Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > Les agriculteurs > Agriculture : Alexandra et le don de Dâna

Agriculture : Alexandra et le don de Dâna

Ecrit le 3 mars 2010

 Plantes aromatiques et médicinales

JPEG - 95.5 ko
Alexa

Fille d’agriculteurs (bio, évidemment), ingénieure agronome, Alexandra Tessier n’a pas les deux pieds dans le même sabot. Ses études l’ont conduite à créer l’association Lafilavie pour venir en aide aux habitants d’Issaogo, au Burkina Faso. En même temps, de retour en France, elle trouvait à s’embaucher dans un Groupement des agriculteurs biologistes, en Vendée. Jusqu’à ce qu’une longue maladie l’obligent à arrêter de travailler.

De nouveau en bonne santé, elle s’intéresse aux plantes aromatiques et n’hésite pas à aller se former à la cueillette et à la préparation jusque dans le Jura, dans le cadre d’un CIF (Congé individuel de formation). Elle envisage maintenant l’avenir avec confiance (avec la petite fille qui naîtra en juin prochain).

Et voilà : Alexandra s’installe en agriculture, pour produire des plantes aromatiques et médicinales. Pour les animations, elle s’associera avec Cédric Perraudeau, producteur de Vendée et Kristell Baronnet naturopathe.

L’entreprise d’Alexandra Tessier porte le nom de DANA, en référence à la déesse-mère de la mythologie celtique irlandaise. Dâna : la déesse terre, promesse de fertilité et de prospérité, terre nourricière incarnée dans les montagnes, les cours d’eau, les volcans, les déserts ….

Alexandra n’a pas choisi le désert : elle partage la propriété de Cécile Lechat à la Florençais. Cécile cultive et cueille les fruits, et a accepté de mettre sa structure à la disposition d’Alexandra pour que celle ci puisse se lancer. Une complémentarité bien pensée, voire un partage équilibré des tâches.

« Les plantes ont de grandes qualités que nos anciens connaissaient bien. Ce savoir se perd peu à peu ou est récupéré par l’industrie chimique » explique-t-elle. « J’ai vu des gens avaler des gélules d’artichaut ou d’aubépine, achetées en pharmacie. Quel dommage ! Je sais, moi, que les plantes locales possèdent de grandes propriétés (alimentaires, médicinales, cosmétiques….)..rien ne sert d’utiliser des plantes exotiques ou transformées. Une plante utilisée le plus brute possible, cueillie sur place, sera d’une grande qualité…

L’aubépine, par exemple, se cueille dans les buissons de nos contrées. Tonicardiaque, hypotenseur, antispasmodique, c’est aussi un hypnotique léger et un fébrifuge, et même un bon remède pour les palpitations, les douleurs cardiaques, l’angine de poitrine, les spasmes vasculaires, la tachycardie, les arythmies, l’athérosclérose, l’hypertension, ainsi que les bouffées congestives, irritabilité et insomnies de la ménopause. « Mais en fait, toutes les plantes ont une efficacité. Il faut apprendre à les connaître »

JPEG - 51.9 ko
Prod

Alexandra se propose donc de faire pousser des fleurs, chez elle à Derval, des plantes aromatiques à la Florençais (chezCécile Lechat) et de procéder à la cueillette « sauvage » dans les haies et les champs des fermes bio, et dans les forêts. Et pour les plantes qu’elle ne pourra pas cueillir localement, l’olivier ou la guimauve par exemple, elle fera un échange avec d’autres petits producteurs, comme elle, avec qui elle est en contact.

Bruyère, capucine, frêne, laurier sauce, menthe, origan, reine des prés, ortie, ronce, sureau, vigne rouge ….

Avec ces plantes, Alexandra compose des tisanes. L’orgie du Korrigan, à base de verveine, fenouil, menthe et anis ; L’ondine (Reine des prés, ortie, frêne) ; et la Nuit divine (aubépine, verveine, rose, tilleul) pourront vous accompagner toute la journée.

Plongée dans la mythologie celtique, Alexandra propose des tisanes en référence au nom des fêtes celtes : Beltan, Lugnasad, Saman, Imbolc (printemps, été automne, hiver).

Et si vous n’avez pas la patience de laisser infuser les plantes dans l’eau bouillante, Alexandra propose des sirops et des confitures et, bien sûr, des vinaigres aromatisés (ail, échalote, thym, menthe, hibiscus, miel).

 Stages et animations

Passionnée par son métier, Alexandra souhaite faire partager son plaisir en organisant des animations le samedi après-midi et des stages de week-end.

Le 20 mars, par exemple, elle propose deux heures de découverte du calendrier des cueillettes et de gemmothérapie, avec travaux pratiques de macération des bourgeons et de jeunes pousses. Les tarifs sont attractifs : 5 € (ou 15 € quand les stagiaires repartent avec un produit)

Les 10-11 avril aura lieu un stage de découverte de la flore du Parc Naturel de Brière : botanique, cueillette, cuisine sauvage, utilisation des herbal ball pour les massages. (prix 50 euros par jour, repas compris).

Alexandra sera présente au festival de l’environnement, fin mars à Châteaubriant . On peut la contacter au

– 06 61 88 66 58 ou 02 40 28 78 12
– danaextrait de nature@yahoo.fr

Des animations et stages ont lieu tout au long de l’année. Les autres dates de stages et animations peuvent être envoyées par mail par courrier sur demande…

Les produits peuvent également être achetés sur place à Derval.. passer un coup de fil avant ….