Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Démocratie locale > Réunions de secteurs - mars 2011

Réunions de secteurs - mars 2011

Ecrit le 30 mars 2011

Et voilà, les réunions de quartiers sont de retour à Châteaubriant, 50-60 personnes à chaque fois, pratiquement pas de jeunes mais présence de fureteurs-pinailleurs…

 Chaudière bois

En service commandé, un habitant pose la question de la chaudière-bois en travaux à partir du quartier de la Ville aux Roses. Prétexte à un long développement et à des explications intéressantes. En fait il y aura trois chaudières, une à bois et deux au gaz, car il faudra bien éteindre la chaudière bois de temps en temps pour l’entretien et aussi parce qu’il faudra l’arrêter l’été où l’eau chaude servira uniquement au sanitaire et pas au chauffage.

La chaudière chauffera de l’eau, celle-ci sera amenée à des échangeurs au pied des immeubles collectifs et des bâtiments raccordés. Elle partira à 110°C et reviendra à 70°C, la perte de chaleur sera de 0,1°C par km - et il y aura 7,3 km de canalisations. Au niveau des échangeurs, il sera fait un échange de calories et pas un échange d’eau, de ce fait l’eau circulant dans les tuyaux sera en circuit fermé. Donc pas de risque sanitaire.

La chaudière sera alimentée au bois déchiqueté, venant essentiellement de la région (scieries, bois du bocage, palettes). En tout 83 % de bois et 17 % de gaz. Parmi les bâtiments chauffés ainsi : Halle de Béré  , piscine, Halte-garderie, Collège Ville aux Roses (quand il sera reconstruit), lycée Môquet/Lenoir (quand il sera fini), Hôpital et Clinique, futur espace aquatique, HLM de la Ville aux Roses et de Béré etc. Cela pourrait faire économiser 50 000 euros par an, pendant 20 ans, au bénéfice de la ville.

Tarif : moins cher que le gaz et pas sujets aux mêmes augmentations.

Chauffage des maisons particulières  ? C’est théoriquement possible dans l’avenir, mais il faudrait alors une autre chaudière. Et sans doute aussi des investissements conséquents. « Le mieux pour les particuliers, c’est de bien isoler les maisons » commente le maire.

 Fibre optique

Dans les tranchées accueillant les tuyaux du réseau de chaleur, des tuyaux ont été placés pour installer « la fibre optique » qui permettra de gérer les chaudières à distance. Fort bien ! Il est donc possible aussi de doter les immeubles HLM d’internet haut-débit-petit-prix : faudrait y songer !

 Coussins berlinois en désamour

La mode des coussins berlinois est passée, d’autant plus que les fameux coussins, peu efficaces, ont été souvent déplacés à la demande des riverains gênés par le bruit. Maintenant la municipalité fait des passages piétons surélevés. Voui, mais il y a des passages trop bas et inefficaces comme dans la rue Maréchal Foch. Et, ailleurs, rue du Moulin de Béré, un passage trop haut, beaucoup trop haut et qui bloque la circulation … et n’empêche pas les automobilistes de ré-accélérer ensuite.

 Place de la Motte

Les travaux vont commencer dans quelques jours. Le marché s’étendra alors rue Michel Grimault jusqu’à la Caisse d’Epargne, rue Pasteur et près de la médiathèque  .

 Parmi les autres questions

– pourquoi y a-t-il trois rues consécutives en sens unique, dans le même sens ? « Cela isole le quartier de la Ville aux Roses ». « Moi je prends l’une de ces rues, à vélo, en sens interdit ».

– développer des Pédibus et mettre davantage de rues en pistes cyclables.

– pourquoi ne pas autoriser tous les vélos à rouler à contre-sens comme la loi l’autorise depuis juillet 2010 ? A voir dans les « zones 30 »

– toilettes « immondes » au Centre Municipal des Sports : « tout a été refait, sauf cette partie-là ».

– remplacer une boite à lettres « repoussante » au coin d’une rue. Le riverain a écrit trois fois à la Porte à ce sujet, en 2001 et 2006. Sans réponse, sans effet. La municipalité aura-t-elle plus de succès ?

– éclairage chemin de Deil : prévu pour 2012.

– se garer dans la rue Beethoven. « Mais vous avez un garage ! » - « Oui mais il est utilisé par les enfants pour jouer » - Il y a un parking à quelques mètres à pieds.

Garage Lateste

– se garer auprès du Centre Municipal des Sports : la municipalité a le projet d’acheter le bâtiment du garage Lateste, qui a fermé.

– des puits pollués au Pas Besnier. Eh oui, des familles ont choisi de construire en campagne mais, du coup, ne profitent pas du réseau d’eau de la partie agglomérée de la ville.

– des poubelles au milieu des trottoirs : c’est vrai, ce n’est ni beau ni hygiénique. Il va falloir que le service Déchets Ménagers fasse une intervention ! « Un jour, dans une rue, nous nous sommes aperçu qu’il y avait plus de poubelles que de familles ! C’est que des locataires étaient partis sans nous le signaler ». Et les poubelles restaient, elles.

– éclairage du clocher de l’église : « pourquoi toute la nuit ? Economies à faire ? »