Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Erbray : cinq gros chantiers en cours

Erbray : cinq gros chantiers en cours

Ecrit le 29 septembre 2010

Erbray : cinq gros chantiers

Bibliothèque Er

Une école publique neuve en 2006 (8 classes), deux classes supplémentaires en octobre 2009, un lotissement de 12 maisons (complet) en avril 2010 : ça bouge à Erbray où quatre chantiers sont actuellement en cours : deux logements pour des jeunes, un local paramédical, une bibliothèque et une station d’épuration. Sans oublier la poursuite du lotissement du Carrousel : 39 maisons, une dizaine de lots sont déjà vendus.

Bibliothèque

La commune (2900 habitants) avait une bibliothèque très petite et sombre : 35 m2 seulement. Et voilà qu’en plein « cœur de ville », à côté de la Poste, de la Pharmacie, et du magasin Proxi, un local était vide. Il était affecté autrefois à une agence du Crédit Mutuel.

Un beau local, réaménagé par l’architecte Xavier Ménard, avec une extension de 20 m2, cela fera une bibliothèque de 116 m2 utiles. Ouverture le 2 octobre 2010, portes ouvertes le 16 octobre avec le Failli Gueurzillon.

Carrés de moquette rouge, grandes baies vitrées donnant sur un vaste terre-plein ; les rayonnages des livres, sur roulettes, permettront de libérer de la place pour les activités. Un coin pour les petits, un ordinateur pour les grands, les 17 bénévoles sont ravies. (Tiens, il n’y a qu’un seul homme !). Elles songent à ouvrir le mardi soir, en plus des samedis-dimanches matin.

Logement pour des jeunes

A proximité, voici une vieille maison à étage, en belle pierre du pays. Inoccupée. Mais pas pour longtemps : la municipalité a décidé sa réhabilitation, avec l’architecte Gilbert Masson. Le premier adjoint, Joseph Jannault explique : « Au rez de chaussée, nous conservons deux espaces médicaux, pour l’ostéopathe et l’infirmière. A l’étage il y aura deux logements, réservés aux jeunes obligés de loger loin de leur famille pour être proches de leur lieu de formation et/ou de travail, en partenariat avec l’Association pour le logement des jeunes ».

Station d’épuration et réseaux

Assainissement- Er

Autre investissement, et pas des moindres ! : la station d’épuration, prévue pour 1500 habitants (alors que la partie agglomérée du bourg n’en fait que 800). La Nantaise des Eaux, maître d’œuvre du projet, a proposé un système à boues activées (c’est classique), avec un séchage des boues dans des casiers végétalisés de forme circulaire, système original pour la région. « Une opération Portes Ouvertes permettra à la population d’en faire le tour ». Les travaux de terrassement et réseaux sont menés par l’entreprise Hervé, non sans difficulté car le sol est très sableux. Il faut étayer les tranchées de 3 mètres de profondeur pour éviter que les ouvriers ne soient ensevelis en plaçant les tuyaux.

L’ancienne station sera démolie.

Réseau d’assainissement

Parallèlement la commune d’Erbray a engagé la réhabilitation d’une partie du réseau d’assainissement du bourg, pour être en conformité avec la qualité des rejets de la future station. « Un passage de caméra a permis de déceler les zones à réparer pour éviter l’invasion d’eaux parasites ».

Tous ces chantiers sont menés par la municipalité, et en particulier par l’adjoint aux travaux, Jean Pierre Lépicier, et par Patrice Etienne en charge du bourg, avec auto-financement de la commune et subventions du Conseil Général par l’intermédiaire des Contrats de Territoire, de l’Etat et de l’ADEME.

Plantation de haies

D’autres chantiers, de moindre importance, sont en cours : par exemple les plantations de haies là où c’est possible et notamment au lotissement du Carrousel.

Un chantier en attente : les sentiers de randonnée. « Nous avons en projet le tour de l’étang de la Touche, le tour du bourg, et le chemin de Coussillard en prolongement du chemin des Fours à Chaux. Mais le financement prévu par la Com’ Com’ pour 2010 ne sera débloqué qu’en 2011, de même que le financement du Conseil Général » dit Joseph Jannault.

Avec tous ces travaux, Erbray poursuit ainsi son développement, pour faire face à l’accroissement d’une population à laquelle les élus cherchent à donner la meilleure qualité de vie.