Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Erbray : voeux pour 2010

Erbray : voeux pour 2010

[->223998 ] [->224285 ] Ecrit le 20 janvier 2010 {{{Prudence budgétaire}}} Vœux du maire à Erbray : il ne faisait pas chaud mais les habitants sont venus en masse. Le maire, Jean Pierre Juhel, a dressé un bilan détaillé de l’année passée, en commençant par remercier les adjoints et conseillers municipaux et le personnel. Erbray emploie 20 agents : 4 au service administratif, 7 au service technique, 5 au service scolaire et, c’est nouveau, 4 agents à la restauration scolaire et à l’accueil périscolaire, depuis que ces deux services ont été repris par la municipalité. « Comparée à nombre de communes, Erbray dispose de peu d’agents au vu de sa population, j’en profite donc pour les remercier publiquement pour leur dévouement et leur promptitude ». Erbray a connu 37 naissances en 2009 (comme en 2008) et 14 décès (15 en 2008). La population municipale au 1er janvier 2010 est officiellement de 2744 habitants (2695 l’an passé). 50 personnes sont arrivées sur la commune. Le maire a ensuite passé en revue les travaux réalisés, en mettant en avant les adjoints qui s’en occupent : {{Bâtiments (suivis par Patrice Etienne)}} la future bibliothèque a bien avancé, sous l’égide de M. Ménard, architecte. Coût 110 000 € pris en charge à 50 % par le Conseil Général et à 25 % par la Com'Com' L’immeuble 6 rue du Rocher, confié à M. Masson, architecte, accueillera un cabinet médical (osthéopathe, infirmière) au rez de chaussée. L’étage sera aménagé avec le Foyer de jeunes travailleurs, pour loger des jeunes stagiaires ou salariés Deux classes modulaires ont été achetées pour le groupe scolaire « La rose des vents », pour 76 000 €, subventionnés à 9600 € par le Conseil Général . Rue du Pressoir de nouvelles maisons HLM ont vu le jour. {{Voirie-environnement (travaux suivis par Jean Pierre Lépicier).}} La route de la Brégaudais, la rue des Chesnaies et la route des Briotais ont été rechargées. Les routes de Beauchêne, la Maffrière et Meac Pont-Mahias ont reçu une bicouche. La commune dispose de 160 km de routes ! Ce n’est pas rien ! La commission suit le projet de recensement des zones humides et des cours d’eau. La réhabilitation du réseau de tout à l’égout du bourg va être réalisée en 2010 afin de rejeter moins d’eaux parasites dans la future station d’épuration. Pour celle-ci le choix des entreprises sera fait d’ici deux mois et la station entrera en service d’ici un an. Coût : 1 million d’euros, subventionnés à 60 %. {{Cantine et garderie (dossier suivi par Valérie Bommé)}} Plus de 30 réunions et déplacements ont eu lieu sur ce projet avec la participation active d’un comité consultatif (élus, directrices et parents des deux écoles). 140 enfants sont accueillis en moyenne chaque midi et 30-40 enfants fréquentent l’accueil périscolaire le soir. « Chapeau Valérie » a dit le maire en signalant en outre que les soucis de rentrée, autour des transports scolaires, ont été résolus. {{{Prudence pour 2010}}} La commune d’Erbray travaille actuellement avec le CAUE au sujet de l’aménagement du bourg mais n’envisage pas de travaux pour 2010. Les études en cours donneront lieu à des rencontres avec la population. Le maintien de La Poste à Erbray est toujours d’actualité. Grâce aux nouveaux horaires d’ouverture le service est de meilleure qualité et la fréquentation est en hausse. A part les travaux commencés, rien de particulier n’est prévu avant le vote du budget « car nous ne sommes pas sûrs de pouvoir les monter financièrement. Au vu des projets de loi du gouvernement, nous savons que le montant des recettes reste incertain et que nous devons être prudents » a dit le maire. « L’équipe municipale est attachée à un usage optimal de son budget » a-t-il dit encore, en donnant un exemple : « nous avons mis fin à la location du bâtiment qui faisait office de presbytère. Nous avons transféré dans des salles communales les activités qui s’y trouvaient, en particulier le catéchisme. L’économie réalisée pour la commune est de 5000 par an ». {{{Incertain, gris et rude}}} « Le climat général actuel est incertain, gris et rude. La situation de crise se ressent au quotidien et la précarité n’est pas seulement un mot mais une réalité » a-t-il dit encore. « Il ne faudrait pas que la crise économique dure encore longtemps car nos entreprises qui multiplient leurs efforts pour maintenir un maximum d’emplois ne pourront tenir indéfiniment sur une corde de plus en plus raide, alors qu’on découvre chaque jour que le système profite aux chacals, je pense en particulier à ceux qui détiennent le monopole de l’argent ». « Faut-il se réjouir de voir sur notre commune de moins en moins d’agriculteurs, confrontés, de plus, à une baisse de leurs revenus qui ne couvrent plus leurs charges ». {{{Animations}}} La commune d’Erbray est dynamique avec le Comité des Fêtes des Landelles, l’animation Erbréenne, les aînés ruraux, la Gaieté Erbréenne, la société des Courses hippiques. Le maire a remercié tous les bénévoles et signalé que, tous les jeudis midi ceux qui le souhaitent se retrouvent dans la Salle des Forges autour d’une bonne table. Le maire a remercié aussi tous ceux qui participent aux commissions municipales, ceux qui gèrent la bibliothèque, organisent le donc du sang, animent L’Assaut des Ados, donnent un coup de main aux associations diverses, caritatives en particulier. {{{La parole aux adjoints}}} Le maire a ensuite passé la parole aux adjoints qui le souhaitaient. {{Joseph Jannault}} a parlé de la signalisation des principaux bâtiments du bourg. « Peut-être l’étendrons-nous aux artisans-commerçants » -- Il a évoqué la plantation des haies bocagères, notamment auprès de l’étang de la Mouette. « Le reboisement des parcelles de la commune incitera peut-être les particuliers à en faire autant ». Le tour du bourg pourra se faire bientôt par un sentier pédestre. En projet : le tour de l’étang de la Touche. En matière d’information, la distribution du bulletin communal a connu un cafouillage pendant 2 mois. « Nous essayons d’améliorer les choses ». Enfin Joseph Jannault a insisté sur le commerce local. « Il nous faut le conserver, n’hésitez pas à en pousser la porte ». {{Marie Geneviève Haulbert}} a expliqué ce qu’est, pour elle, l’action sociale : « l’arrivée d’un prématuré, de jumeaux, la solitude d’un jeune exclu de sa famille, un jeune couple qui a des difficultés d’intégration dans la commune, la maladie, le chômage, un départ en maison de retraite, un maintien à domicile d’une personne âgée : autant de difficultés qui ne peuvent nous laisser indifférents, en tant qu’élus et citoyens ». Les élus souhaitent travailler en concertation et complémentarité avec les travailleurs sociaux et les associations , mais aussi et surtout avec les familles concernées. « Des droits existent, souvent méconnus de la population : c’est pourquoi il est important de les faire connaître. N’hésitez pas à venir à la mairie ou à nous contacter ». En plus du repas hebdomadaire à la salle des Forges, des prestataires peuvent livrer des repas à domicile. « N’hésitez pas à me contacter » a conclu Marie Geneviève. Et la cérémonie des vœux s’est terminée par un apéritif partagé.

 

BP

 

[-> 223998] [->224285 ] [Contournement d'Erbray->224284] [Voeux pour 2013->3567]

Ecrit le 20 janvier 2010

Prudence budgétaire

Vœux du maire à Erbray : il ne faisait pas chaud mais les habitants sont venus en masse. Le maire, Jean Pierre Juhel, a dressé un bilan détaillé de l’année passée, en commençant par remercier les adjoints et conseillers municipaux et le personnel.

Erbray emploie 20 agents : 4 au service administratif, 7 au service technique, 5 au service scolaire et, c’est nouveau, 4 agents à la restauration scolaire et à l’accueil périscolaire, depuis que ces deux services ont été repris par la municipalité. « Comparée à nombre de communes, Erbray dispose de peu d’agents au vu de sa population, j’en profite donc pour les remercier publiquement pour leur dévouement et leur promptitude ».

Erbray a connu 37 naissances en 2009 (comme en 2008) et 14 décès (15 en 2008). La population municipale au 1er janvier 2010 est officiellement de 2744 habitants (2695 l’an passé). 50 personnes sont arrivées sur la commune.

Le maire a ensuite passé en revue les travaux réalisés, en mettant en avant les adjoints qui s’en occupent :

Bâtiments (suivis par Patrice Etienne)

la future bibliothèque a bien avancé, sous l’égide de M. Ménard, architecte. Coût 110 000 € pris en charge à 50 % par le Conseil Général et à 25 % par la Com’Com’

Erbray, rue du Ro

L’immeuble 6 rue du Rocher, confié à M. Masson, architecte, accueillera un cabinet médical (osthéopathe, infirmière) au rez de chaussée. L’étage sera aménagé avec le Foyer de jeunes travailleurs, pour loger des jeunes stagiaires ou salariés

Deux classes modulaires ont été achetées pour le groupe scolaire « La rose des vents », pour 76 000 €, subventionnés à 9600 € par le Conseil Général .
Rue du Pressoir de nouvelles maisons HLM ont vu le jour.

Voirie-environnement (travaux suivis par Jean Pierre Lépicier).

La route de la Brégaudais, la rue des Chesnaies et la route des Briotais ont été rechargées. Les routes de Beauchêne, la Maffrière et Meac Pont-Mahias ont reçu une bicouche. La commune dispose de 160 km de routes ! Ce n’est pas rien !

La commission suit le projet de recensement des zones humides et des cours d’eau. La réhabilitation du réseau de tout à l’égout du bourg va être réalisée en 2010 afin de rejeter moins d’eaux parasites dans la future station d’épuration. Pour celle-ci le choix des entreprises sera fait d’ici deux mois et la station entrera en service d’ici un an. Coût : 1 million d’euros, subventionnés à 60 %.

Cantine et garderie (dossier suivi par Valérie Bommé)

Plus de 30 réunions et déplacements ont eu lieu sur ce projet avec la participation active d’un comité consultatif (élus, directrices et parents des deux écoles). 140 enfants sont accueillis en moyenne chaque midi et 30-40 enfants fréquentent l’accueil périscolaire le soir. « Chapeau Valérie » a dit le maire en signalant en outre que les soucis de rentrée, autour des transports scolaires, ont été résolus.

Prudence pour 2010

La commune d’Erbray travaille actuellement avec le CAUE au sujet de l’aménagement du bourg mais n’envisage pas de travaux pour 2010. Les études en cours donneront lieu à des rencontres avec la population.

Le maintien de La Poste à Erbray est toujours d’actualité. Grâce aux nouveaux horaires d’ouverture le service est de meilleure qualité et la fréquentation est en hausse.

A part les travaux commencés, rien de particulier n’est prévu avant le vote du budget « car nous ne sommes pas sûrs de pouvoir les monter financièrement. Au vu des projets de loi du gouvernement, nous savons que le montant des recettes reste incertain et que nous devons être prudents » a dit le maire.

« L’équipe municipale est attachée à un usage optimal de son budget » a-t-il dit encore, en donnant un exemple : « nous avons mis fin à la location du bâtiment qui faisait office de presbytère. Nous avons transféré dans des salles communales les activités qui s’y trouvaient, en particulier le catéchisme. L’économie réalisée pour la commune est de 5000 par an ».

Incertain, gris et rude

« Le climat général actuel est incertain, gris et rude. La situation de crise se ressent au quotidien et la précarité n’est pas seulement un mot mais une réalité » a-t-il dit encore. « Il ne faudrait pas que la crise économique dure encore longtemps car nos entreprises qui multiplient leurs efforts pour maintenir un maximum d’emplois ne pourront tenir indéfiniment sur une corde de plus en plus raide, alors qu’on découvre chaque jour que le système profite aux chacals, je pense en particulier à ceux qui détiennent le monopole de l’argent ».

« Faut-il se réjouir de voir sur notre commune de moins en moins d’agriculteurs, confrontés, de plus, à une baisse de leurs revenus qui ne couvrent plus leurs charges ».

Animations

La commune d’Erbray est dynamique avec le Comité des Fêtes des Landelles, l’animation Erbréenne, les aînés ruraux, la Gaieté Erbréenne, la société des Courses hippiques. Le maire a remercié tous les bénévoles et signalé que, tous les jeudis midi ceux qui le souhaitent se retrouvent dans la Salle des Forges autour d’une bonne table.

Le maire a remercié aussi tous ceux qui participent aux commissions municipales, ceux qui gèrent la bibliothèque, organisent le donc du sang, animent L’Assaut des Ados, donnent un coup de main aux associations diverses, caritatives en particulier.

La parole aux adjoints

Le maire a ensuite passé la parole aux adjoints qui le souhaitaient.

Joseph Jannault

a parlé de la signalisation des principaux bâtiments du bourg. « Peut-être l’étendrons-nous aux artisans-commerçants » — Il a évoqué la plantation des haies bocagères, notamment auprès de l’étang de la Mouette. « Le reboisement des parcelles de la commune incitera peut-être les particuliers à en faire autant ». Le tour du bourg pourra se faire bientôt par un sentier pédestre. En projet : le tour de l’étang de la Touche.

En matière d’information, la distribution du bulletin communal a connu un cafouillage pendant 2 mois. « Nous essayons d’améliorer les choses ». Enfin Joseph Jannault a insisté sur le commerce local. « Il nous faut le conserver, n’hésitez pas à en pousser la porte ».

Marie Geneviève Haulbert

a expliqué ce qu’est, pour elle, l’action sociale : « l’arrivée d’un prématuré, de jumeaux, la solitude d’un jeune exclu de sa famille, un jeune couple qui a des difficultés d’intégration dans la commune, la maladie, le chômage, un départ en maison de retraite, un maintien à domicile d’une personne âgée : autant de difficultés qui ne peuvent nous laisser indifférents, en tant qu’élus et citoyens ». Les élus souhaitent travailler en concertation et complémentarité avec les travailleurs sociaux et les associations , mais aussi et surtout avec les familles concernées. « Des droits existent, souvent méconnus de la population : c’est pourquoi il est important de les faire connaître. N’hésitez pas à venir à la mairie ou à nous contacter ».

En plus du repas hebdomadaire à la salle des Forges, des prestataires peuvent livrer des repas à domicile. « N’hésitez pas à me contacter » a conclu Marie Geneviève.

Et la cérémonie des vœux s’est terminée par un apéritif partagé.

 

BP

 

Contournement d’Erbray

Voeux pour 2013