Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Pays de Châteaubriant : un deuxième PER, octobre 2010

Pays de Châteaubriant : un deuxième PER, octobre 2010

Ecrit le 27 octobre 2010

 Chaud, chaud, à la réunion du Pays

20 octobre 2010, réunion du Pays de Châteaubriant   (= trois Com’Com’   de Châteaubriant, Nozay, Derval, soit 33 communes). Il n ‘y avait pas eu de réunion publique depuis le 25 mars. C’est pas foulé !

A l’ordre du jour : le Pôle technologique de l’environnement, labellisé « Pôle d’excellence rurale » (PER). D’abord une série d’écrans sur les actions réalisées dans la période 2007-2010. Labellisé en mars 2007 le PER prévoyait des actions pour 10 518 340 € avec 1 070 000 € de subvention de l’Etat. Mais le ministre Christian Estrosi est venu à Châteaubriant et n’a annoncé que 790 000 €.

 Bilan du PER 1

Bilan

Et le temps a passé.
– La station de méthanisation prévue à la ferme expérimentale de Derval ne s’est pas faite
– La valorisation des co-produits et graisses de Castel-Viandes non plus
– La chaudière bois de Châteaubriant a été retirée du PER
– Le recyclage des déchets ne s’est pas fait.
– La plateforme de compostage des déchets verts est reportée sine die.

Finalement, au lieu d’avoir des investissements de 10 518 340 €, la dernière maquette financière n’annonce plus que 2 302 809 € soit 5 fois moins, et la subvention de l’Etat sera finalement de 592 864 €.

Il y a pourtant eu des choses faites, lancées ou étudiées.

Fait : la chaudière bois de l’hôpital local de Nozay — une unité de trituration des oléagineux à Treffieux — et la pépinières d’éco entreprises à Châteaubriant.

Lancé  : la plateforme bois-énergie de Nozay.

Etudié : la valorisation du sang et des graisses de Castel-Viandes, la chaudière bois de Châteaubriant , l’opération Quali-fourrages, le projet de méthanisation Valdis à côté de l’usine Saria d’Issé. Il reste à attendre la réalisation.

Ces projets ont créé une dynamique entre des acteurs économiques peu habitués à travailler ensemble. C’est donc bien.

 Le PER 2

Dossier de candidature

Voici venu le temps du PER 2 baptisé « Plan territorial pilote pour la qualité de vie et la santé des habitants », avec trois projets.
– la maison de santé pluridisciplinaire de la Com’Com’   de Nozay -
pour 2 423 000 € HT   - sachant que la Com’Com’   de Nozay escompte 600 000 € de l’Etat
– Un espace santé et bien être pour la Com’Com’   du Castelbriantais avec bassin balnéothérapie, douches hydro-jets, sauna, hammam, salle de remise en forme - pour 1 840 000 e HT  
– Et un multi-accueil petite enfance pour la Com’Com’   de Derval - 835 000 € HT  
Soit au total 5 098 400 € HT   et le Pays de Châteaubriant   espère obtenir 1 500 000 €. C’est-à-dire le maximum.

Et si ce maximum n’est pas obtenu ? C’est la question qui inquiète les élus de la Com’Com’   de Nozay. C’est pourquoi Jacqueline Segalen est intervenue, gentiment mais fermement : « Nous voulons que la délibération mentionne explicitement une subvention de 600 000 € pour notre projet de maison de santé ».

François Favry s’inquiète de la « visibilité » du projet. En effet, d’après le cahier des charges du PER 2, les « nouvelles formes de partenariats entre acteurs autour d’un projet mobilisateur » seront prises en compte. Pour la Maison de Santé de Nozay, il y aura bien un partenariat public (la Com’Com’   de Nozay) et privé (le Groupement des Professionnels de Santé de la Région de Nozay) - mais on n’a pas entendu parler d’acteurs privés pour le projet de Châteaubriant.

 La demande de Nozay a jeté un froid !

Le Président Hunault a proposé : « si nous n’avons pas les 1 500 000 €, nous pourrons prendre des fonds sur la part attribuée à Châteaubriant » - Jean Louêr s’est insurgé : « Le PER 1 a profité à Châteaubriant et Nozay, nous ne voulons pas être perdants cette fois-ci » . Il y a eu une suspension de séance, et des conciliabules Finalement il a été dit que « en cas d’insuffisance éventuelle de crédits de l’Etat, l’enveloppe du Castelbriantais serait diminuée ». Vote à l’unanimité.

 20 octobre 2010

La réunion du Pays de Châteaubriant   a eu lieu le 20 octobre. Et le 20 octobre était la date limite pour déposer le dossier du PER 2. Le dossier a été déposé en urgence par voie électronique l’après-midi. Nous saurons en janvier 2011 si le projet est retenu et quelle sera la subvention d’Etat.

 Déplacements

Après la fermeture de la laiterie de Derval une cellule de reclassement a été mise en place pour accompagner la reconversion de 72 personnes licenciées. Les frais de déplacement de ces personnes, dans le cadre de leur insertion professionnelle, ont été pris en charge à 100 %. Mais, à l’issue des 12 mois, des personnes sont toujours en formation de longue durée. Le Pays de Châteaubriant   prendra en charge la moitié de leurs frais de déplacement. Il en sera de même pour 6 personnes licenciées par l’entreprise Novembal.

Salon des entrepreneurs : le Pays de Châteaubriant   participera au Salon des Entrepreneurs à Nantes les 17-18 novembre. Coût : 10 579 € TTC pour un stand de 15 m2

GAL : le Syndicat Mixte poursuivra l’instruction des dossiers éligibles à des subventions européennes, en lien avec des salariées du Conseil de Développement. Il est précisé qu’il y a deux réunions par an.

 Natrium

On nous avait fait tout un cinéma le 6 février 2008, dernière réunion de la Com’Com’   du Castelbriantais avant les élections municipales de mars 2008 : le maire de Châteaubriant annonçait « nous ferons une plateforme de compostage du côté d’Hochepie ». Qui ça, « nous » ?

Il s’agissait d’un projet encore appelé « Natrium environnement », dans lequel la société Barbazanges « Tri-Ouest » s’est associée avec « Pena Environnement » pour lancer une installation de compostage qui devrait traiter, la première année 10 000 tonnes de boues urbaines et déchets animaux et 4000 tonnes de déchets verts. Mais il paraît qu’un agriculteur du coin a déjà une plateforme en plein air, à 800 m de là. Alors voilà, c’est bloqué ! L’argument paraît peu sérieux ….

Documents officiels :
– Un plan territorial pilote : http://www.pays-chateaubriant.fr/chateaubriant/l_actualite/le_plan_territorial_pilote_pour_la_qualite_de_vie_et_la_sante_candidat_au_pole_d_excellence_rurale

– Compte-rendus du comité syndical du pays


Ecrit le 22 février 2012

 Pôle d’excellence rurale - deuxième édition

Ben oui, quoi, un deuxième « PER » (pôle d’excellence rurale) est accordé au Pays de Châteaubriant  . Le dossier a été déposé le 20 octobre 2010, le PER 2 a été accordé le 8 avril 2011 et nous l’avons annoncé. On sait aussi depuis le 25 août 2011 que le montant est de 1 500 000 €. Et enfin, le 13 février 2012, les papiers officiels sont signés. Le temps administratif est long : seize mois entre le dépôt du dossier et la signature des documents.

Ce PER2, encore appelé « Plan territorial pilote » doit aider au financement de trois projets :

  • – un multi accueil crèche halte-garderie à Derval (construction presque terminée)
  • – une maison de santé à Nozay (dossier bien avancé)
  • – un centre de remise en forme aquatique à Châteaubriant (esquisse esquissée)

En savoir plus sur le Pôle d’excellence rurale PER2

Dossier de candidature au PER2

Le PER2 a été accordé