Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Femmes, masculin-féminin > Contraception d’urgence

Contraception d’urgence

Ecrit le 10 juillet 2012

 La Contraception d’urgence c’est cinq jours

L’Institut national de prévention et l’éducation pour la Santé (Inpes) a lancé fin juin sa première campagne de communication sur la contraception d’urgence. « A travers des spots radios et des bannières web destinées à un public de jeunes filles, nous espérons les amener vers notre site, afin de les orienter ensuite vers des professionnels ».

Il existe trois moyens principaux de contraception d’urgence. Une méthode dite « hormonale », où les femmes peu-vent se procurer, trois jours après le rapport, du lévonogestrel. Les mineures peuvent l’obtenir gratuitement et anonymement.

De plus, sur ordonnance et jusqu’à 5 jours après le rapport, les femmes concernées peuvent obtenir en pharmacie de l’ulipristal-acétate. Il y a enfin la méthode « non-hormonale » impliquant la pose d’un stérilet en cuivre nécessitant l’intervention d’un professionnel de santé, un médecin ou sage femme.

Mais aucune de ces méthodes ne protège contre les infections sexuellement transmissibles.

Ecrit le 28 janvier 2015

 Le pape et les lapins

« J’ai fait des reproches à une femme enceinte du huitième après sept césariennes. Je lui ai dit : ’’Vous voulez laisser orphelins sept enfants ? C’est de l’irresponsabilité’’ ! ».

« Elle m’a dit : ’’J’ai confiance en Dieu’’.... Mais Dieu te donne les moyens d’être responsable ! ». C’est le pape François qui raconte cette anecdote en ajoutant :

« Certains pensent (excusez-moi du terme) que pour être de bons catholiques, il faut se comporter comme des lapins : mais ce n’est pas le cas ! » et en appelant à une maternité et à une paternité responsables.

Ce pape a un langage que les ’’bons’’ catholiques jugent très peu catholique : lors des JMJ au Brésil, en juillet 2013, il avait clamé : « Mettez le bordel ! Mettez le feu dans les diocèses ! Ne restez pas enfermés dans vos communautés. L’Église doit sortir dans la rue »….
(dessin de Baudry)