Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > maison de l’emploi > Université d’été de la création d’entreprise

Université d’été de la création d’entreprise

Ecrit le 12 mai 2010

La plaqu

Que voilà une bonne initiative   ! La Maison de l’Emploi, en partenariat avec Pays-de-Châteaubriant-Initiative  , Pôle-Emploi, la Mission Locale, l’ADIC et autres structures, lance une université d’été de la création d’entreprise : 10 jours dans la peau d’un créateur d’entreprise, en immersion complète, du 4 au 13 juillet 2010.

Quinze à dix-huit jeunes, sélectionnés, seront accueillis gratuitement (logement + repas) dans le Pays de Châteaubriant  , autour de trois projets de création d’entreprise, par exemple : location de vélos, ou activité accrobranches. Les candidats, qui devront arriver avec une bonne connaissance préalable du Pays de Châteaubriant  , travailleront de façon très concrète : approche du marché, conduite du projet, budget prévisionnel, recherche d’aides à la création, choix de la structure juridique, statut social du chef d’entreprise, fiscalité de l’entreprise, formalisation du projet. Ces ateliers techniques seront animés par des professionnels de la création (par exemple : boutique de gestion), et des experts : expert-comptable, avocat, chef d’entreprise

Il s’agit de découvrir les fondamentaux de la création d’entreprise au niveau technique mais aussi au niveau de la dynamique personnelle du créateur C’est pourquoi le stage comportera des activités sportives et culturelles, un travail en équipe, des techniques de prise de parole, lecture rapide, valorisation de l’image de soi, gestion des horaires

Une cinquantaine de dossiers ont déjà été téléchargés, en plus d’une vingtaine d’inscriptions. L’inscription est encore possible jusqu’au 31 mai, pour les salariés, chercheurs d’emploi ou étudiants, de 18 à 35 ans. Renseignements au 02 40 28 97 34 ou http://www.mission-entreprendre.fr


Ecrit le 14 août 2010

Entreprendre ... disaient-ils

Seize : ils sont seize à avoir répondu à la proposition de la Maison de l’Emploi du Pays de Châteaubriant   : une université d’été de 10 jours pour les jeunes désireux de créer leur entreprise. Visite d’entreprise (Deltacab), visite d’un lieu touristique (la carrière de la Pierre Bleue à Nozay), réflexion d’ensemble (étude de marché, statuts juridiques, budgets, etc) avec l’aide de professionnels de la région.

Pour que la réflexion soit conduite de façon concrète, les trois Com’Com’   avaient proposé des projets qui leur tiennent à cœur. Au cours de l’après-midi de clôture, les trois équipes ont présenté les résultats de leur travail.

Entrepre

La première équipe s’est accrochée à un projet de parcours acrobatique dans la région d’Abbaretz, sur la période allant d’avril à octobre, pour des familles (parents et enfants à partir de 3 ans) et des groupes scolaires ou autres. Travaux à prévoir, recrutements, animations, investissements, fonctionnement : tout a été étudié avec beaucoup d’enthousiasme, avec une conclusion positive : c’est faisable.

La deuxième équipe a travaillé sur un centre de remise en forme dans la région de Derval. Là, la déception a été grande. D’une part, du côté de l’équipe de jeunes qui, cela se sentait, ont eu du mal à élaborer et à présenter leur projet collectivement. D’autre part, du côté du projet lui-même qui s’est révélé très déficitaire dès le départ, nécessitant une forte implication financière de la Com’Com’   de Derval. Pour autant le travail de ce groupe n’a pas été négatif : il faut savoir imaginer, même si cela conduit à une impossibilité ; il faut savoir dépasser un échec et rebondir.

La troisième équipe a réfléchi à un projet de location de vélos à partir de la future plateforme multimodale de la gare de Châteaubriant. Avec là aussi une conclusion : rentabilité quasi nulle sauf si l’entreprise s’appuie sur un chantier d’insertion (ce qui signifie : salaires très bas et fortes subventions d’Etat).

Mme Galisson, directrice de la Maison de l’Emploi a regretté que les projets proposés par les trois Com’Com’   aient été plutôt des projets « publics ». Mais pouvait-il en être autrement ?

Les dix jours de stage ont été jugés très intéressants par les 16 jeunes. Trois d’entre eux vont d’ailleurs démarrer leur entreprise d’ici un an (mais un seul sur la région de Châteaubriant). Les jeunes ont aussi découvert, avec surprise, les atouts du Pays de la Mée. Ce fut le cas même pour la dizaine de stagiaires qui, tout en étant de la région, avaient une ignorance quasi complète du territoire et de ses richesses entrepreneuriales et touristiques. Pour les partenaires qui ont assuré l’encadrement de ce stage, cela fut une nouvelle fois l’occasion de travailler ensemble et d’approfondir la connaissance des uns et des autres. Bref, une opération à renouveler.

http://www.mission-entreprendre.fr/