Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > maison de l’emploi > Mission entreprendre 2012

Mission entreprendre 2012

Ecrit le 17 juillet 2012

Quinze jeunes ont bénéficié de l’entraînement intensif de 10 jours prévu dans le cadre de « Mission entreprendre », du 4 au 13 juillet 2012. Jeunes ? Oui ! Jeunes dans leur tête car, en réalité, le plus jeune avait 17 ans (et va rentrer en classe de Terminale) et le plus vieux avait 55 ans et est au chômage après toute une carrière dans le bâtiment.

Hommes, femmes, de toutes origines avec une ambition : se remettre en question, apprendre à « entreprendre ». Entreprendre, créer une entreprise, mais pas seulement. Mais sûrement choisir une autre voie que celle qui était la leur. Et cela au bout de 95 heures de travail, sans compter les temps de repas, les temps plus festifs, et les actions de développement personnel (gestion du stress, lecture rapide, prise de parole en public)

Ce vendredi 13 juillet, les trois équipes ont présenté les projets qu’elles ont étudiés en une dizaine de jours, projets suggérés par les trois communautés de communes du Pays de Châteaubriant  . Projets fort sérieux sous un titre parfois humoristique !

 La guinguette cendrée

Il s’agit d’un projet d’animation du site de « Bout de Bois » sur la commune de Saffré, en bordure de la Nationale 137 (Nantes-Rennes), du Canal de Nantes à Brest, et d’un observatoire ornithologique. Après avoir examiné les lieux et rencontré les utilisateurs du site, l’équipe a imaginé un commerce avec logement, avec espace restauration-crêperie, location et réparation de vélos, location de bateaux, dépôt d’épicerie et de pain (en lien avec les commerces locaux), produits régionaux. « Nous avons constaté que la clientèle qui fréquente cet endroit est plutôt familiale : promeneurs, pêcheurs, camping-caristes, amateurs de tourisme   fluvial et associations de seniors ». « Pour ceux-ci nous proposerions une activité guinguette ».

L’équipe a remarqué qu’il n’y aurait guère de concurrence pour cette activité, ni sur place, ni sur le Canal de Nantes à Brest. « C’est un site idéal, 17 hectares au bord de la 4-Voies, avec tables de pique-nique, mini-golf et parcours de santé. L’activité que nous proposons aurait l’avantage d’être un pôle touristique global et nécessiterait la construction d’un bâtiment (peut-être en bois), des sanitaires et autres commodités ».

 Bocage 44

La deuxième équipe s’est présentée avec une tronçonneuse. Son projet : une entreprise d’élagage-broyage à construire sur la zone du Bignon à Erbray, pour réaliser des plaquettes de bois destinées aux chaufferies-bois (dont celle de Châteaubriant). « Nous estimons qu’il y a 7000 km de haies. En plus des coupes de bois, qui se referaient tous les 10-15 ans, nous pourrions inciter les propriétaires à re-planter des haies et offrir nos services à ceux qui auraient besoin de notre matériel »

 Yatoula

La troisième équipe se propose de développer l’offre de services sur le pôle routier du Parc d’Activités des Estuaires, à proximité et en complémentarité du restau-route de Derval. « nous avons pensé à de multiples activités :

  • - les unes ouvertes 24 h sur 24 – par exemple les sanitaires et la distribution de boissons chaudes
  • - d’autres limitées aux heures d’ouverture : épicerie de proximité, mousse à raser, tabac, presse, laverie, relais bancaire, wifi, coiffure, téléchargement de vidéos...
  • - sans oublier des aires de pique-nique et une salle de repos pour les routiers ».

Selon l’équipe qui a travaillé le projet, il y a environ 400 camions qui passent par jour

  • 15 % passent quotidiennement
  • 39 % passent hebdomadairement
  • 46 % passent occasionnellement

Sur ces 400 camions, 300 utilisent le restau-route, mais il y a encore une clientèle de 100 camions à capter. Les deux-tiers des 400 camions effectuent des déplacements de longue distance et apprécieraient des équipements de service.

 Commentaires

Ces trois projets ont-ils des chances d’aboutir ? Oui, si quelqu’un s’en saisit ! Le dossier de chacun d’eux reste disponible et communicable par la Maison de l’Emploi de Châteaubriant. Avis aux futurs entrepreneurs !

Une question a été posée : celle de l’implication du conjoint dans chacun des trois projets. Ceux-ci, manifestement, étaient très masculins. Le rôle de l’épouse n’a guère été abordé : il est cependant non négligeable, qu’il s’agisse d’une partie de la gestion, ou tout simplement du soutien moral du chef d’entreprise.

La question du développement a été posée : « il faut prévoir une durée du travail raisonnable pour le chef d’entreprise et envisager un temps de vacances et l’embauche de salariés, à terme ».

De l’avis même des stagiaires, les dix jours de stage intensifs ont été très enrichissants. « Nous avons formé une bonne équipe en partageant nos compétences » - « J’ai acquis des compétences que je

n’avais pas », « cette expérience nous a permis de communiquer, de découvrir qu’il y a autour de nous plein de gens prêts à nous aider ». « Cette expérience humaine m’a rassuré sur moi-même ». « « Je pars d’ici avec un classeur assez complet, je ne sais pas si demain je vais retrouver du travail ou créer mon entreprise, mais ce classeur ne restera pas à dormir dans un coin, je le passerai à d’autres pour que d’autres puissent entreprendre ».

Un certain nombre de stagiaires ont été confirmés dans leur désir de créer leur entreprise, mais ils ont compris qu’il leur fallait encore travailler leur projet. Pour réussir.

BP  


Ecrit le 17 juillet 2010

 Le jeu Kikré

La Maison de l’Emploi a expérimenté le jeu Kikré, créé à Rennes par Catherine Derousseaux, et Karine Le Rudulier, enseignantes à l’Institut de Gestion de Rennes.

Le jeu professionnel KIKRE est composé des éléments suivants :

  • - un plateau avec des cases questions, événements, étapes et un curseur de prix.
  • - 440 questions–réponses sur 4 thématiques et de 3 niveaux de difficulté
  • - 40 cartes événements en lien avec le parcours de la création d’entreprise
  • - 8 cartes Personnages présentant des profils de créateurs
  • - 16 cartes étapes en lien avec les 4 thématiques
  • - des billets en euros

Ce jeu permet l’observation, la compréhension de problématiques, l’apport de connaissances sur la thématique de la création d’entreprise en proposant au participant de :

  1. s’identifier à un Profil de futur entrepreneur selon quatre caractéristiques : capacités à Entreprendre, capacités en Financement, connaissances du Marché, connaissances de l’Environnement ; de faire face à des événements dans son parcours de création,
  2. s’interroger et répondre à plus de 400 questions réponses. Elles sont regroupées en 3 niveaux de difficulté et 4 thématiques schématisant la démarche de création d’entreprise :
  • Créateur-Créatrice,
  • Marché,
  • Budget,
  • Environnement.

Chaque réponse bénéficie de conseils pratiques pour le joueur. Ces niveaux différents de questions permettent aussi bien de délivrer des connaissances d’EXPERTS que de valider des acquis.

KIKRE suit l’actualité : mise à jour annuelle de cartes Questions en fonction de l’actualité.

Source : le jeu Kikré - 09 71 20 38 19


Lundi 9 juillet 2012, les 15 candidats de Mission Entreprendre ont visité le Gaëc (coopérative agricole) de la Vallée Blanche à Nozay. Reçus par M. DOUSSET, ils ont échangé sur la réalité du métier d’exploitant agricole.