010

Devinettes - janvier-février 2010

Ecrit le 6 janvier 2010

 Comment N.Sarkozy joue-t-il le rôle d’un héros du film Avatar ?

Réponse

Le 31 décembre à 20 h, notre président adoré a présenté ses vœux dans un environnement totalement virtuel : des images de synthèse projetée sur un décor-drapeau-tricolore. Adieu le Palais de l’Elysée de ses prédécesseurs, place au décor ! Comme dit Bruno Roger-Petit dans son blog : « De la fiction. Du virtuel. Du show. Et comme le personnage de ce show est de plus en plus perçu comme un histrion, déconnecté de la vraie vie des vraies gens (…), l’effet en est décuplé » - « Dans son décor imaginaire, il joue au président, mais il ne l’est pas réellement. Aux yeux du peuple français, et au sens propre du terme, c’est un avatar »


Ecrit le 13 janvier 2010

 Qu’est-ce qu’un suicide virtuel ?

Réponse

Tous les utilisateurs de téléphones portables et d’internet laissent des traces sur « la toile » : cette toile virtuelle qui enveloppe le monde. Profils, données personnelles, photos, mots de passe, numéros bancaires, liste d’amis etc. A plus forte raison s’il appartiennent à un « réseau social » comme Facebook, Twitter et autre. Pour disparaître totalement de la Toile, rien ne vaut un suicide virtuel. C’est ce que propose le site Web Suicide Machine. Mais Facebook, le géant du Web, redoute une éventuelle érosion de sa communauté. Il vient donc de bloquer l’accès au site Web Suicide Machine . Ah mais !


Ecrit le 20 janvier 2010

 Comment l’UMP fait-elle œuvre de piratage ?

Réponses

On sait que l’UMP se pique de protéger les droits de propriété intellectuelle des artistes. Sauf que … l’UMP a été condamnée à payer 30.000 euros de dommages et intérêts dans une affaire de piratage de musique, pour avoir utilisé illégalement, sans aucune autorisation, la chanson « Kids » du groupe de rock MGMT lors de plusieurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube. (c’était en fin janvier 2009) - Et puis les jeunes de l’UMP sont poursuivis pour leur « lipdub » parce que les droits d’auteurs de la chanson utilisée n’ont pas été respectés

On vient d’apprendre maintenant que HADOPI, l’autorité chargée de pister les pirates, a dû changer son logo pour lequel elle avait utilisé, sans licence, une typographie, créée en exclusivité pour France-Telecom.

On voit que ceux qui préconisent la chasse aux internautes ne sont pas les plus respectueux du droit des artistes.


Ecrit le 27 janvier 2010

 Comment teste-t-on la solidité des élus au Pays de Châteaubriant   ?

Réponses

Dans certains pays on incitait, dit-on, les plus vieux à grimper dans le cocotier. Lorsqu’ils étaient arrivés en haut, on secouait l’arbre. Les moins robustes trouvaient là une occasion de passer de vie à trépas. Nos nations civilisées ont un moyen plus raffiné : les vœux. Les élus (qui ne sont habituellement pas de première jeunesse), sont tenus de rester debout à l’écoute d’interminables discours. Cela dure parfois 90 min. A Nozay par exemple. Ceux qui peuvent trouver un bout de table y posent une fesse, puis l’autre. Ceux qui peuvent s’approcher d’un mur y appuient une épaule, puis l’autre. Ceux qui sont coincés dans la foule se contentent de se dandiner alternativement sur un pied ou sur l’autre. A ce balancement quasiment imperceptible, les hanches se creusent, les épaules s‘arrondissent tandis que les discours se poursuivent implacablement. On dit que les oreilles se ferment aussi, inéluctablement. Ah que viennent les chaises tant attendues ! Ca, au moins, c’est un reproche qu’on ne peut pas faire à Châteaubriant. Allez, à l’an prochain, pour de meilleurs vœux !


Ecrit le 3 février 2010

 Qu’est-ce qu’un bon Français ?

Réponse

Nicolas Sarkozy en a donné l’exemple lors de sa prestation télévisée du 25 janvier 2010 : « Si on dit plus qu’est-ce qui va et qu’est-ce qui va pas ... » a-t-il déclaré. Qu’est-ce qu’où va-t-on ! Le Président n’a pas eu peur de conjuguer ses idées au pluriel singulier : « ce sont nos principals concurrents, nos principals partenaires » et au féminin : « l’apprentissage, elle a [plein de vertus] ». Avant d’oser ce double salto « Nous sommes la dernière génération qui peuvent sauvez le monde ». En tout cas, pour sauver la langue française, c’est trop tard !

Mais peut-être notre Président a-t-il pensé qu’en parlant ainsi il se mettait au niveau du peuple ? Ce serait, de sa part, faire preuve de mépris… et d’ignorance.


Ecrit le 10 février 2010

 Qu’est-ce qu’un bon conseil ?

Réponse

Que font les personnalités politiques lorsqu’elles n’ont plus aucun mandat et aucun poste ministériel ? Elles donnent des conférences, elles donnent des conseils. Ca leur fait voir du pays. Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Selon le Monde du 29 janvier 2010, M. de Villepin reconnaît gagner 29 000 €/mois comme avocat-conseil et comme conférencier. Jacques Attali donne aussi des conférences : 20 000 € par conférence en France et jusqu’à 40 000 voire 50 000 euros à l’étranger. (voir le livre Planète-Attali de F. Jourdas).
On se demande seulement comment ces gens-là peuvent comprendre les pauvres bougres qui travaillent 150 heures par mois pour 1100 € nets, et leur demander, en plus, d’accepter une baisse de leur retraite et une baisse des remboursements de sécurité sociale. Le monde est mal fait ! Mais qu’importe puisque nul ne se révolte !


Ecrit le 17 février 2010

Y a-t-il des mots interdits en France ?

Réponse

Un des slogans de Sarkozy le bien-aimé, fut, le temps d’une campagne électorale : « travailler plus pour gagner plus ». L’expérience a montré que ce n’était pas vrai, et la crise n’a pas arrangé les choses. Mais voilà que ces quatre mots sont devenus propriété privée. L’artiste chinoise Ko Siu Lan, dans le cadre d’une semaine artistique sur le thème « Week-end de sept jours » a affiché les mots : travailler, plus, gagner, moins, de sorte que les passants pouvaient voir « travailler moins » ou bien « gagner plus ». Le directeur des Beaux-Arts, Henry-Claude Cousseau, a pris peur et a fait décrocher les banderoles en expliquant que l’œuvre « pouvait constituer une atteinte à la neutralité du service public et instrumentaliser l’établissement ». Face à la menace d’une polémique avec le monde culturel, le ministre Frédéric Mitterrand a décidé de prendre parti. Celui de l’artiste


Ecrit le 24 février 2010

 Comment faire une bonne gestion de ses dettes ?

Réponse

Il suffit d’utiliser diverses astuces financières conseillées par des banques de New York et de Londres, pour réduire un déficit en utilisant des « swaps de devises ». Un outil qui permet de se protéger des effets de changes en transformant en euros la dette initialement émise en dollars et en yens. Ainsi, en Grèce, 1 milliard d’euros de dette aurait pu être gommé tandis que la banque Goldman Sachs aurait empoché 300 millions de commission. « Ce serait une honte s’il s’avérait que les banques, qui nous ont déjà amenés au bord du précipice, ont également participé à la falsification des statistiques budgétaires de la Grèce », a réagi la chancelière allemande, Angela Merkel. Mais la Grèce n’est pas isolée dans cette affaire : le savoir-faire des banques américaines a profité à de nombreux pays. Pour les Etats, ces opérations permettent de reporter la dette à plus tard. Et pour les banques, ce sont des promesses de marges juteuses.

Il n’y a que les particuliers en situation de sur-endettement, qui ploient, eux, sous le poids de la dette, de la honte et de l’inscription au fichier des incidents de paiement !