Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > 9 mars 2010 : Un petit tour au Pays des Gros Mots

Pays de Châteaubriant, réunion du 9 mars 2010

9 mars 2010 : Un petit tour au Pays des Gros Mots

Ecrit le 24 mars 2010

 Pays de Châteaubriant  , réunion du 9 mars 2010

 le DOB au Pays de Châteaubriant  

Mardi 9 mars 2010 : dans la salle des mariages à la mairie de Nozay, se tient le « Débat d’orientation budgétaire » (DOB) du Pays de Châteaubriant   (33 communes), juste après avoir entendu le Compte Administratif 2009.

Celui-ci présente un excédent de 31 081 €
se décomposant ainsi :
– 23 902 € …. de 2009
– 7 179 € ….. report de 2008

Bravo, c’est pas mal sauf que …

 Subvention pas versée

Sauf qu’on remarque que la subvention que le Pays de Châteaubriant   verse à la Maison de l’Emploi a été réduite de 23 840 €, reportés en 2010 semble-t-il. Ce qui veut dire que, finalement, l’excédent budgétaire de 2009 n’était que de 62 €. Et pourtant on peut dire que les boulons ont été bien serrés : les charges à caractère général ne représentent que 47 % de ce qui était prévu.

De même les dotations et participations que le Pays aurait dû recevoir ont été réduites à 47 % . En effet la subvention de la Région (117 000 €) n’a pas été versée parce que le Contrat Territorial Unique n’a été signé qu’en décembre 2009, et la subvention européenne de 18 405 €, liée au programme Leader, n’a pas été versée car, là, la convention n’est pas encore signée.

 Plateforme inconnue

D’après le DOB, l’année 2010 va se caractériser par quatre mots : animation, action, anticipation, suivi. Voilà un intéressant document de 10 pages, de grands mots souvent vides de sens.

Par exemple, quand il est dit « poursuivre le partenariat avec les associations de Pays », cela veut dire, concrètement, leur apporter une subvention de fonctionnement. Un point c’est tout. Cela ne signifie pas : réflexion commune sur l’évolution du territoire et sur ses enjeux !

Autre exemple : quand il est dit « préparer et suivre les études du SCOT  , duPLH et du PCET », cela veut dire que le technicien participera aux réunions, mais cela ne veut pas dire que les 12 élus du Syndicat Mixte seront associés de près aux réflexions pour l’avenir. Les élus des 33 communes ne seront pas associés non plus. Et encore moins les citoyens.

Et volent les papillons au dessus de nos têtes : le SCOT  , le PLH et le PCET !

– SCOT   : schéma de cohérence territoriale : les élus du Pays de Châteaubriant   ont estimé, le 11 mai 2004, qu’ils n’en avaient pas besoin. Mais la Chambre régionale des comptes en avril 2006 a regretté l’absence des « outils de planification, pourtant prévus par le texte statutaire ».Alors les Com’Com’   de Nozay (novembre 2008) et Derval (janvier 2009) ont commencé à s’y intéresser sérieusement. Et puis, le 15 décembre 2008, la Com’Com’   du Castelbriantais a décidé la mise en place d’un SCOT  , pour « assurer une plus grande cohérence entre les politiques d’urbanisme et les politiques de déplacements dans une perspective de développement durable ». Et puis ? Et puis rien ! En 15 mois aucun cabinet d’études n’a été recruté. C’est une façon de ne rien faire tout en disant qu’on fait quelque chose.

– PLH : plan local de l’habitat, encore un outil de réflexion. La Com’Com’   du Castelbriantais a fini par en parler en juillet 2009. Et puis ? Et puis rien ! Ah si : un appel d’offres pour recruter un cabinet d’études est paru le 18 mars 2010. Il va bien falloir attendre septembre pour que le cabinet retenu commence le diagnostic. Pour les actions, on attendra encore.

–  PCET : Plan Climat Energie Territorial, un p’tit nouveau ! Il s’agit d’un « cadre volontaire pour tout territoire afin d’y regrouper et rendre visible l’ensemble de ses politiques visant à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre ». Bon, on veut bien. Wait and see !

Yves Daniel a rappelé que, il y a quelques années, le Conseil de Développement avait monté un projet de Maison de l’environnement. Il n’a jamais été discuté au sein du « Pays » et on n’en parle plus.

 PER : en cours, en cours

A propos, le « Pôle Technologique de l’Environnement » labellisé « Pôle d’excellence Rurale » [on aime les titres ronflants dans le Pays de Châteaubriant  ] : prévu sur la période 2007-2009, il a débouché sur :
– La chaudière bois de l’hôpital de Nozay
– La valorisation des huiles végétales par la CUMA l’essor de Treffieux.

– La plateforme de collecte-transformation-distribution de bois de la Région de Nozay est en cours.
– La plateforme de compostage Natrium Environnement a été annoncée en fanfare le 6 février 2008 (juste avant les élections municipales !). Mais, deux ans plus tard, c’est toujours en cours ! Tout ça pour 4 emplois ! (1)

– La plateforme technologique d’essais et de prototypage [encore les grands mots !] est en cours aussi. Un des 12 élus a demandé s’il s’agissait bien de l’ancienne usine UFM Marie. Oui oui ! Et il y aura des bureaux pour l’Ademe, le CDH, l’ADIL  , et de la documentation pour les citoyens. En fait ce sera juste un changement de lieu de permanences existantes. Le maire de Derval s’inquiète : « pourvu que cela ne supprime pas les permanences dans nos communes ».

 Convention pas signée

A part ça le technicien va « préparer et suivre la mise en œuvre du programme européen Leader » qui représente une dotation de 1 100 000 € à dépenser sur 6 ans. Cette somme-là est attribuée depuis le 2 juillet 2008. Pour pouvoir la dépenser, il faut signer une convention avec l’Etat. Mais cette convention n’est toujours pas signée !

Si les élus ne sont guère associés aux réflexions, il faut reconnaître que l’unique technicien a énormément de travail. D’où l’idée de lui adjoindre deux collaborateurs (en plus des cabinets d’études) : des postes en CAE   (contrat d’accompagnement vers l’emploi), sur la base du SMIC, sachant que l’Etat finance à 90 %. Des SMIC pour des jeunes diplômés ! Baissons, baissons les salaires !

La discussion a permis à Yves Daniel d’insister sur le rôle de la structure « Mobil’Actif » qui propose des véhicules en location pour les personnes en ayant besoin pour aller travailler.

François Favry a demandé que soit aidée particulièrement la Mission Locale « car les jeunes sont les premiers à subir la crise actuelle ».

Yves Daniel a proposé d’anticiper l’accueil de nouvelles populations sur le territoire. « Définir les besoins, savoir comment y répondre sans pour autant créer des services urbains en milieu rural ».

Mais pour ces réflexions, il faut pouvoir associer les citoyens aux réflexions des bureaux d’études. Une structure le permet : le Conseil de Développement mais elle est vue d’un mauvais œil du côté de Châteaubriant, parce qu’elle a été mise en place du temps de Martine Buron. François Favry a rappelé son rôle et la nécessité d’un soutien financier (téléphone, photocopieur, etc). En effet cette structure a été dépouillée progressivement de ses responsabilités (et des financements associés)… Mais il n’est pas sûr que la plaidoirie de F.Favry ait été entendue.

D’ailleurs, le Président Alain Hunault ne pouvait pas entendre ! Il est sorti en cours de réunion pour répondre à son téléphone portable et il a passé une bonne partie du temps qui restait à jouer avec ce téléphone, caché, croyait il, par la table devant lui. A qui donc envoyait-il des SMS ?

 Visiteurs uniques

Pour l’anecdote, signalons le nombre de visiteurs uniques qui vont sur certains sites internet :
– Maison de l’emploi : 3850 par an
– Association touristique ADT   : 3321 par an
– Pays de Châteaubriant   : 62 818 par an

Et le site du journal La Mée ?

Au 20 mars 2010, voici le nombre de visiteurs uniques :
– 171 915 visiteurs uniques/ an
– dont 76 330 s’intéressent spécifiquement à la région de Châteaubriant .

En y ajoutant les 84 315 qui vont visiter le site chateaubriant.org, on arrive à 160 645 visiteurs uniques par an ! Cela fait grincer quelques dents !


Note du 14 mai 2010

 Convention enfin signée

Leader : la convention a enfin été signée le 13 avril 2010. Voici des détails sur la convention Leader 2010-2013 :
http://www.pays-chateaubriant.fr/filemanager/download/647/Convention%20LEADER%20Pays%20Ch%C3%A2teaubriant%202007-2013%2013%20avril%202010.pdf

(Note : cette fameuse convention, on l’appelle indifféremment 2007-2013 ou 2009-2015 ou 2010-2013 ! comprenne qui pourra !). Le GAL, groupe d’action locale, sera installé le 10 juin 2010, en principe !

 Putain, deux ans !

Le troisième programme européen Leader, pour le Pays de Châteaubriant  , a été accordé le 2 juillet 2008. Mais il fallait attendre de signer avec l’Etat. Ce quj fut fait … en janvier 2009 à Ploërmel, en avril 2009 au Pays de Vichy et au Pays-de-Redon-et Vilaine, en mai 2009 dans les Côtes d’Armor, en juin 2009 au Pays Trégor-Goëlo (Lannion). Et nous ? Et nous ? … Il a fallu attendre le 13 avril 2010. Putain ! Deux ans ! Peut-être qu’on n’était pas prêts ?

Le GAL, désigné depuis le 9 janvier 2008 (oui 2008) va sans doute être installé le 10 juin prochain. Il n’aura sans doute pas grand-chose à faire puisque de nombreuses décisions ont déjà été préparées sans qu’il soit consulté et les subventions correspondantes sont déjà promises.

Préparation du PLH, programme local de l’habitat


NOTES:

(1) projet repoussé sine die ? Voir au 20 octobre 2010