Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Emploi, zone de Châteaubriant > 2012 > BMO : Besoins de main d’oeuvre 2012

BMO : Besoins de main d’oeuvre 2012

 BMO : Besoins de main d’œuvre

Depuis quelques années Pôle Emploi enquête par questionnaires auto administrés auprès de l’ensemble des établissements (secteur privé, agricole, collectivités territoriales, fonction publique hospitalière) du bassin d’emploi de Châteaubriant.

Mais les comparaisons sont difficiles d’une année sur l’autre. Pôle Emploi précise :
« Le nombre de projets de recrutement envisagés en 2011 a été recalculé sur la base des contours des bassins d’emploi définis en 2012. Certains chiffres peuvent donc présenter quelques différences avec ceux proposés dans la publication précédente ». Il nous faut donc nous contenter de la parution du BMO 2012 -

L’enquête BMO (= Besoin de Main d’Œuvre) comptabilise les projets de recrutement (créations ou renouvellement de postes), elle traduit les anticipations des entrepreneurs sur leurs perspectives d’embauche pour l’année à venir. Mais attention, projet de recrutement ne veut pas dure « recrutement ».

Les 5 catégories les plus recherchées :

  • Ouvriers non qualifiés des industries agro-alimentaires. (78 postes)
  • Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles (42 postes)
  • Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM) (34 postes)
  • Éleveurs salariés (28 postes)
  • Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons (25)
Entreprises enquêtées :
En 2011 : 2034
En 2012 : 2067
 
Nombre de réponses :
En 2011 : 364
En 2012 : 435
 
Entreprises déclarant un projet de recrutement :
En 2011 : 18,9 % (=69)
En 2012 : 15,1 % (=66)
 
Nombre de projets de recrutement :
En 2010 : 977
En 2011 : 860
En 2012 : 955
 
Nombre de recrutements jugés difficiles :
En 2010 : 35,2 %
En 2011 : 34,1 %
En 2012 : 53,1 %
 
Nombre d’emplois saisonniers :
En 2010 : 33 %
En 2011 : 39,9 %
En 2012 : 39 %

 Quelques constatations

En 2012, il y a eu 435 réponses d’entreprises et 15,1 % d’entre elles ont un projet de recrutement, ce qui ferait 955 emplois. Qu’on nous explique comment c’est possible : cela ferait en moyenne 15 emplois par entreprise ? Le rêve !

La précarité est importante : 39 % de travail saisonnier. Ce qui veut dire que, parmi les 955 emplois proposés, il peut y en avoir à temps très limité. Par exemple, parmi les 18 maraîchers ou horticulteurs salariés , la totalité sont saisonniers : le temps du muguet ? De même, parmi les 155 professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs) , 143 sont saisonniers : le temps d’un centre de loisirs ?

Source BMO du Pays de Châteaubriant

Télécharger le document : Besoins de main d’oeuvre 2012 - pays de Châteaubriant , format pdf de 352.1 kilo octets

 Difficiles

Le nombre de recrutements jugés difficiles par les employeurs progresse énormément. Soit par absence de salariés qualifiés dans certains domaines, soit par suite des exigences des employeurs. Il n’est pas rare d’entendre un employeur dire « je ne trouve pas ... », alors même qu’il a reçu plusieurs CV ! Le problème n’est pas propre à la France. En effet, ManpowerGroup vient de publier les résultats de sa 7è étude annuelle sur les pénuries de talents, qui révèle qu’en France 29 % des employeurs éprouvent des difficultés de recrutement, contre 34 % dans le monde. Au Japon, 81% des employeurs déclarent avoir de réelles difficultés de recrutement pour des postes essentiels à la bonne marche de leur entreprise. En Europe, Bulgarie, Roumanie et Allemagne sont les pays confrontés aux plus grandes difficultés.