Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Femmes, masculin-féminin > S0S Femmes- 2009 ... 139 cas

S0S Femmes- 2009 ... 139 cas

Ecrit le 24 mars 2010

SOS femmes   : 139 cas

La violence conjugale touche tous les milieux sociaux. L’association SOS Femmes   accompagne les victimes (femmes et enfants) de différentes manières : accueil, écoute individuelle ou collective, suivi psychologique, gestion des urgences, etc. 139 femmes ont été suivies en 2009 dont 54 % du milieu rural.

Des accompagnements plus ponctuels :
– Aides financières (tickets d’alimentation ou de transports)
– Orientation vers les partenaires professionnels et ou associatifs selon les besoins ;
– Hébergement temporaire

Au cours de l’accompagnement des femmes et des enfants, le travail socio-éducatif et psychologique proposé s’inscrit dans la prévention de la violence conjugale et /ou familiale future et dans la non répétition de ces violences.

L’association intervient aussi dans les écoles, « Pouvoir mettre en mots certaines situations de leur vie quotidienne et certaines idées reçues permet aux jeunes de se confronter à d’autres points de vue, de prendre du recul, d’exprimer leurs impressions et leurs sentiments »

SOS Femmes   travaille avec Une Famille-un-toit (pour le logement) et avec la gendarmerie pour un échange autour des pratiques professionnelles et pour trouver les solutions les mieux adaptées suivant les situations.

L’association a également développé le soutien à la parentalité.
Le travail de la psychologue consiste à distinguer les trois histoires qui se tissent : l’histoire de la femme, la construction du lien mère-enfant, le développement de l’enfant. Cette distinction permet alors de préserver le lien mère-enfant des séquelles individuelles liées aux violences et, qui plus est, de réparer chacun et de prévenir la violence.

La gestion de l’urgence se pose en tant que moyen humain et financier au niveau de l’association. Les accompagnements demandent en effet une disponibilité importante, mettant en œuvre une écoute de la victime (et des enfants), un travail de mise en réseau partenarial et la recherche d’une solution adaptée à court terme. L’hébergement en urgence est également un véritable problème sur le territoire pour la nuit et les week-ends.

En 2009 l’association a connu des difficultés financières par manque de fonds propres et baisse de certaines subventions. Pour 2010 l’association est en sursis … et continue à chercher un local plus fonctionnel !
SOS Femmes   : 02 40 28 07 11