Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > d. Lycées > Lycée Etienne Lenoir > Métalogik : vers un BTS au lycée Lenoir

Métalogik : vers un BTS au lycée Lenoir

Ecrit le 1er décembre 2010

 Metalogik : former les jeunes

Depuis plusieurs années déjà les entreprises de la Région Castelbriantaise s’impliquent pour le maintien d’une offre de formation sur leur territoire.

Mais, depuis 18 mois, la crise économique est venue perturber les équilibres fragiles. Pour autant, préparer la reprise de l’activité et anticiper de nouvelles demandes de clients sont au cœur de leurs préoccupations d’aujourd’hui.

Dans ce contexte, les entreprises de la métallurgie s’adaptent, notamment en faisant évoluer les compétences en interne. Les industriels restent toutefois convaincus du besoin de former des jeunes à leurs métiers afin d’anticiper la reprise économique et le renouvellement d’une partie de leurs salariés.

Pour aller dans ce sens et pour faire découvrir leurs métiers, les entreprises de la métallurgie, en collaboration avec le Lycée Etienne Lenoir, organisent un cycle de rencontres   pour les mois à venir à destination des jeunes du territoire de Châteaubriant et de ses environs. Par exemple, le 18 novembre dernier, tous les directeurs des collèges du Pays de Châteaubriant   ainsi que tous les professeurs principaux ont été invités à la visite de l’entreprise Dixence.

 Mise en place d’un BTS

40% des élèves sortant de BAC PRO poursuivent leurs études. Le lycée Etienne Lenoir et les entreprises de la Métallurgie du Pays de Châteaubriant   souhaitent mettre en place pour les prochaines rentrées un BTS en contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation au sein du lycée.

Pour ce faire, les entreprises devront faire le choix du BTS le plus adapté à leurs besoins dès cette fin d’année 2010 pour ensuite être en mesure de monter un dossier de création d’une section BTS au lycée Etienne Lenoir à la rentrée 2011.